Archive for the ‘Inspirations’ Category

L’article précédent a bien plu. Je vous propose une autre version DIY fait maison d’un vêtement goth. Simple et portable en toutes saisons selon la matière choisie, cet élément peut se faire avec ou sans patron.

Modèle de départ

Yemoja Poncho Top – Necessary Evil

Détails donnés par la marque:

  • Haut de type poncho
  • Forme un effet drapé naturellement
  • Tissu: maille filet noire
  • Encolure en V
  • Bordure de biais en faux cuir

.

Patron de couture

McCall’s 3033 – A

Le patron McCall’s 3033 modèle est de forme assez similaire (en bas à gauche) sur la partie dos.

Modifications à apporter:

  • Utiliser le dos pour le devant ET le dos
  • Réduire l’ampleur des cotés en « cintrant » la forme triangulaire
  • Tissu: voile, résille, maille fine, tulle; noir bien sûr (2m à 2m20)
  • Bordure et encolure à border avec du biais en simili cuir (satin pour les petits budgets)
  • Encolure à creuser en V

Je pense que ce modèle est tout à fait réalisable sans patron. Pour cela, il suffit de tracer 2 triangles face à face sur le tissu. Sur le ligne mitoyenne, on y trace l’encolure.

.

Ce poncho a une coupe qui peut convenir à toutes les morphologies exceptées les V. La forme triangulaire étire le regard vers le bas et allonge optiquement la silhouette.
En été, il peut couvrir élégamment un débardeur, un crop top ou un maillot de bain. En mi-saison, il rajoute un petit plus sur un haut serré. En hiver, il sera préférable de la réaliser dans une matière plus épaisse comme le polaire, le sweat ou la laine afin de réchauffer la tenue.

.

Envie de vous coudre ce poncho ?
D’autres modèles que vous aimeriez voir décortiquer ?

.

Enregistrer

Read Full Post »

Regardez-vous avec envie certaines marques de vêtements ? Oui, ne niez pas.
Moi aussi, je vous l’avoue. Mais en tant que couturière, on se dit toujours que non, on résistera à la tentation et que si on les veut vraiment, ce sera fait maison, n’est-ce pas ?
Et … Et le temps passe et rien n’est fait.

Si votre style est sombre, je vais vous donner un coup de pouce. J’ai « pris » plusieurs vêtements et j’ai regardé leur construction avant de déterminer quels seraient les patrons les plus adaptés pour les reproduire. A partir de ça, j’ai aussi évalué les modifications à apporter pour se rapprocher au maximum du vêtement de départ.
D’ailleurs, si vous avez d’autres modèles en vue, transmettez-les moi, je serai peut être en mesure de vous aider.

.

Modèle de départ

Jupe Miss Muffet – HellBunny

Détails donnés par la marque:

  • Jupe de style années 50
  • Jupe noire avec des broderies blanches représentant des toiles d’araignée sur les poches
  • Broderie blanche en forme d’araignée sur le coté droit
  • Bande de coton blanc au-dessus de l’ourlet
  • Zip au dos
  • Bouton recouvert au dos, sur la ceinture
  • Passepoil blanc le long de l’ouverture des poches
  • Matière:  100% Coton.

.

Patron de couture

Jupe Veronika (gratuit) – Megan Nielsen

Modifications à apporter:

  • Version à poche, à choisir; longueur genoux
  • Tissu: coton noir, type crétonne
  • Poches à redessiner en forme 1/4 de rond
  • Passepoil blanc à ajouter au bord des poches
  • Ruban à ajouter au bas de la jupe
  • Broderies araignée et toiles d’araignées à ajouter sur les poches
  • Matériel: zip noir et 1 bouton (pression ?)

.

Pour ce premier article « Goth Vs Patron », j’ai choisi un modèle simple à réaliser. Au passage, le patron est gratuit donc accessible à toutes et tous.
Cette idée d’articles me trotte dans la tête depuis plus de 2 ans et je suis contente d’avoir enfin réussi à mettre les mots sur le blog pour partager tout ça. Dites-moi si ça vous plait.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

Vous êtes peut être au courant mais tous les ans, voir toutes les saisons, Pantone donne les couleurs du moment. Inspiré des défilés de mode, on retrouve entre 5 et 10 couleurs à chaque fois.

Voici celles de l’automne 2014:

Elles vous inspirent ?
Comme toujours, je craque pour les intenses couleurs froides. Je retiens donc le Radiant Orchid, le Royal Blue (en petite dose) et le Bright Cobalt. J’aurais pu ajouter l’Aluminium et le Cypress mais ils sont un peu trop « jaune » pour mon teint. Quant au Sangria, c’est bien trop rose pour moi.

.

Read Full Post »

Cette année, comme toujours, je me prévois quelques sorties costumées. Mais avant d’aller s’amuser là-bas, il faut prévoir les tenues.

* Star Wars – Paris

Une tenue de Jedi dans les tons crème pour mon homme. Ce qui comprend deux tuniques, les pans de devant, une ceinture, un pantalon et un manteau. Pour le manteau, c’est facile, c’est de la laine. Pour le reste, je ne sais pas trop. Peut être un coton épais ?

Un tenue de Jedi de bibliothèque, dans des tons foncés, pour moi. Ce qui comprend deux tuniques, les longs pans de devant, une ceinture, une jupe et un manteau. Pour les tissus, ce sera du même genre qu’une tenue standard.

