Le retour du sac de linge

Oui, il est de retour et même que c’est en vidéo.

Il s’est senti poussé des coutures anglaises à l’approche de l’été et des possibles vacances. Il a surgi sur la table entre la machine à coudre et la caméra. Ne pouvant résister à l’appel du sac de voyage, il m’a obligé à le coudre dans sa version originale: Caution BioHazard !

C’est un petit malin qui a pris la pose pour s’exposer sous toutes les coutures. Menaçant mais pas trop, il a prolongé l’exposition afin que l’on comprenne bien ses intentions:

c’est lui le Maître … le Maître du linge sale !

Il dévore le repoussant, le puant, le sali et toutes les autres horreurs inavouables. Et il sait se faire entendre le bougre. Rien ne passera dans le joli sac de voyage, il rafle tout. Un véritable hold-up du sous-vêtement de la journée, la rapine nocturne de toute chaussette sale. Attention à vos orteils, sa gourmandise pourrait se zipper sur vos orteils.

Après tout ceci, je suis contrainte sous la menace de vous montrer l’enregistrement. Certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus novices.

Je vous en prie, ne résistez pas, ça n’en serait que plus douloureux.
Suivez bien les instructions et peut être … nous survivrons tous.

Snood violet

Il me restait des pelotes  de fils chenilles, des framboises violacées. J’avais craqué sur tout le lot en magasin durant des soldes. Le temps passant, elles trainaient au fond de mes tiroirs.


Avec le déménagement, j’ai vu passer plein de choses en attente dont ces pelotes. Alors pour les faire disparaitre, je les ai mises sur les aiguilles.

Et ne sachant plus comment je m’y étais prise pour le précédent snood, j’ai monté trop de mailles et utilisé beaucoup de pelotes. Le tricot avançait, le fil se détendait et ça ressemblait plus à une couverture qu’à un snood.

Un petit tour sur mes précédents articles, un retrait d’aiguilles, un maxi pelotage et c’est reparti !
La fois suivante, j’ai bien respecté le nombre de mailles à monter.

Et puis, je l’ai laissé dans un coin. C’est pas comme si tricoter un snood en point mousse équivalait à un grand huit. Non, c’était plus le petit train qui fait le tour du parc d’attraction.

Bref, encore mis de coté, j’en ai eu marre après le 3e podcast de toujours parler de ce projet sans vraiment avancer. Le week-end suivant, je lui ai fait sa fête: je l’ai fini.

Les fils de début et fin de pelotes dépassaient à intervalles réguliers. J’ai trouvé ça sympa et pour combler les zones vides, j’en ai rajouté. Comme ça, il a un peu plus de style. Non ?

Enregistrer

Enregistrer

Parce que moi, le moindre petit rayon et c’est fini !
Donc le dodo, c’est noir complet ou masque de nuit.

Mais comme je ne veux pas que vous alliez acheter un truc pourri fabriqué par des enfants à l’autre bout du monde, je vous propose de tester un patron gratuit (Sacôtin ❤ ). Et même que je vous montre comment le coudre, l’améliorer et le porter  😉

 

Matériel nécessaire:
– patron gratuit Incognito de Sacôtin http://sacotin.com/boutique/incognito…
– popeline de coton
– micro-éponge
– élastique pour lingerie
– fil
– ruban 6cm
– anneau et boucle coulissante de soutien-gorge
– 2 épingles à nourrice

ça en fait du matos ! Mieux que Batou ^^

.

Terrible, dans cet épisode, je trucide un soutif ^^

.

Je fais des gros plans de ouf !

.

Je me prends pour Superman en retirant mes lunettes !

.

Starring Mr Voodoo (himself) !!!

.

Maxou SuperStar

.

Et là, je combats le crime, en version masquée ^^

.

Et oui, un masque et d’un seul coup, j’ai l’impression d’être dans un film de superhéros.
Que voulez-vous, je suis geek ^^

Prêt à en découdre !?!

Enregistrer

Goth Vs Patron #2

L’article précédent a bien plu. Je vous propose une autre version DIY fait maison d’un vêtement goth. Simple et portable en toutes saisons selon la matière choisie, cet élément peut se faire avec ou sans patron.

