Ma tenue prend forme et les patrons associés sont identifiés.

Pour la base, des sous-vêtements couleur chair pour ne pas laisser l’indécence gâcher le tout. Là, ce sera du tout fait car je ne me suis pas encore attaquer à la lingerie. Un petit legging blanc aussi pour harmoniser mes jambes de yéti avec le reste de la tenue.

Ensuite, une robe, blanche, infroissable, très ajusté sur la haut et qui s’évase à partir de la taille ou sous la poitrine.
Je choisis la robe Jackie de Victory Patterns.

Le tissu sera une microfibre blanche.
J’utiliserai les 2 versions du patron, soit le plus long derrière et le plus court devant, pour le fameux effet « high-low ». C’est à la fois pour donner une vue plus prononcée sur les chaussures (que je souhaite originales) et pour éviter de me prendre les pieds dans le tissu si je dois courir.
Au niveau des manches, je les ferait un tout petit peu plus longue pour les faire monter sur la main et avoir un trou pour le pouce.

.

Par-dessus, un petit pull en tricot, dans les teintes blanches. Pas tricoté par mes mains mais bien en lainage effet tricot.
Je choisis la robe Frances de Victory Patterns.

 

Le tissu sera un tricot à petites côtes blancs avec du fil lurex argenté.
J’utiliserai la version crop-top du patron avec les manches de longueur coude. Au niveau de l’encolure, j’hésite encore entre une encolure ronde standard et celle plus prononcée.
Et pour tout dire, j’aime beaucoup l’effet col montant bien qu’il couvrirait celui de la robe.

.

J’hésite à ajouter une ceinture originale qui retomberait sur le bas de la robe.

.

Niveau bijoux, je verrai bien un plastron et des manchettes, soit tout fait, soit réalisés en simili cuir à effet. Dans la coiffure et un possible couvre-chef, je n’arrive pas encore à me décider.

.

Pour les chaussures, je pense partir sur des bottines japonaises: les jikatabi.

.

Et enfin, le manteau. Là, j’ai des idées mais pas de patrons qui correspondent. Au départ, je pensais à un lainage bien épais, genre laine bouillie. Mais avec le poids de la chose, le rendu risque d’être trop vertical.
Le haut doit être assez ajusté avec une très grande capuche, des manches pagodes et la partie basse qui s’évase à partir de la taille. Les pans du bas partant en pointes sur les cotés et remontant fortement devant et derrière.
Avant de choisir le tissu, je pense que je ferai une toile pour évaluer le métrage nécessaire. Mon idée de tissu, pour le moment, serait un simili cuir ou une suédine grise claire.

.

Vous voyez le tableau ?
Des idées à me suggérer ? Des conseils pour trouver ce qui me manque ou serait un plus ?

.

Coup de cœur tissu #1

Et pourquoi pas ?
Oui, pourquoi pas vous parler de mes coups de cœur tissu ? Je vous parle bien des patrons alors les tissus, ça le fait aussi.

Bref Mondial Tissus a sorti sa nouvelle collection (trimestrielle): Ninive.

.

tissu coton bleu nouvelle couleur

Dans la collection de coton basique, une nouvelle couleur: ce bleu crépuscule.
Utilisation perso: en petites touches de couleur sur mes vêtements.
Utilisation générale: à peu près pour tout (vêtements, accessoires, ameublement, …) vu que c’est du coton de poids moyen.

.

coton épais bleu motif paon

Dans le tissu d’ameublement, celui-ci aux motifs de paons: une beauté !
Utilisation perso: je le verrai bien sur un sac de voyage, comme le Boston ou le Java. Si j’avais une bibliothèque ancienne tout en bois (façon maison victorienne), je m’en ferai des rideaux (et une robe ^^).
Utilisation générale: tout ce qui convient avec du coton épais comme des accessoires, rideaux, revêtement de fauteuils.

.

coton motif carpes japonaises

Regardez-moi ces petits poissons. J’adore les motifs animaliers japonais et ces carpes sont splendides.
Utilisation perso: une doublure de sac, une trousse, des accessoires ménagers. Là où on peut le cacher pour mieux le découvrir quand enfin il se dévoile.
Utilisation générale: à peu près pour tout (vêtements, accessoires, ameublement, …) vu que c’est du coton de poids moyen.