* Médiévales – Provins, Souvigny

Je repartirai bien sur des tenues plus historiques pour faire du pur viking.

Pour mon homme, une tunique rouge, des braies varègues foncées et des bandes molletières. Pour les tissus, des matières naturelles comme la laine et le lin, voir du lin/coton.

Pour moi, une robe et une robe tablier, toutes deux dans des teintes froides. Pour les tissus, la même chose.

Pour des journées plus fraîches, il serait intéressant que nous ayons chacun un kaftan en laine et un chapeau à bordure de fourrure.

* Sortie geek – non prévu mais au cas où

Là, c’est simple. Il suffit juste de finir les tenues nerfpunk (homme et femme) qui sont commencées.

.

Vous pouvez, bien sûr, retrouvez toutes ces inspirations sur mes tableaux pinterest.

.

Read Full Post »

Croquis

Un petit croquis préparatoire pour le bâton de commandement du coffre Chester.

Principalement prévu en feutrine, mon premier essai s’est révélé trop petit. Y’a plus qu’à recommencer.

.

Read Full Post »

Finalement, voici un autre article sur le projet portabilité.
C’est Saria qui m’en a filé l’idée avec son article d’hier.

.

Puisque certaines pièces basiques de ma garde-robe ne passeront pas le printemps, il est temps d’envisager les patrons pour les réaliser.

– les sous-pulls:

Vogue 1261

Vogue 8670

Vogue 8699

Butterick 5260

– les jeans:

Butterick 5682

– les pulls à tricoter => aucun patron ne me convient.

Reste à trouver les tissus et faire des toiles avant de me lancer dans ce petit renouvellement.

.

Read Full Post »

Vu que c’est la mode partout, et que je ne peux pas vous montrer mon dernier projet, on va attaquer ce sujet qui recoupe fortement mes recherches sur les tenues qui vont bien en fonction des morphologies.

.

Oui, chez moi, ce sera projet portabilité et non wearability project. On est français ou on l’est pas. Flute !
D’ailleurs, les mots du genre fitting, outfit, etc, je n’en veux pas. J’essaierai toujours de les traduire car nous avons suffisament de vocabulaire pour ça.

.

Revenons-en à MOI et ma garde-robe soit mes habitudes vestimentaires.
Et bien, c’est simple. Pour sortir, c’est jean/t-shirt ou jean/sous-pull/pull. Pas très folichon !
Pour trainer à la maison, c’est la même chose en haut que pour sortir et au choix, mon pantalon flou ou ma jupe portefeuille en laine. Niveau variation et sexy, on repassera.


Deux autres éléments sont utilisés pour me couvrir, le pull à capuche en polaire et le « poncho » en polaire mais je ne les considère pas trop comme de vrais vêtements.

.
Niveau utilisation de mes coutures, c’est pas terrible mais à ça, il faut noter quelques éléments importants:
– j’ai principalement créer des costumes
– je suis frileuse
– je porte des chaussettes (de contention) tous les jours
– j’aime porter des vêtements pratiques et confortables

Avec ça, pas facile de porter autre chose que des pantalons. Si je ne me suis pas cousue de jeans maison, on va venir au fait que c’est une pièce assez compliquée. Sans compter que mon poids varie sur les hanches et donc je ne sais jamais si je pourrais porter le bas cousu quand il sera fini (ou alors il faut que j’en fasse à toutes les tailles). Je n’ai pas ce souci avec le pantalon flou et la jupe portefeuille car le premier est cousu d’office trop grand et la 2e est ajustable.

Pour le haut, c’est plus féminin en été avec des t-shirts de coupe femme. Par contre l’hiver, j’ai qu’une envie, c’est m’emmitoufler jusqu’au nez. Le moindre petit bout de peau dévoilé et c’est soit une angine, soit des gerçures. Pas glamour non plus.

.

Bref, que reste t-il à faire ?
Coudre des pièces similaires pour commencer car je ne me vois pas changer de non-style au départ. Avoir du fait-main, ce sera déjà beaucoup. Poursuivre avec du noir en bas et ajouter des couleurs froides mais intenses pour le haut (déjà en cours à petites doses).
– J’ai 2/3 des sous-pulls à remplacer donc la maîtrise du jersey s’impose.
– Me faire un ou deux jeans noirs. Pour ça, 2 grandes recherches à entamer: le tissu Graal (un beau jean noir uni) et un patron qui me permet de rentrer toutes mes hanches sans avoir une vue dorsale plongeante sur mes dessous.
– Me lancer dans le tricot de pulls (ça me parait tellement long). Ou alors trouver une tricoteuse avec qui troquer.

.

L’étape suivante ou le changement qui s’impose (mais tout doucement, hein. Faudrait pas bousculer Mamie Maxou dans ses petites habitudes).
– porter les petites robes qui attendent leur tour.
– trouver des patrons morpho-compatibles confortables mais plus féminins.
– trouver des astuces pour porter des tenues féminines sans devenir un glaçon sur pattes.

.

Je ne vais pas promettre des articles réguliers là-dessus car je sais très bien que ça me prendra du temps et que c’est loin d’être ma priorité. Mais vous verrez peut être quelques éléments qui se glisseront ici ou là dans mon planning surchargé pour avancer dans cette idée de créer une garde-robe « portable ».

.

Read Full Post »

Older Posts »