Modèle de départ

Yemoja Poncho Top – Necessary Evil

Détails donnés par la marque:

  • Haut de type poncho
  • Forme un effet drapé naturellement
  • Tissu: maille filet noire
  • Encolure en V
  • Bordure de biais en faux cuir

.

Patron de couture

McCall’s 3033 – A

Le patron McCall’s 3033 modèle est de forme assez similaire (en bas à gauche) sur la partie dos.

Modifications à apporter:

  • Utiliser le dos pour le devant ET le dos
  • Réduire l’ampleur des cotés en « cintrant » la forme triangulaire
  • Tissu: voile, résille, maille fine, tulle; noir bien sûr (2m à 2m20)
  • Bordure et encolure à border avec du biais en simili cuir (satin pour les petits budgets)
  • Encolure à creuser en V

Je pense que ce modèle est tout à fait réalisable sans patron. Pour cela, il suffit de tracer 2 triangles face à face sur le tissu. Sur le ligne mitoyenne, on y trace l’encolure.

.

Ce poncho a une coupe qui peut convenir à toutes les morphologies exceptées les V. La forme triangulaire étire le regard vers le bas et allonge optiquement la silhouette.
En été, il peut couvrir élégamment un débardeur, un crop top ou un maillot de bain. En mi-saison, il rajoute un petit plus sur un haut serré. En hiver, il sera préférable de la réaliser dans une matière plus épaisse comme le polaire, le sweat ou la laine afin de réchauffer la tenue.

.

Envie de vous coudre ce poncho ?
D’autres modèles que vous aimeriez voir décortiquer ?

.

Enregistrer

Début au crochet

Je me suis mise au crochet. J’en ai parlé dans un précédent article et maintenant je vous montre mes premiers essais.

Sachant que le crochet m’a toujours rebuté et que je ne comprenais pas comment on pouvait former des mailles avec juste une « aiguille tordue », ça partait mal.

Un des premiers essais de chainette de ces derniers jours

Mais bon, quand je veux un vêtement ou un objet qui peut se créer, j’ai tendance à faire des efforts pour débuter dans la discipline.
Mon souci avec la laine, c’est que je serre fortement mes mailles. En tricot, c’est pas simple. En crochet, c’est pire. Oui, comment voulez-vous attraper la maille si elle est trop serrée. C’est certainement à cause de ça que je n’avais jusqu’alors jamais réussi à faire une chainette.

2 lignes de mailles coulées

Là, avec ces premiers essais, je peux vous dire que j’ai mal aux doigts car ce n’est pas dans mes habitudes de les placer ainsi. Les résultats sont mitigés entre les points qui ne ressemblent à rien et le nombre de mailles qui réduit d’un rang sur l’autre.

les mêmes mais sur l’autre face, plus jolie

Je me demande si il ne faudrait pas que je trouve des cours pour que quelqu’un vérifie « mes techniques ». En plus, trouver la maille avec ses 2 brins (avant et arrière), ça ne me semble pas évident. C’est peut être un problème de fil mais c’est agaçant de douter à chaque essai.

3 ? rangs de mailles serrées

Bref entre la laine et le seul crochet que j’ai, je me dis qu’il y a un peu de matériel à envisager pour faciliter l’apprentissage. Je pense d’ailleurs m’offrir un lot de crochet en bambou à petit prix. Il parait que le bambou est une matière confortable [et puis vous savez que je tente d’éliminer l’aluminium et un maximum de plastique dans mon chez moi].

12 crochets (de 3 à 10mm) pour 3,75€

Oui, oui, vous avez bien lu: ces 12 crochets sont à 3,75€ ! Par contre, il ne faut pas être pressé car ils viennent de Chine à dos d’escargot et l’expéditeur prévient d’un délai de 4 très longues semaines avant réception.

Sur ce, je retourne à mon aiguille tordue et à mes fils. C’est que j’ai encore d’autres points mailles à apprendre comprendre.