.

tissu jaune motif japonais grue

Oui, ça pète, surtout après les bleus. Je vous ai dit que j’aimais les motifs japonais. Bim, un autre.
Utilisation perso: là, tout pareil que le précédent: une doublure de sac, une trousse, des accessoires ménagers. Là où on peut le cacher pour mieux le découvrir quand enfin il se dévoile.
Utilisation générale: à peu près pour tout (vêtements, accessoires, ameublement, …) vu que c’est du coton de poids moyen. D’ailleurs, il y a moyen de mettre un morceau bien sélectionné pour en faire un Quadrille comme celui que je ne vous ai pas encore présenté.

.

Revenons 2 minutes sur la collection précédente: celle de Noël.

tissu coton motif animaux foret

Sont-ils pas trognons ces petits animaux de la forêt ?
Utilisation perso: draps pour enfants, accessoires pour enfants
Utilisation générale: toujours tout ce qui est possible avec du coton moyen mais plus dans le domaine enfantin.

.

tissu coton motif houx gui poincetta

De la verdure de Noël avec du houx, du gui et des poincettas.
Utilisation perso: furoshiki
Utilisation générale: tout ce qui est possible avec du coton moyen, parfait en nappe de noël.

.

Voilà mon premier article coup de cœur tissu. Stop ou encore ?
Que pensez-vous de ces tissus ? Voyez-vous d’autres utilisations ?

Tendance Couture 36

Il est sorti le nouveau Tendance Couture 36 (09/01/2020).
Attendu durant un trimestre, ce numéro est très printanier. Au moins, ça laisse du temps pour se coudre une tenue pour la saison.

magazine tendance couture - blog O'Kryn Prod - couverture

.

magazine tendance couture - blog O'Kryn Prod - dessins technique

.

magazine tendance couture - blog O'Kryn Prod - dessins technique

Au vu des dessins techniques, on voit que ce numéro comporte beaucoup de hauts, d’ailleurs plutôt légers.

.

1-3: Blazer 36 à 46
Très masculin, ce blazer permet de casser un style trop féminin ou trop apprêté. La version à tissu japonais donne un bel effet pyjama, à éviter si vous ne savez pas utiliser le second degré dans votre garde-robe ou si vous ne sortez pas dans un milieu arty. TC nous dit « pièce tendance »; avec des épaulettes, c’est très revival 80’s. Si vous y avez eu votre enfance, la mode de l’époque n’est sans doute pas votre meilleur souvenir.

.

4-7: Chemisier 40 à 50
« Globe-trotter », « chemisier ethnique ». C’est certain qu’avec ses galons de croquet, ça fait plus améridien/péruvien que bien de chez nous. Sinon c’est l’éternel retour de la chemise/blouse paysanne que l’on a tous les printemps/été. Ennuyeux et soporifique, je ne vous la conseille qu’en tissu léger pour les jours de grande chaleur. Le reste du temps, ça peut servir de torchon à vaisselle.

.

8-9: Pantalon 38 à 48
Le palazzo, mon pantalon préfér… Ah non, pas celui-ci. Sous le ruban de ceinture, se cache une taille élastiquée.
Niveau confort, avec celui-ci, c’est le numéro gagnant. Niveau élégance, il y a la taille à modifier et un discret zip à insérer. Attention aux tissus. Un tissu mou (jersey et associés) donnera tout de suite un effet mémé va au marché, alors qu’un beau tissu fluide avec un peu de caractère peut vous donner des airs de Madonne [avertissement, si vous croisez l’esprit sain, n’oubliez pas votre pilule au risque de donner réalité à l’expression « avoir un petit jésus dans la crèche »].

.

10-12: Robe/Chemisier 42 à 46
L’image technique 19 me donne tellement envie mais non, c’est à partir de 42. Mais pouuuuuurrrrrrrrrquoi ?
C’est mignon tout plein et il n’y a pas une seule fronce pour gâcher l’ensemble. Je veux une taille 38 en plus pour le haut. SVP, ajoutez-le, tout de suite, rien que pour moi.

.

13-15: Combinaison/Veste 38 à 42
Ah non, pas ça. Comment tuer une combinaison en un rien de temps ? Lui mettre des fronces à la taille et rétrécir le bas façon carotte. As-t-on déjà dit aux designers que les femmes ont souvent des complexes au niveau du fessier,des hanches et du ventre ? Parce qu’en rajouter là où ça nous contrarie déjà au naturel, c’est quelque peu suicidaire.
Les boléros auraient pu être bien si ils n’avaient pas tous les 2 ces foutus fronces (ça se voit pas avec le motif du 14 mais si). Si vous êtres d’humeur charitable, vous pouvez toujours les sauver en virant la pièce du bas pour relâcher ces fronces.

