Oberon mon petit ourson

Oberon est sorti il y a 2 ans mais je n’en avais pas encore parlé sur le blog. Alors on y va !

Oberon est un ourson à coudre de ma marque O’Kryn Plush. Il mesure environ 25cm de haut. Sur la photo ci-dessus, on voit que selon le type de tissu et la façon de la coudre, son format varie légèrement.

Sa difficulté est notée intermédiaire pour le différencier des autres patrons. A vrai dire, il pourrait être en débutant avancé. Je l’ai classifié ainsi du fait de sa taille plus réduite que celle de Garou. Le montage, quant à lui, reste identique même si les pièces diffèrent en formes et tailles. Il y a uniquement la queue qui dépasse un peu moins.

Comme à mes habitudes, j’ai créé en collaboration avec JPtom, plusieurs visages pour permettre à chacun/e de personnaliser son ourson selon ses goûts. Dans le patron de base, il y en a 3: un souriant, un neutre et un grognon. Comme toujours, il est possible de combiner les museaux et les yeux au gré de ses envies.
Évidemment, les bras sont mobiles pour permettre de meilleurs câlins.

Histoire de vous montrer les résultats possibles, j’ai cousu ce nounours dans plusieurs types de tissu (aux difficultés indiquées dans le patron).

  • Le gris est en nicky (velours éponge ou jersey velours)
  • le beige est en fausse fourrure imitation mouton
  • le marron est en coton (entre cretonne et popeline)
  • le panda et le parme sont en fourrure doudou (douillette ou minky double face)
  • les marrons poilus sont en fausse fourrure

Conseil pour les débutantes inquiètes: vous pouvez le coudre dans un joli coton fleuri ou à motifs, c’est le tissu le plus simple et le rendu sera véritablement UNIQUE (cf Garou fleurie).

Et pour celles et ceux qui en veulent toujours plus, il y a, bien sur, des extensions. Pour faire des économies, je vous conseille de prendre le pack Oberon + visages qui contient TOUS les patrons de la gamme Oberon.
Donc en extension, il y a les visage du Panda, de Sourire (violet), de Coquin (marron poilu) et de Forestier (ewok, avec patron de tunique incluse).

Ma technique de visage au Posca s’applique encore pour simplifier la recherche de matériel, la sécurité de la peluche et la facilité de réalisation.
Ce patron a été testé par une équipe de testeuses pour le rendre le plus compréhensible possible et vérifier que l’ensemble est cohérent. Les débutantes n’ayant jamais cousu de peluches s’en sont très bien sorties. Leurs enfants ont été ravis de recevoir ces peluches après le test. Certains piaffaient même d’impatience que leur maman finisse ce nouveau doudou.

Les liens cliquables:

Pour être raccord avec la saison, vous pouvez coudre une version blanche et lui faire un petit bonnet de noël à pompon. Perso, c’est dans ma to-do list 😉

Prêt à coudre un ourson pour le mettre sous le sapin ?

Une idée qui me trotte dans la tête depuis tant.
Réussir un nouveau jouet pour enfants.
Petit chat articulé, poupée à habiller.
Garçon ou fille à oublier.
Techniques à maîtriser, variations à essayer.
Il n’y a qu’une solution, tester en cousant.
Mûrir l’idée, le style en le confectionnant.

Versions de la créatrice

Et … c’est au détour de recherches variées que je suis tombée sur un patron proche de mon idée première.

Ce petit chat* de 33cm est indiqué de niveau débutant. Le patron comprend de quoi coudre la peluche chat avec de grandes ou de plus petites oreilles. Le patron de la robe, inclus, est lui considéré comme un niveau avancé.
Pour le tissu, j’ai respecté les conseils en choisissant un jersey éponge*. Après un essai lamentable sur du noir (impossible à marquer sur l’envers – marges non incluses), je me suis rabattue sur le blanc* et une petite chute de rose*.

La notice indique comment rembourrer les différentes parties afin d’avoir une résistance plus intéressante pour la future manipulation grâce aux articulations en boutons. Chaque élément du corps est à monter avec un bouton (sauf la tête et la queue) pour leur permettre de bouger.

N’étant pas très fan des peluches à boutons, j’ai choisi directement d’articuler ce chat avec de vraies articulations à ours. J’ai sélectionné le plus petit modèle pour l’insérer sans difficultés dans les bras.

On peut apercevoir que j’ai créé une « fossette » sur les hanches. J’ai trouvé ça plus esthétique que le gonflement initial. Sur le modèle de la créatrice, il n’y a pas de gonflement grâce au bouton qui comprime le tissu et le rembourrage.

