Archive for the ‘Accessoires’ Category

Comme disait Chantal Goya. Ah non, elle, c’est les pandas.

Trêve de gaminerie, y’a du snood dans l’air. Si vous ne l’avez pas vu sur le podcast d’automne, je vous le montre plus en détail.

Venons-en au tour de cou le plus facile qu’il soit: le snood. Et pour le coup, c’est tuto ultra rapido.

Prenez un rectangle de polaire/molleton/lainage de 50 x 75 cm.

Assemblez les 2 largeurs ensemble avec une marge d’1cm de couture.

Faites un ourlet simple d’1cm sur les 2 extrémités.

Et vous voilà paré pour l’hiver.
A porter autour du cou ou remonté sur la tête pour garder aussi les oreilles au chaud.

Trop simple, non ?

Publicités

Read Full Post »

Le sac Java

La rentrée passée, c’est la sortie d’un nouveau Sacôtin.

Pour tout vous dire, le test s’est déroulé en août et je n’ai dévoilé que ma petite personnalisation du sac. J’avais pourtant très envie de tout vous montrer mais il fallait garder la surprise.
Et voilà, aujourd’hui, c’est Noël [qu’on ose me dire qu’une sortie de Sacôtin, ce n’est pas Noël et je me fâche TOUT ROUGE !].

Ce merveilleux sac Java existe en 2 tailles: medium (largeur 40 cm x hauteur 30 cm x profondeur 16 cm) et large (largeur 50 cm x hauteur 30 cm x profondeur 20 cm). J’ai choisi de le coudre en medium, principalement parce que les tissus que je voulais utiliser ne rentraient pas dans la grande taille (ou l’inverse).

Et ces tissus, ce sont une suédine taupe et un lin enduit caramel. Au départ, je voulais rajouter un appliqué en suédine gris perle mais pas moyen de le fixer correctement.

J’ai donc brodé mon motif, point par point (point de piqûre rebrodé). Je trouvais ce petit nautile à pignons totalement assorti aux couleurs de mon Java: so steampunk. Oui, oui, en plein été, je rêvais de machine à vapeur. La canicule, ça fait des trucs bizarres.
Avec une face entièrement vierge, il y a de quoi personnaliser ou choisir un tissu extraordinaire pour avoir un sac unique. Je ne m’en suis pas privée.

Sur l’autre face, il y a 2 poches ultra pratique pour y glisser son billet de transport et ses papiers. Vu comme ça, on pourrait penser qu’elles ne sont pas simples à poser mais c’est sans compter sur les super astuces de montage de Sacôtin. N’ayez pas peur, ça se passe sans problème.
Ce patron de sac est passé sous les mains d’une grande équipe de testeuses et plusieurs modifications ont été apportés pour vous simplifier la couture.
Sacôtin pense à vous, on ne le dira jamais assez.

A l’intérieur de ce grand zip, on peut y placer tout ce qu’il faut pour un week-end (medium) ou pour une semaine (large). Mon petit doigt me dit qu’il y a aussi moyen de l’utiliser en sac de sport, en sac de cours voir en sac à main ultra mode. Que choisirez-vous ? Un de chaque ?
Comme toujours, il y a une grande poche (ou double si vous préférez) pour y glisser vos affaires.

Et de l’autre coté, une poche zippée pour ne pas perdre vos clefs et vos petits bidules, ceux qui ont la fâcheuse manie de se cacher au fond des sacs. Non, ils ne vous la feront plus, pas de feinte avec le rouge à lèvres. Le stylo non plus.
Les Sacôtin, ce sont des sacs optimisés ! Pratique et polyvalent, tout ce qu’il faut pour un voyage sans encombres. Parce que c’est tout de même 4 grandes poches pour vous faciliter la vie.
Reste juste à se décider pour le porter à la main ou à l’épaule.

Venons-en aux caractéristiques supplémentaires:

.

Clic-clic vers la boutique du rêve

Prêt à décoller en Java ?

.

Read Full Post »

Oui, il est de retour et même que c’est en vidéo.

Il s’est senti poussé des coutures anglaises à l’approche de l’été et des possibles vacances. Il a surgi sur la table entre la machine à coudre et la caméra. Ne pouvant résister à l’appel du sac de voyage, il m’a obligé à le coudre dans sa version originale: Caution BioHazard !

C’est un petit malin qui a pris la pose pour s’exposer sous toutes les coutures. Menaçant mais pas trop, il a prolongé l’exposition afin que l’on comprenne bien ses intentions:

c’est lui le Maître … le Maître du linge sale !

Il dévore le repoussant, le puant, le sali et toutes les autres horreurs inavouables. Et il sait se faire entendre le bougre. Rien ne passera dans le joli sac de voyage, il rafle tout. Un véritable hold-up du sous-vêtement de la journée, la rapine nocturne de toute chaussette sale. Attention à vos orteils, sa gourmandise pourrait se zipper sur vos orteils.

Après tout ceci, je suis contrainte sous la menace de vous montrer l’enregistrement. Certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus novices.

Je vous en prie, ne résistez pas, ça n’en serait que plus douloureux.
Suivez bien les instructions et peut être … nous survivrons tous.

Read Full Post »

Quand je couds, j’aime écouter de la musique. Dans la visite de mon atelier, je vous avais montré que j’ai mis une mini chaine pour écouter la radio ou des CDs.
Oui mais aujourd’hui, la majeure partie de la musique est digitale et sous format mp3.

Le seul support mp3 que je peux emporter dans l’atelier est un lecteur portable. Sachant que je ne fais jamais de poches sur mes vêtements, c’était un peu problématique de le garder à proximité. En plus, il ne reste jamais longtemps bien posé sur la table car dès que je bouge, il tente le grand saut vers le parquet.

Je vais vous avouez un truc, j’ai tenté de le maintenir avec l’élastique de ma culotte. Mais au bout de quelques minutes, il finissait par glisser et aller me chatouiller les fesses. Glamour, hein !?

Donc face à ce souci, un  jour, j’en ai eu marre et j’ai attrapé du tissu qui trainait et j’ai résolu le problème en quelques coutures. Les chutes, ça sert à ça, non ?
Le voile de coton violet de la sous-robe était là, en tas, sous mon nez. Ni une, ni deux, il y est passé.

J’ai pris les mesures du lecteur mp3, les ai tracés sur une feuille. J’ai ajouté des marges de coutures et d’aisance et dessiné un gros passant. Report des dimensions et couture du tout (double épaisseur pour le passant et coutures anglaises pour le « sachet »).

Une ceinture et hop, un porte mp3 qui reste à proximité avec la musique sagement dans les oreilles.
Vite fait, bien fait !
Il est vrai que je le trouve très simple et que j’ai bien envie d’en faire un dans un tissu plus épais avec une jolie broderie mais pour le moment, ça fait l’affaire.

.

Et vous, ça vous arrive de faire des accessoires de coutures vite fait pour résoudre un problème technique/pratique ? Donnez-moi des exemples 🙂

Read Full Post »

Pour mars, on m’a demandé un Limbo, en toile, dans des teintes violettes ou bleues (avec un contraste noir) et si possible avec des fleurettes.

Photo de l’heureuse propriétaire

Déjà propriétaire de ma version test, la commanditaire trouve Limbo ultra pratique avec sa possibilité de le porter en sac à main ou en sac à dos. Et donc, il lui en fallait un à ses couleurs.
OK, pas de soucis. Voyons voir.

Photo de l’heureuse propriétaire

Pour les fleurettes, sur de la toile, ça n’a pas été possible. Pour le reste, j’ai envoyé des « échantillons » numériques et en choix final, ça donne violet intérieur et extérieur.

Photo de l’heureuse propriétaire

Un petit tour à la mercerie des créateurs pour un kit complet avec des zips en noir.
Comme souvent, j’étais un peu juste sur le temps pour le coudre, ce qui fait qu’à peine fini, il est parti sans photos de ma part.

Heureusement pour vous, il est repassé quelques semaines plus tard et j’ai pu le prendre en photo sous un beau soleil.

Il est adopté et voyage beaucoup. A ce jour, il a fait le tour de nombreux circuits de course moto et un petit voyage en Espagne.

Si vous êtes tenté(e) par ce sac, c’est par là (http://sacotin.com/boutique/patron-sac-limbo/ )
Et vous, quel est votre sac préféré ?

Enregistrer

Read Full Post »

Menuet

C’est parti pour une floraison de Sacotin: le Menuet.
Compact mais efficace, ce sac urbain est parfait pour n’emporter que l’essentiel en été. A la plage comme à la ville, il se révèle léger et pratique.

En dimensions, ce petit Menuet offre une largeur de 20 cm, une hauteur de 15 cm et une profondeur de 5 cm. La largeur correspond tout à fait à un livre de poche. D’ailleurs, j’en ai casé 3 dedans pour faire de belles photos.

Donc si on y réfléchit, on peut mettre un porte-feuille et encore plein d’autres papiers et accessoires avec autant de place. Exactement ce qu’il me faut pour me balader en toute légèreté.

Pour les tissus, j’ai choisi un simili cuir noir « dragon ». Je le trouve très classe et le raccord de motif sur l’avant me plait beaucoup. En doublure, j’ai pris un coton suédé bleu jean.

Comme tout bon Sacotin (mais ils sont tous excellents), Menuet a des poches. Une zippée à l’intérieur pour séparer les petites choses du reste. Et une autre zippée sur le dos du sac pour accéder rapidement à sa carte de transport ou au rouge à lèvres, sans devoir ouvrir tout le sac.

Le patron de Menuet propose 2 versions. Une version rectangulaire et une arrondie, chacune avec le rabat dans la même forme. Pour jouer encore plus avec ce modèle, j’ai combiné le rabat arrondie avec la forme rectangulaire du sac.

En plus d’être mignon et personnalisable à souhait -pourquoi pas un rabat mis en valeur avec un tissu exceptionnel ?-, Menuet possède un fermoir tourniquet qui lui donne une finition très professionnelle. Comme toujours, les explications pour sa pose sont très bien expliquées dans les instructions.

Des kits de bouclerie (argenté ou bronze; avec ou sans zips) sont disponibles à petits prix à La Mercerie des créateurs:

 

Là, sur mon Menuet, c’est le kit complet bouclerie nickel avec les zips noirs.

 

Bref, Menuet, c’est LE petit sac à avoir.
En été comme lors des autres saisons, il reste pratique et discret. Ou selon vos goûts, il peut être LA pièce mode qui rehaussera votre tenue.
Je vous rappelle le concept: un patron téléchargeable en pdf directement, y’a plus qu’à imprimer chez soi. Et un prix défiant toute concurrence: 5,50€.

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

2e round !
Suite de la collection Zip-Zip :

Cette fois-ci, je vous parle de la trousse. Mais en fait, ce n’est pas une trousse mais 3, en 2 tailles chacune ! Et ouais, Sacôtin n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il s’agit de proposer des patrons.

En détail, avec un petit nom pour chacune, ça donne ceci.
Trousse 1 « unisexe »:

  • taille large L 26 cm x H 15 cm x P 10 cm
  • taille medium L 21 cm x H 12 cm x P 8 cm

Trousse 2 « masculine »:

  • taille large L 26 cm x H 10 cm x P 10 cm
  • taille medium L 21 cm x H 8 cm x P 8 cm

Trousse 3 « féminine »:

  • taille large L 26 – 21 cm x H 12 cm x P 10 cm
  • taille medium L 21 – 16 cm x H 10 cm x P 8 cm

Ma version est la trousse 1 « unisexe » en taille médium. J’ai mesuré avant de l’écrire, parce que je la trouve déjà bien grande.

Le tissu extérieur est un mélange indéfini violet et la doublure est un satin de polyester d’un autre violet. Pour tout vous dire, j’ai pioché dans mes chutes et j’avais l’embarras du choix.

Comme dans l’ensemble des modèles Zip-Zip, on retrouve la double fermeture à glissière qui permet d’avoir 2 poches bien séparées. D’ailleurs, le tutoriel vidéo peut être utile à celles et ceux qui ont besoin de voir les choses pour mieux les comprendre.
[PS: abonnez-vous à la chaine pour inciter Sacôtin à nous faire plus de vidéos  😉 ]

Cette trousse peut servir à ranger les crayons pour les cours ou le maquillage pour les coquettes. A vous de voir. Qu’importe le modèle 1,2, 3 ou la taille, ces trousses sont bien grandes pour y mettre tout ce qu’on veut et la compartimentation permet de ne plus mélanger les choses. Comme souvent avec Sacôtin, c’est super pratique !

Donc, les trousses Zip-Zip, c’est un patron téléchargeable en pdf à prix ultra mini: 3,90€.
Un tutoriel vidéo regardable gratuitement,
Des zips de toutes les couleurs à la Mercerie des créateurs
Et la possibilité de choisir la collection complète Zip-Zip (Besace, sac City et trousse).

.

Alors pour vous, ce sera une trousse scolaire ou beauté ?

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

Older Posts »