.

16-18: Chemisier 38 à 48
On ne doit pas voir la même conception du chemisier ! Appelez ça une blouse et je ne balancerai pas de dictionnaire à la figure du rédacteur.
A part ça, j’aime bien. Simple, assez classique et léger pour l’été (ce devait pas être un numéro de printemps ?).

.

19-22: Robe/Chemiser 40 à 50
Il parait que c’est « un style marin » !? Où ai-je mis mon dico, moi ?
Je trouve ça pas mal mais encore trop grand pour moi. C’est un complot, une conspiration ? Tous les modèles qui me tentent seront-ils tous trop grands ?
Pour la version avec laçage, oubliez les teintes beiges/ocres/marrons ou alors portez des plumes pour jouer l’effet indien à fond. Quant aux poches sur les cuisses, je vais faire comme si je ne les avais pas vu.

.

23-24: Robe/Chemisier 34 à 44
« Rêve de volants » !? A 6 ans, je veux bien. A 26/36/46/haute sagesse, on rêve un peu moins de robe qui tourne.
« le chemiser devient apte pour le bureau » oO Mais quel bureau ? Dans quel univers ?

.

25-28: Top/Chemisier 40 à 50
Basique de chez basique. Facile, rapide et dont l’utilité est seulement si vous n’en avez pas déjà une autre version. Pour éviter de mourir d’ennui, choisissez un tissu qui a besoin d’être mis en valeur avec une coupe ultra sobre.

.

29-30: Combinaison 36 à 46
Vous connaissez mon avis sur les combinaisons à taille élastiquée ? (cf modèle 13 à 18)
Le reste de la coupe semble plutôt joli.

.

31-32: Jupe portefeuille 46 à 56
Je trouve cela vraiment très bien de mettre des mannequins grande taille en avant mais pourquoi faire si peu de tailles sur un modèle si simple et si pratique.
Moi, je vous le dis, on m’en veux. Peut être à cause de mes précédentes revues de patrons qui font grincer les dents ? Bref, encore une jupe trop cool qui taille pas pour moi (heureusement que j’ai fait un tuto vidéo pour en coudre une qu’importe son tour de taille).

.

33-35: Chemisier 40 à 50
« Chic français », mais bien sûr !? Ne manque plus que la baguette et le béret, c’est ça ? Et la marinière ?
Il suffit, je vous dis ! Non, la française n’a pas un style défini. La française est libre de porter un jean/t-shirt ou une robe si ça lui chante. Bref, c’est pas parce que les volants sont soi-disant romantique que ça nous fait un style français. Et pis le romantisme à la française, c’est de l’attrape-touriste. Comme si tous les amoureux se demandaient en mariage sous la tour Eiffel et qu’on finissaient tous nos dîners au champagne.
Et j’en pense quoi ? Le 34 et 35 d’accord. Le 36 avec sa bavette cache-seins, ce devrait être interdit.

.

36-39: Jupe – Top 40 à 44
J’aurai apprécié que le haut commence en 38 mais mon frileux bidou n’est pas de cet avis. La jupe est vraiment sympathique. Des plis pour donner du style et du volume; une ceinture plate ou avec un joli nœud; une possibilité de longueur asymétrique pour laisser apparaitre les genoux. Je valide, j’acquiesce, je prends.

.

40-42: Chemisier 38 à 48
Sans avis. D’un, j’en veux pas. De deux, je reste coi. C’est peut être les motifs ou la forme mais dans ma tête, la réponse est juste: « ? ».

.

Je suis un peu déçue de ce numéro car les modèles qui me plaisent sont tous trop grand. D’ailleurs, j’ai l’impression que le nombre de tailles disponibles par patron est moins important qu’auparavant. Franchement en le feuilletant en point presse, je me suis demandée si ça valait vraiment le coup que je le prenne. C’est tout de même 6,50€ pour un magazine qui risque juste de finir dans mon stock sans réel avenir.