Et vous, le crochet, c’est les doigts dans le nez, en cours d’étude ou un charabia plein de nœuds ?

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Porte MP3

Quand je couds, j’aime écouter de la musique. Dans la visite de mon atelier, je vous avais montré que j’ai mis une mini chaine pour écouter la radio ou des CDs.
Oui mais aujourd’hui, la majeure partie de la musique est digitale et sous format mp3.

Le seul support mp3 que je peux emporter dans l’atelier est un lecteur portable. Sachant que je ne fais jamais de poches sur mes vêtements, c’était un peu problématique de le garder à proximité. En plus, il ne reste jamais longtemps bien posé sur la table car dès que je bouge, il tente le grand saut vers le parquet.

Je vais vous avouez un truc, j’ai tenté de le maintenir avec l’élastique de ma culotte. Mais au bout de quelques minutes, il finissait par glisser et aller me chatouiller les fesses. Glamour, hein !?

Donc face à ce souci, un  jour, j’en ai eu marre et j’ai attrapé du tissu qui trainait et j’ai résolu le problème en quelques coutures. Les chutes, ça sert à ça, non ?
Le voile de coton violet de la sous-robe était là, en tas, sous mon nez. Ni une, ni deux, il y est passé.

J’ai pris les mesures du lecteur mp3, les ai tracés sur une feuille. J’ai ajouté des marges de coutures et d’aisance et dessiné un gros passant. Report des dimensions et couture du tout (double épaisseur pour le passant et coutures anglaises pour le « sachet »).

Une ceinture et hop, un porte mp3 qui reste à proximité avec la musique sagement dans les oreilles.
Vite fait, bien fait !
Il est vrai que je le trouve très simple et que j’ai bien envie d’en faire un dans un tissu plus épais avec une jolie broderie mais pour le moment, ça fait l’affaire.

.

Et vous, ça vous arrive de faire des accessoires de coutures vite fait pour résoudre un problème technique/pratique ? Donnez-moi des exemples 🙂

Tricotes-moi un châle

C’est ce que me dit la petite voix dans ma tête « S’il vous plaît, tricotes-moi un châle ».

J’ai des envies de matières naturelles et de superpositions. Donc en voyant ce châle (Free Spirit – Drops) dans la liste des modèles gratuits de DROPS, je me suis sentie prête à passer à un gros projet en tricot.
Bien sûr, il n’est pas simple vu que 2m de long, ce n’est pas rien.

Free Spirit – Drops

Mais le défi ne s’arrêtait pas là quand j’ai craqué dessus. La laine qui est conseillée n’est plus disponible et celle proposée en remplacement, non plus.
Il m’aura fallu beaucoup de temps pour trouver une alternative. En fait, c’est plutôt une variation puisque je n’ai pas trouvé d’équivalent, j’ai opté pour la modification totale de la laine: la Drops Paris noir (5mm).


J’ai fait des tests avec plusieurs tailles d’aiguilles. Au final, j’ai pris des 5mm. Alors oui, l’effet mailles larges ne sera pas présent, tant pis. Essai après essai, j’ai choisi de faire du jersey au lieu du point mousse, encore un changement !

Donc j’ai monté 6 mailles, tricotées en endroit sur la ligne suivante. Ensuite, c’est

  • * rang en maille envers
  • 1 maille endroit, augmentation d’une maille, reste du rang en maille endroit *

Et ça, jusqu’à ce que j’atteigne 1 mètre de large (j’ai encore le temps). Ensuite, ce sera l’inverse.
A la fin, je verrai si j’ajoute les franges en fonction de la laine qui me restera.

Kit d’aiguilles circulaires

D’ailleurs, il faudra peut être que je me trouve des aiguilles circulaires démontables pour « allonger » mes aiguilles jusqu’à ce fameux mètre de large. Peut être celles-là (ci-dessus) ? Si vous avez des conseils, je suis preneuse.

En gros plan, l’effet dentelé de mes augmentations. J’ai essayé plusieurs méthodes et c’est la seule qui me donnait un rendu appréciable.
Si vous en avez d’autre, expliquez-les moi pour que je teste pour d’autres projets.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer