Archive for the ‘Hauts’ Category

Pour le tissu visible, j’ai choisi ce qui doit être un jeans gris foncé. Sérieusement, je trouve qu’il est toujours dans les bleus jeans. Niveau découpe, c’est tout comme la doublure.
J’ai fait un petit test sur Francine pour voir comment tombe le tissu avec la marge rentrée avant de me lancer dans sa couture; au cas où il faut retoucher encore un peu.

L’encolure a été cousue à la machine et surpiquée. Pour les emmanchures et le bas, c’était plus compliqué. Il n’y avait pas moyen de retourner les pièces donc j’ai cousu la doublure au tissu avec des points à la main et j’ai surpiqué ensuite à la machine. C’était long, très long.
En tout cas, le point invisible, je maitrise désormais !

.

.

.

C’était donc:
– Simplicity 9966
– extérieur en jeans
– intérieur en coton
– baleines en colsons

.

Alors, ça vous plait ?

.

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

A partir de la toile, j’ai vu ce qu’il y avait à reprendre: réduire sous la poitrine, resserrer sur les cotés et ajouter des marges de couture sur les pièces qui n’en avaient pas (biais prévu).

J’ai refait un nouveau patron avec ces modifications et je l’ai testé dans le tissu de doublure: un coton imprimé tête de mort. Une seule retouche reste à faire: arrondir l’angle entre les pièces devant et coté devant. Je l’ai noté sur l’envers.

Reste le baleinage. J’ai cousu des casiers avec des restes de biais le long des coutures et à mi distance de celles-ci.

Mais c’est qu’il y a encore les baleines à gérer.
Dans les merceries, on trouve des baleines en plastique de 0,5cm de largeur => c’est de la merde ! Déjà avec une largeur pareille, c’est ridicule et la matière se déforme à la chaleur du corps. On se retrouve vite avec un haut qui plisse malgré le baleinage.
Deuxième solution: les baleines en métal. Efficace mais elles posent d’autres soucis: chères, nécessitent une pince spéciale, à commander en ligne. C’est l’idéal pour un projet historique mais pas là où je cherche un minimum de confort (= respirer).
Dernière solution, celle des bricoleurs, celle que j’ai choisi: les colliers de fixation (ou colliers colson). Oui oui, ceux du magasin de bricolage. Environ 1cm de large, un plastique bien dur mais souple, un prix raisonnable et une découpe aux gros ciseaux.

J’ai retaillé mes baleines en enlevant les marges de couture et je les ai numéroté. Il me reste donc à m’occuper du tissu extérieur et à le coudre à la doublure. La suite au prochain épisode.

Et vous, vous détournez aussi des éléments de bricolage pour votre couture ?

.

Read Full Post »

Depuis quelques temps, une idée me trotte dans la tête: je veux une sorte de serre-taille à bretelles.
Un style entre le gilet du costume 3 pièces et le serre-taille.

excentrique.biz

Il doit être baleiné mais pas trop, avoir la poitrine dégagée et ne pas couvrir les hanches. Niveau fermeture, je veux de la simplicité: un zip central sera parfait.

J’ai donc fait un plongeon dans mon stock de patrons pour y débusquer un modèle assez proche de ce que je cherche. C’est le Simplicity 9966 qui a été élu patron à modifier. Plus précisément, c’est la version A, la plus courte (celle de droite).

S9966

Comme toujours quand je vais modifier un patron, je commence par faire la toile de la version d’origine. Avec un vieux drap, je fais ça rapidement en laissant toutes les indications du modèle qui peuvent être utiles. J’ai rajouté des marges de couture pour les pièces qui devaient être lacées.

A partir de cette toile, je peux noter les modifications nécessaires. Il me reste donc à modifier le patron et à le tester. La suite au prochain épisode.

Et vous, ça vous arrive souvent de modifier un patron pour avoir ce que vous voulez ?

.

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

Dis comme ça, ça semble être une quête de noob. Mais que nenni, mon brave.
Cette aventure est un peu la quête du Graal sur le plan des patrons masculins.

Qui dit patron masculin, dit choix réduit. Et qui dit pièce décontractée, dit galère à trouver !
Pourtant Indiana Maxou est prête à relever le défi. Je ne laisserai pas les foudres de Kâlî s’abattrent sur mon cadeau de St Valentin.

Voici ce qui existe lorsque l’on cherche un patron de sweat à capuche et manches longues dans les patrons pochettes de mercerie. Vogue, Simplicity, Butterick et New Look n’en proposent pas.

Après un farfouillage en règle dans ma collection de patrons, j’ai dégoté l’ultime M5252 qui remporte l’honneur de se faire découper.

Dans les illustrations, j’ai choisi la version orange mais sans la poche poitrine. C’est donc un sweat à manches longues et capuche en taille L avec un enfilage par la tête.
Niveau tissus, c’est un polaire noir (doux comme de la douillette) et un petit supplément de coton noir à motifs tête de mort.

Le coton est prévu pour des poches fines qui ne se voient pas (trop d’épaisseurs et ça fait un effet bidou) et un double effet kisscool sur la capuche: le style et la fonction antistatique spécial chevelure longue.