Comme dit précédemment, la tête et la queue ne sont pas articulées. Elles sont cousues au point invisible sur le corps. Vu la taille du cou, je n’ai pas pu insérer d’articulation à cet endroit.

Par contre, j’ai bien suivi les consignes pour donner une belle profondeur aux yeux avec les points à tirer derrière les boutons. Normalement, il est prévu de prendre des yeux en verre ou en plastique à imitations de pupilles. Sachant que ces yeux aux bonnes dimensions sont introuvables en France, j’ai pris des boutons à 4 trous*, le reflet sur les bords est aussi beau.

La robe est doublé sur le haut et l’ensemble des marges de couture est cachée. Vu les pièces minuscules, il n’y a que la couture à la main qui permette d’avancer. C’était extrêmement agaçant et difficile à faire (et pourtant j’adore coudre à la main).

Malgré le fait d’avoir suivi le rembourrage à la lettre, il s’avère, en plus, que la robe est trop petite pour mon chat. Cela ne se voit pas sur le photos mais je ne peux pas fermer les pressions sans lui donner l’effet d’être engoncé. Le bracelet de poignet pose le même souci (et sa couture m’a semblé inesthétique par rapport à tout le soin apporté au reste).

Les + : Jolie peluche, simple et rapide à coudre. Explications et photos détaillées.

Les – : Robe difficile à coudre malgré les explications. Patrons exclusivement en anglais. Plusieurs éléments fixés en couture invisible (moins solides): tête, queue, oreilles.

.

Au final, très jolie peluche, assez simple à coudre. Mes modifications me plaisent.
Pour une prochaine version: moins rembourrer le corps et surtout ne pas doubler la robe (gain de temps ++++).

.

Voici les liens cliquables:

*Patron de la peluche chat + robe

*Tissu velours éponge blanc

*Tissu velours éponge rose

*Boutons noirs

Articulations pour peluches


*Liens affiliés: ce qui veut dire que ça ne te coûte rien de plus mais que pour moi, ça me permet de gagner quelques centimes si tu passes par ce lien-là. Ces centimes me permettent, au bout d’un temps certain, de financer le site, les logiciels et le matériel pour faire de beaux patrons et les vidéos qui vont avec. Merci de m’y aider 😉

Borealis Hippocampus

Pour l’anniversaire de mon père, fan de plongée, je voulais un cadeau spécial. Sans entrer dans les détails du pourquoi du comment de mon choix personnel à moi, j’ai choisi de lui coudre une peluche hippocampe.

Sur Pinterest, j’ai trouvé un super patron. Mais il n’était plus en vente (arrêt de la créatrice, boutique etsy fermée). J’étais prête à le recréer [même pas peur !].
Mais en farfouillant plus loin sur le thème des peluches et des hippocampes, j’ai trouvé un site russe qui l’avait copié, traduit et hébergé.
Ni une, ni deux, j’ai récupéré les fichiers et je les ai traduit à mon tour avec le traducteur en ligne.

Si vous trouvez ce modèle, sachez qu’il est grand, environ 70 cm de haut. Pour un bel effet magique, j’ai choisi un nicky à motifs d’aurores boréales. C’est ce qui me semblait le plus merveilleux face à la diversité des couleurs des véritables chevaux de mer.

J’ai cousu les nombreuses côtes à la main (plus d’une semaine de travail), j’ai créé une nageoire dorsale et j’ai ajouté une poche [la verrez-vous ?]. Oui parce que cet hippocampe est un mâle et qui dit mâle chez eux, dit père porteur des petits.

J’ai pris une autre image d’hippocampe, bien plus simple. Je l’ai réduite et à partir d’elle, j’ai créé 4 petits de couleurs différentes. Pour éviter de les perdre, ils sont fixés par un cordon dans le fond de la poche [j’ai anticipé le fait que mes neveux risquent d’y toucher].

Voilà le cheval de mer prêt à naviguer sur les rivages d’une couette ou à s’amarrer sur le rebord d’un canapé.

Beaucoup de couture à la main, environ 2 semaines de travail complet.
Défi impressionnant pour un résultat fabuleux.

Regarde à travers moi

Il y a quelques temps, j’ai dû passer des examens à répétitions: des radios, des échos, des scanners. Parfois, ça arrive. Les médecins, qui ne supportent pas qu’on leur répète, préfèrent lire l’ensemble des documents de leurs confrères [surtout la conclusion écrite].

Pour ça, il faut amener l’ensemble des clichés [en tant que preuve de passage à l’examen] et conclusions à chaque rendez-vous. Que l’on en est passé 1 ou 1000, il faut TOUT ramener.