Je sais que les articles « revue de patrons » à ma sauce sont un petit moment de rigolade pour plusieurs d’entre vous et je suis toujours ravie de lire les commentaires qui me le confirment.
J’en suis à 2h20 pour faire un article de la sorte (quand l’inspiration est là, sinon c’est 3h30) + le prix du magazine. Même si ainsi je leur fait de la pub, je n’ai pas d’abonnement offert par l’éditeur.
Pendant ce temps-là, je ne fais pas avancer mon entreprise (bloguer ou travailler, il faut choisir et c’est pourquoi il y a de gros trous entre les publications).
Je me pose la question de poursuivre ou pas. A vous de me dire ce que vous en pensez.

.

 

Il était une fois, un festival de Jeu de Rôle qui avait lieu tous les ans …

… Et 2020 s’y annonçait science-fictionnel.

Primo un: je ne sais pas si je vais y aller
Secundo deux: je ne sais pas si je vais me faire une tenue
Tertio trois: mais en fait, on s’en fout. Le principal, c’est de s’amuser, même juste à développer une idée !

De là, débute une idée, celle d’une tenue.

Aux confins de l’espace-temps m’évoque tout d’abord la science-fiction avec ses notions de futur, de technologie/conscience plus évoluées, de voyage dans l’espace, de mondes différents. Vu que je souhaite rester dans une vision positive, je laisse de coté les dystopies catastrophismes, les survies post-apocalyptiques, les méga-corporations véreuses, les dictatures technologiques et autres dérives.

De tout ça, des images vont et viennent (principalement des films car pour les livres, chacun a sa vision 😉 ).
Allez moodboard !

 

Aeon Flux – Charlize Theron

.

Aeon Flux

.

Cloud Atlas – Doona Bae (au centre)

.

Cloud Atlas – Halle Berry

.

Detroit Become Human (jeu vidéo)

.

Galaxina – Dorothy Stratten

.

Le voyage fantastique

.

Star Trek The Motion Picture – Persis Khambatta

.

Star Wars I – Liam Neeson

.

Star Wars I – Liam Neeson

.

Star Wars I – Natalie Portman – Naboo Victory Celebration Gown

.

Star Wars 2

.

Star Wars 2 – Natalie Portman – Embroidered Tatooine Wrap

.

Star Wars – « Mon Mothma » –

.

Star Wars 3

.

The Island

.

Tron Legacy – Beau Garrett

.

Tron Legacy – Jeff Bridges

.

Tron Legacy

.

Ultra Violet – Milla Jovovich

.

Alors oui, ils ont tous des tenues blanches, voir claires. Mais j’imagine mon costume ainsi, chose rare qui ne peut se faire que sur un costume pour moi 😉
Les matières sont soient proches du corps et souvent synthétiques ou alors plus naturelles et de forme confortables.

.

Dans l’épisode suivant, je vous parlerai des éléments que j’ai retenu et des patrons que j’ai trouvé.
Et vous, ça vous inspire quoi ?

Commentaires bienvenus, lus et auxquels je réponds quand je les valide (parfois, ça peut prendre quelques jours).

Cela faisait fort longtemps que je n’avais pas mis de « note d’humeur » à ma sauce si particulière. D’ailleurs, vous aviez peut être remarqué que les anciens billets de ce type n’étaient plus accessibles. C’est que j’ai voulu céder au lissage de mon contenu, le rendre plus doux.
Oui mais doux, ce n’est pas moi et ne pas être soi, ça ne va pas. Retour donc à mes petits mots épicés, ironiques et décalés.
Et comme je n’ai plus envie de me brider, c’est vraiment une réponse que j’ai transmis (une partie des précédents n’ont jamais vu le bouton « envoyer »).
Bonne lecture

Il y a fort longtemps, ma Victoria que j’ai adoré. Désormais, elle attend sagement jaunie que je lui trouve une pièce de rechange qui n’existe plus.

D.
bonjour o’kryn, ,
je découvre ta page FB au détour d’ une laborieuse recherche concernant une notice de machine à coudre dont vous auriez eu le meme modèle.
auriez vous encore la notice ? il s’agit de la victoria feiyue .
je sais que c’est un peu brut comme prise de contact mais on va dire que cette pauvre notice a fait les frais d’une separation houleuse.
vous etes mon seul espoir
Bonjour,
Je sens le désespoir dans ce message. J’avais oublié que mon 2e nom était Obi Wan Kenobi.
Peut être parce que ce n’est pas le cas et que je suis un vil sith !?