Démarrage des opérations et là, souci: le zip préconisé est de 23 cm (ça existe pas chez nous) mais en plus, c’est beaucoup trop long. Donc un zip de 15 cm, ça suffit juste comme il faut.

Pas de photos en cours car il se fait en un tour de main. Ma seule « modification » est d’avoir rabattue les coutures intérieurs avec une surpiqûre.

Juste une taille de plus pour pouvoir caser un petit pull en dessous.

 

Des poches discrètes mais fonctionnelles.

 

La jolie doublure à tête de mort dans les poches.

 

Aussi dans la capuche.

 

Bien au chaud dans le sweat.

 

Mission accomplie: un doux sweat noir pour la Saint Valentin, parfait pour réchauffer mon homme sous ce temps glacial.

.

Read Full Post »

La Maja qui manque de Mojo

Vous savez que quand j’aime quelque chose, je le dis. Et quand je ne l’aime pas, je le dis aussi.
Et bien là, ça ne va pas déroger.
Après débat sur FB, j’ai promis de dire la vérité, rien que la vérité.

Et je pose la main sur ma bible de la couture

Je vous présente donc le test de fin avril, celui qui m’a valu une tendinite [qui cherche à ne pas se faire oublier].
C’est donc le t-shirt Maja du Boudoir de Ninon.

Pour tout vous dire, j’ai pesté, juré, hurlé tellement que mon homme s’en souvient très bien. Et heureusement que ma maison n’a pas de cheminée sinon ce patron aurait brulé plus d’une fois [faut bien finir le test].
Depuis le patron a été remanié mais est-ce une bonne chose qu’il soit constitué de 18 pdf d’une page chacun ?

.

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? C’est un t-shirt trop fortement conseillé en jersey. D’ailleurs faudra m’expliquer pourquoi du jersey parce qu’en tissu léger standard, ça peut être aussi bien vu qu’il n’épouse absolument pas les formes du corps. Sa particularité est d’avoir un grand décolleté dorsal avec 3 nœuds-nœuds [j’aimais bien sans].

Les informations pratiques de la bête
Nom: T-shirt Maja
Taille: 36 au 44                              [les 46 et +, vous êtes encore mal-aimées]
Tissu conseillé: jersey               [et le patron essaiera de vous vendre une aiguille double jersey]
Autre: marge de couture 1cm incluse    [heureusement que les testeuses ont râlé]
Prix: 5€ dispo là en pdf

.

Pourquoi je n’ai pas aimé
1- la notice explicative était atroce. Heureusement, elle a changé. Par contre, vous avez gagné des fautes sur la version finale.
2- le patron manquait de repères. Maintenant, il y en a. Mais les emplacements des nœuds-nœuds ne sont pas très lisibles pour autant.
3- le biais en jersey, vous avez déjà essayé d’en coudre ? Parce que là, c’était un challenge olympique de le fixer en y insérant ces fameux nœuds-nœuds dedans ! Bref, j’ai dû le coudre à la main en points invisibles et mon poignet a fini par réclamer un arrêt maladie.
4- Pour être polie, je pourrai dire que je n’apprécie pas ce genre de vêtements.
Non mais c’est quoi ce t-shirt qui nie totalement la taille. J’ai juste l’air d’un poteau là dedans. Où est passée ma taille fine ?

Je vous parle même pas des plis aux emmanchures alors que j’ai choisi la taille recommandée pour mes mensurations.

Et ce n’est pas fini !
Vous savez que j’ai un cul, un vrai. Le genre qui ne rentre pas dans les jeans pour haricots verts. Et la « superbe » coupe du bas du dos de Maja, elle plisse sur mon arrière-train. Et pas qu’un peu.

Il parait que c’est mon tissu qui ne va pas mais bon, c’est pourtant un jersey. Je pense que ce patron ne convient ni aux sabliers, ni aux poires à mention fesses ++. Bref, il ne me va pas.

.

Les points positifs
– la créatrice est très gentille et veut renouer avec le monde de la couture en proposant des patrons de vêtements pour femmes [c’est la nouvelle mode, tout le monde veut lancer sa marque de patrons]
– je me suis bien amusée à me prendre pour un super-héros avec mon attelle. Iron-Man, tu vas avoir de la concurrence car moi aussi j’ai un super brassard.

 

Super Maxou et son attelle magique

.

Comme toujours, ceci est mon avis personnel. Le vôtre sera peut être différent.
Et qui sait, si il n’y aura pas d’autres améliorations à venir.

Read Full Post »

Projet pour arrêter de me les geler le matin. C’est un pull en polaire, très grand avec une capuche pour me planquer quand je suis mal réveillée.

J’ai utilisé 1m60 de polaire noire et je n’ai fait un ourlet que sur la capuche car ça partait un peu de travers. En bref, des rectangles, des coutures droites et pas d’ourlet. Une réalisation facile et rapide pour être à l’aise et au chaud sans se prendre la tête.

.

J’envisage de faire un tuto, ça vous dit ?

.

Tuto Pull polaire (étape 1, étape 2, étape 3 et étape 4)

.

Read Full Post »