Vu la taille des clichés, l’impossibilité de les plier, je me suis dit que j’allais remédier à cet encombrement par … de la couture ! En plus, ça change les idées quand l’imagination prend le dessus.

Encore des mètres de jeans en stock: parfait !

C’est tout simple, j’ai pris la mesure de la pochette de la plus grande radio. J’ai ajouté un centimètre d’aisance et un de marge de chaque coté et hop-hop. Une double sangle à une longueur qui me convient et voilà !

Maintenant, je peux trimballer mes clichés partout et dire que tout va bien, on a rien trouvé ^^

Balloon, le sac à médocs

Il est des patrons qui sont mignons mais dont on se demande si ils seront utiles. Celui-ci a commencé un peu comme ça; une promo en plus.

J’ai acheté, début avril 2021, le *patron Balloon bag de la marque anglaise Contes de fées à 3,50$ (prix normal: 5$) sur Makerist (la marque n’ayant pas encore sa propre boutique).

Ce modèle me faisait de l’œil par ses arrondis et son coté petit panier non conventionnel. Allez savoir pourquoi mais les cubes et les cylindres m’ennuient. Trop faciles ?

Il propose 2 tailles: small & medium. J’ai testé la plus petite dans une chute de polaire (25cm demandé).
C’est vraiment petit ! Quant au polaire, le tissu, déjà d’une couleur « taupe » ou « popo délavé », ne convient ABSOLUMENT pas à ce genre de projet: beaucoup trop mou.
Ce qui m’a fait penser à envisager d’entoiler mon tissu. C‘est conseillé pour les tissus très légers mais à mon avis perso de moi-même, je vous le recommande jusqu’à un tissu de poids moyen.

Bref, j’ai laissé tomber cette horreur dans le bac à chutes et je suis passée à des projets urgents avec deadline ou la Mort te tuera si t’es pas dans les temps prévus à cet effet. Si t’es curieux/se, c’était le tutoriel bouquet de mariage en partenariat avec MT et le test d’un Sacôtin pas encore sorti donc on va éviter de te sacrifier sur l’autel du test secret.

Enfin vint le moment où le mojo couture est à bloc après un sac trop malin qui déboite sa race. Et dans le bac à grosses chutes: des restes des satins du bouquet. Double hit, combo gagnant, nous avons tout ce qu’il faut pour notre petit patron sujet de cet article.

Repasse, trace, coupe, repasse. Assemble la doublure bleutée en M (30cm demandé). Oh oui, toi, tu seras un sac à médocs !
C’est ainsi que j’ai été farfouillé dans les restes de chutes d’un temps ancien pour sortir un velours rouge côtelé.
3 x 3 = 9. Des cubes par ci, par là et nous voilà avec une petite croix (je vous le donne en mille, de 3cm de large pour chaque trait et de 9cm pour leur longueur).

Petit détour par l’entoilage bien épais pour la croix et le « main fabric ». Un peu de thermocollant double-face pour faire adhérer le velours parce que flemme du point bourdon (et je peux te dire, plusieurs semaines après, que je regrette +++).

Et c’est maintenant au satin blanc extérieur de subir les marges de couture incluses de … 0,7 cm (amis anglais, vous êtes casse-pieds). Assemblage quelque peu à l’arrache des anses (pourquoi c’est toujours nickel avec Sacôtin et dès que c’est un autre, ça foire magistralement ?).

Mise en place du sac dans sa doublure, assemblage, crantage, retournement et là, … tu te dis que la méthode aurait pu être meilleure. Ben oui, quelle idée d’avoir une petite ouverture sur l’un des cotés alors qu’une grande sur le fond de la doublure aurait été plus aisée et plus discrète pour les finitions.
Trop tard, j’ai suivi les consignes.
VOUS, SOUVENEZ-VOUS DE MES PAROLES : faites votre ouverture de retournement sur le fond de la doublure.

Matos
*Patron Ballon bag: https://tidd.ly/2SavvvW
*Satin de coton blanc: https://tidd.ly/3aORKOq
Satin de coton feuillage bleu: rupture de stock
*Velours rouge côtelé: https://tidd.ly/3v4llM8

Retrouvez-le sur ce bilan couture à 11:31

*Liens affiliés: ce qui veut dire que ça ne te coûte rien de plus mais que pour moi, ça me permet de gagner quelques centimes si tu passes par ce lien-là. Ces centimes me permettent, au bout d’un temps certain, de financer le site, les logiciels et le matériel pour faire de beaux patrons et les vidéos qui vont avec. Merci de m’y aider 😉