Je pourrais demander tant de choses contre cette notice.
– Un abonnement à ma chaine couture sur youtube: https://www.youtube.com/c/OKrynProd
– L’achat d’un de mes patrons de peluches: https://www.youtube.com/c/OKrynProd
– un don sur mon tipeee: https://www.tipeee.com/o-kryn-prod

Mais le coté obscur de la Force est parti avec mon dernier cookie donc aucune manipulation en vue.
Fais ce que tu veux.
Tu trouveras la notice, hébergée sur mon blog: https://okrynprod.wordpress.com/2014/02/15/notice-de-mes-machines-a-coudre/
Elle se fera un plaisir de te suivre dans tes aventures couturesques lorsque tu lui auras offert quelques pages pour s’y imprimer.

Un petit conseil au passage: prends soin de la machine et ne la laisse pas reposer au soleil ou dans une pièce surchauffée. Un élément très important pour la fixation du support de canette est en plastique. Le soleil et la chaleur sont sa kryptonite. Le mien n’a pas survécu au climat de Tatooine.

Bonne couture avec Victoria et que la Grande Aiguille veille sur toi
Couturesquement,
Darth O’Kryn


D.

Ça marche pour les trois
Merciiiii

(Pour ceux qui se demandent: l’abonnement, je ne peux pas le vérifier mais pour les autres, y’a pas la queue d’un radis !)

Sac à main Mambo

Pour une fois, vous aurez les infos sur une sortie Sacôtin en décalage. J’étais un peu occupé sur le moment, entre une vidéo à créer, un patron à finir et ma santé qui faisait des siennes.
C’était en mai que le Mambo est apparu. Comme ça, discrètement pour envahir le web d’un raz de marée d’aficionados.

Mambo est donc un sac zippé en 3 tailles avec une jolie découpe triangulaire sur l’avant.

Cette découpe cache en réalité une poche fermée par un bouton magnétique. La petite surprise !
Et comme dans tous les Sacôtin, il y a pléthore de poches pour nous faciliter la vie. Celle de devant, une zippée au dos et 2 à l’intérieur: une zippée et une plaquée. Reste plus qu’à choisir où ranger ses clefs et son téléphone.

Pour vous éviter toute inquiétude inutile, un zip ferme le dessus du sac. Hop, sécurité maximale !

Mambo existe 3 tailles, pour choisir la version la plus adaptée à vos besoins:

  • Small un sac de ville à la fois compact et spacieux – largeur 25 cm x hauteur 20 cm x profondeur à la base 10 cm.
  • Medium un grand sac de ville – largeur 30 cm x hauteur 25 cm x profondeur à la base 12 cm.
  • Large une version étudiante pour accueillir aisément un format A4 – largeur 35 cm x hauteur 30 cm x profondeur à la base 12 cm.

La mienne est une taille Small pour les sorties où j’ai besoin de peu de choses mais que je tiens tout de même à être stylée 😉
Oui, quand on est couturière, il ne faut pas hésiter à mettre des éléments de style dans sa tenue, surtout si c’est fait maison, c’est encore plus agréable.

Vous ne le savez peut être pas mais je préfère les sac à porter en travers du buste, avec une longue bandoulière. Là, c’est encore un choix à prendre puisque la bandoulière peut se rétracter pour que Mambo soit porté à l’épaule. Bref, épaule ou bandoulière, c’est comme vous voulez. Avec Sacôtin, c’est toujours très malin.

Ce mignon Mambo permet de mettre en évidence les tissus imprimés. Voyez comme ce morceau de coton aux imprimés asiatiques ressort.
Entre le rouge profond et les motifs dorés, j’ai choisi de faire ressortir le bonsaï en le centrant sous la découpe triangle. En plein dans la ligne de mire 😉

De niveau intermédiaire, il ne posera pas de soucis aux habituées de la couture de sacs. Vous découvrirez d’ailleurs des techniques originales au niveau du placement des pièces.
Je me suis régalée à le coudre et à prévoir les tissus pour avoir mon motif comme je le voulais. Il existe d’ailleurs des milliers de possibilités que vous pouvez retrouver sur le pinterest de Sacôtin.

Et comme j’aime bien le faire ces derniers temps, j’ai pris un fil rouge pour que les coutures internes ressortent dans la doublure noire. Le style jusque dans les détails !
En plus, ça permet de repérer les poches même quand on est dans un lieu un peu sombre. Plus besoin de tâter partout pour trouver l’ouverture.

