Le biais en coin

Je vous ai montré comment coudre un biais proprement selon LA vraie technique. Quand on connait, c’est simple. Mais lorsqu’on arrive sur un coin, on fait comment ?

Ne craignez rien, je suis là, je vais vous aider😉

En fait, les coins, c’est une histoire de pliage, ni plus ni moins. Si vous vous appliquez, il n’y a rien à craindre, ça passera tranquillement.

C’était donc le 2e vidéo de la série du biais. Ce mois-ci, on explore le biais sous toutes les coutures. Si vous voulez voir les précédentes vidéos, vous pouvez les retrouver sur la chaine.
Et pour ne rien louper, vous pouvez vous abonner. C’est gratuit et sans engagement. Il faut juste un compte google (ou youtube). Au passage, vous pourrez même commenter sous la vidéo si vous en avez envie.

.

.

Sandales de poupée

Les poupées, on peut leur faire des vêtements. C’est un peu comme pour nous mais en modèles réduits. Par contre, niveau chaussures, c’est souvent plus compliqué parce que bottier, c’est une autre histoire de matières et de fils.

Je suis donc partie faire un peu de bricolage pour faire des sandales à la petite demoiselle.
J’ai reporté la forme du pied et je l’ai arrondi. J’ai découpé 2 fois cette forme et 2 fois à l’envers.

J’ai marqué le cou du pied (la zone de pliure) sur le bord du carton. J’ai scotché un morceau de ruban et j’ai collé l’autre face du soulier.

Après un peu de séchage sous un dico, ce sont 2 jolies sandales, à nouer, qui sont prêtes à être envoyées avec le lit. Il y a une poupée qui va être gâtée.

Et ce n’est pas fini😉

Le biais, facile !

Poser un biais, vous me direz que c’est toute une aventure:
– qu’il a tendance à se sauver sous le pied de biche- qu’il est difficile de faire une jolie couture droite
– qu’il n’est jamais identique des 2 cotés

Que nenni mon brave !
Le biais, c’est juste une technique à appliquer en prenant son temps pour une réussite optimale.
C’est vrai que parfois on est pressé et que coudre le biais à l’arrache semble bien plus rapide. Mais si il y a le moindre pépin, combien de temps va t-on perdre à tout découdre et recommencer ?

Je vais donc vous montrer que coudre un biais peut être simple et offrir un rendu très propre, juste en le cousant en 2 étapes.

Alors, convaincu(e) ?

Je ne vais pas vous laisser là avec juste un biais en ligne droite, ceci est la première d’une série de vidéos sur le biais. J’espère que ces tutos aideront les débutant(e)s et/ou celles et ceux qui ont besoin de revoir ces techniques.

Et vous, le biais décoratif, vous en mettez où ?
Perso, c’est surtout sur les costumes pour donner une petite touche de couleur supplémentaire.

.

.

Enregistrer

Enregistrer

Lit pour poupée

Comme je l’ai dit dans le podcast, j’ai pour projet de réaliser des vêtements et accessoires pour poupées pour mes nièces.

J’ai donc commencé par un lit. Il est composé d’un matelas et d’un drap qui borde une couverture, cousus ensemble. Le tout forme une sorte de sac de couchage.

Malgré l’insensibilité des poupées, j’ai choisi de faire un ensemble douillet avec 2 épaisseurs de polaires dans le « matelas » et une en tant que couverture recouvert par le drap.

Pour permettre à la poupée de se glisser dedans, j’ai fait une couverture plus large que le matelas et j’ai fermé le tout aux pieds avec des plis. Un petit oreiller amovible est prévu pour compléter l’ensemble.

Ce lit m’a permis d’utiliser une partie des chutes de tissu qui restaient de la confection des mouchoirs lavables.

.

Et vous, quelles sont les coutures pour jouets dont raffolent vos enfants/neveux ?

.

Vaincre les ourlets

Étant d’une taille plus petite que la moyenne, j’ai toujours des pantalons à ourler.
Jusqu’à ce que je me mettes à la couture, c’est ma grand-mère qui me faisait mes ourlets. Ensuite, il y a eu la période des débuts où la flemme m’a fait agrafer mes bas de pantalon de bricolage. Et puis, enfin, celle où j’ai affronté les ourlets et je les ai vaincu.

Alors que ce n’est pas si compliqué, les ourlets, on s’en fait toute une montagne. Faut dire que ce n’est pas la chose la plus créative à faire à en couture. Vu que vous êtes peut être à l’une des étapes où le grand et vilain ourlet fait encore peur, je vous ai préparé une vidéo pour lui rectifier le portrait en une dizaine de minutes. Et ouais, c’est comme ça ici, les boss, on les rétame armé d’une machine à coudre !

Et vous, quelles étaient vos méthodes pour raccourcir vos pantalons avant de savoir faire de vrais ourlets ?

.

.

Oui, ils ne font qu’y penser puisque la collection qui vient de sortir n’est que la pré-automne.

En tout cas, cette année, les couleurs seront de saison. De belles couleurs et matières chaleureuses qui rappellent les feuilles qui tombent et l’envie de se blottir devant la cheminée.

On y retrouve des robes pour tous les types de tissus dont une bien rétro (M7433) des années 40. Il y a aussi un manteau à péplum qui ressemble à une robe lolita.

Des hauts fluides, des gilets douillets et même un ensemble pour faire du sport, fitness ou yoga, c’est vous qui choisissez.

Des jupes et des vêtements pour enfants puisqu’ils ont aussi besoin d’une garde-robe pour la rentrée. Les hommes et les garçons sont encore malheureusement les plus mal lotis.

Des sacs, des jouets et des costumes pour l’Halloween qui arrive. Les petites filles pourront choisir des classiques comme la sorcière et la princesse ou en pus original, la vampire ou le petit chaperon rouge.

Les adultes ne sont pas en reste. Yaya Han propose un justaucorps façon magical girl. Sinon ce sera un bel ensemble moulant de Volturi (Twilight) pour les dames et un uniforme militaire pour les messieurs.

.

De mon coté, je n’ai retenu qu’un patron qui me semble idéal pour progresser dans le jersey et se lover dans son confort: M7432. Et c’est encore une robe 😉

Toute la collection McCall’s pré automne 2016 (clic-clic).

Et vous, qu’est-ce qui vous fait envie dans cette collection ?
A l’automne, vous êtes plutôt saut dans les flaques ou blotti devant la cheminée ?

.

Enregistrer

Pique pique

Vous le savez, j’aime Halloween et toute l’ambiance qui va avec. D’ailleurs, il reste toujours quelques araignées en plastique sur mes murs.
Vous savez aussi que je n’aime pas les objets trop communs que tout le monde peut avoir. Ressembler au mouton d’à coté, non merci.
Donc, en suivant ces 2 logiques, c’est tout à fait normal que je me suis créée une poupée vaudou en tant que pique-épingles. C’est pas nouveau, elle date de mai de l’an dernier.

Vu que cette petite rapiécée traine sous mon nez en continu, je me suis dit que j’allais vous proposer de faire votre version. Avec des coutures décoratives comme la mienne ou mignonne comme tout, c’est à vous de voir.

Le patron se trouve ici (clic-clic).

Matériel nécessaire :
– tissu 30 x 40 cm (de préférence du coton ou du lin)
– fil assorti
– aiguille à coudre
– ciseaux à tissu
– ciseaux à papier
– machine à coudre
– de quoi décorer (feutre textile ou fils à broder)

Durée de réalisation: +/- 20 min.

.

Vous préférez les yeux en croix ou les yeux réalistes sur ce genre de personnage ?

.

.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 166 autres abonnés