Si vous êtes tentées par les mêmes tissus, je vous ai mis les liens en dessous:

tissu rouge à motis japonais de grues, fleurs de cerisiers et bonsai

Tissu japonais – Mondial Tissus – Clic-clic

tissu coton rouge foncé

Tissu coton rouge – Mondial Tissus – Clic-clic

Doublure: satin de polyester noir entoilé (des restes, encore !)
Zips et bouclerie: Kit Mambo de la Mercerie des créateurs

Un Sacôtin petit format (pour moi) qui recèle d’étonnantes astuces aussi bien à la couture qu’à l’utilisation. A offrir ou à se coudre d’urgence !

.

Résumons !

Mambo est un patron pdf à télécharger, de niveau intermédiaire à 6,60€.
Des tutoriels sont disponibles sur le blog de Sacôtin pour vous aider.

Et toujours pour vous faciliter la couture, des Kits Mambo : Large, Medium, Small à la Mercerie des Créateurs.

Durant le mois d’août 2018, j’ai été contacté pour tester l’un des kits de Fier Comme un Paon.
Cette entreprise propose des vêtements sur-mesure, prêt à coudre.

Il existe plusieurs modèles homme, femme (uniquement l’an dernier) et enfants à choisir sur le site. Une sélection de tissus est disponible pour chaque modèle.
Une fois que tout est choisi et payé, on reçoit un formulaire par mail pour donner nos mensurations. Une petite semaine ensuite, les tissus découpés, le patron (non disponible l’an dernier) et les fournitures nécessaires arrivent dans un paquet tout en longueur.

Je vous avais fait une petite vidéo pour vous montrer ce que l’on reçoit et ce que je pensais de tout ça sur le moment 🙂

L’an dernier, Fier comme un paon m’avait demandé de filmer mon test pour donner mon avis sur youtube (et mes réseaux) en échange du partage de cette vidéo sur leur page et leurs réseaux.
Est-ce que mes mitaines leur ont déplu ? En tout cas, j’ai arrêté d’attendre de voir ma vidéo chez eux.

1 an après, qu’est-ce que j’en pense désormais ?

Tout d’abord, je n’ai pas reporté ce top.
Entre les emmanchures/encolure un peu serrées, la poitrine un peu juste et la forme très évasée qui nie la taille, je n’étais pas super à l’aise.
A le regarder, aujourd’hui, j’aurai bien envie de le reprendre, un peu radicalement.

La marque, à ce jour, propose 38 modèles (certains sont juste des variations de tissus/matières). Elle semble avoir bien pris le coche et contacte régulièrement de grandes influenceuses couture pour présenter les nouveaux modèles.
Au départ, elle comptait se positionner sur les domaines de la facilité/rapidité et l’écologie. Au vu des tissus utilisés (polyester, viscose, tencel, laine, lin et coton), le coté écologique a été laissé de coté [ou est relayé avec l’information erronée que le viscose et le tencel sont naturels]. Pour le coté facile, je veux bien mais bon, j’ai été un peu échaudée avec les pinces qui tombent mal et les ouvertures trop petites.

Je pense toujours que pour les débutantes et les pressées (mariage ou évènement dans les 2 semaines), c’est une bonne idée.

Pour moi, par contre, je n’ai plus envie de me commander un nouveau vêtement par ce moyen. La liste réduite des motifs et des tissus (pour le coton et le lin) me gène beaucoup.
Je m’habille presque exclusivement en noir, une couleur passe-partout et qui se mixe avec tout. Cette teinte me semble basique et pratique pour faire de « petites robes noires » et autres éléments à mixer aisément. Alors pourquoi cette couleur est si rare ?
Quant à la forme des robes (vu que c’est le type de vêtement majoritaire), il y en a vraiment peu qui me plaisent. De plus, j’ai des difficultés à me projeter en ne voyant que des mannequins en taille 36 filiforme.

Au final, le concept est pas mal mais absolument pas pour moi. Je ne me retrouve pas dans leur concept (matière, couleur, forme et aussi prix pour ce type de tissu).
Mon enthousiasme de départ s’est effrité au fil des mois et j’ai fini par en être déçue.
Je suivais Fier comme un paon sur les réseaux depuis le début. Je me suis désabonnée le mois dernier.