Non, pas un pavé dans la mare.
Une brique. Et sur le mur de la connaissance, s’il vous plait.
Oui, le vocabulaire technique, c’est important aussi dans la couture.

Vous n’allez pas caresser un chas, ni enfiler votre fil dans le chat ?   !?!?
Si vous n’avez pas saisi, on y reviendra plus tard sinon la SPA va faire une attaque.

Donc aujourd’hui, on parle de « bâtir » et pour ça, JPtom a filé une tenue de chantier à notre petite Maxou.

En détail, ça donne ça:

Des points droits pour fixer les épaisseurs entre elles.

.

Des points en zigzag pour fixer les plis.

.

Bâtir dans la marge de couture pour les accessoires qui se retournent.

.

Le matériel: des fils de bâti et une aiguille manuelle.

.

Maintenant, vous allez pouvoir affronter les kilts et les autres jupes à plis sans craindre qu’ils ne fuient votre pied de biche.
Si vous avez envie/besoin d’une autre vidéo vocabulaire, dites-le moi 😉

McCall’s a sorti comme souvent une collection « Early », c’est à dire précoce par rapport à la saison. Je suis un peu en retard pour vous en parler mais voyons tout de même ce qu’il en est.

Étant donné que ma collection de patrons commence à être énorme, ces temps-ci, je sélectionne beaucoup moins de choses. J’ai pourtant trouvé un patron à ajouter à ma wishlist.

M7555: Underbust, Corset-Style Vests by Yaya Han.
Si vous suivez le blog, vous savez que j’ai essayé de me faire ce genre de serre-taille à bretelles, il y a quelques temps. Pourquoi n’est-il pas sorti plus tôt ? Histoire de faire le prochain correctement, j’ai mis ce patron dans ma liste. Ne connaissant pas encore la collection proposée par Yaya Han (cosplayeuse américaine), je pourrai tester et voir si c’est aussi bien ou mieux encore que le reste des patrons McCall’s.

.

J’ai repéré un autre patron mais qui ne plait pas suffisamment pour rejoindre ma liste. Je vous en parle tout de même au cas où ça vous plairait à vous.

M7537: Misses’ Banded, Gathered-Waist Dresses
Tout me plait sauf les fronces autour de la ceinture. Oui, ça, ça ne passe jamais avec moi. En revanche, l’encolure en V, rehaussé d’un lacet entrecroisé est un appel au confort estival. Comme je n’ai pas envie de créer des pinces pour supprimer les fronces, je passe.

.

Et voici la collection complète (clic-clic pour aller sur le site).

Des robes de printemps, fraiches et légères comme il faut.

Un peu d’originalité mais pas trop avec des fronces pour jouer « la paysanne » (dixit les amerloques) et des épaules dénudées.

Un peu de cosplay par Yaya Han et la version enfant du costume Pokémon Go.

Et pour finir la collection, des tenues pour les petites filles (et les garçons ? et les hommes ?).

.

Et vous, sur quoi craquez-vous ?

.

Enregistrer

Enregistrer

La semaine dernière, le Tendance Couture de Printemps est sorti, c’est le 24.

La question, comme tous les trimestres, a été « est-ce que je le prends ? ». La réponse a été « oui, pour les blogs ». Franchement, uniquement pour moi, je ne l’aurais pas pris. Voyons ça.

Robe et veste longue 1 à 4, t 42 à 52: classique de chez classique, la coupe ultra droite n’est pas pour moi. Si on est parti pour un revival 60’s, dites-le.
Ensuite, pour les incultes de Pantone, le vert de cette année, c’est un vert pelouse.
.

Robe 5 à 8, t40 à 44: c’est la même robe que la précédente ?!? Je vous accorde qu’il y a une paire de pinces en plus mais sérieusement, c’est la MÊME ! Remboursez-moi.
.

Chemisiers 9 à 12, t40 à 50: je ne saurais réellement dire si c’est un chemisier ou une tunique. Il est de plus en plus fréquent de mixer les catégories et là, c’est bien le cas. Pour le printemps, je pense que c’est un peu léger. Entre la découpe dorsale et l’ampleur au niveau des hanches, les gelées risquent d’en refroidir plus d’une. En plein été, pourquoi pas, pour celles qui aiment le non-style de ce haut.

.

Jupes 13 à 18, t36 à 46: des jupes pratiques avec leur taille élastiquée, de diverses longueurs pour convenir à toutes. C’est un patron simple et fonctionnel. Rien à redire.
.

Combinaisons 19 à 24, t36 à 40: entre les images techniques qui annoncent des plis à tout va et le modèle de présentation au tissu psychédélique, je ne sais pas trop quoi penser de ces combinaisons. A vos risques et périls !?
.

T-shirts 25 à 30, t42 à 52: vous manquez de t-shirts, de haut de pyjama ou de haut pour faire du sport, voici un patron qui peut vous aider. Classique bien qu’il réserve des empiècements à personnaliser, ce modèle ne fait pas rêver mais il peut être utile.
.

Pochettes 31 à 34: le patron accessoire ! Pour une fois, il est plus travaillé qu’un tuto internet.  En cadeau pour les propriétaires de tablettes et liseuses, c’est une très bonne idée (par ex: la fête des mères approche).
.

Robe 35, t40 à 50: LA robe de couverture, celle qui a fait craquer beaucoup de monde sur les forums ! Et bien, moi, je dis non. Avec ce ceinturage sous la poitrine, qu’on ait des fesses, des hanches et/ou du ventre, ça fait juste un point de mire sur le relief.
J’entends au loin des « c’est trop cool, une robe réversible ». Ah ouais ? Dans quel intérêt ? Celui de la porter plus longtemps quand elle est toute tâchée d’un coté ? Beurk.
Si vous n’êtes pas un haricot vert (de taille 40 à 50 donc en plus, ultra grande), oubliez cette robe, c’est une fausse bonne idée.
.

Ensemble 36 à 39, t40 à 50: le retour du style mamie, avec le soi disant coup de frais à rayures.
D’une, les rayures, on en a tous les ans, lobby breton oblige.
De deux, les coupes droites à ceinture élastiquées et la veste Chanel (ça sert à rien de tenter de nous leurrer avec une encolure qui s’ouvre), c’est parfait pour un aller simple dans la case 3e âge. Même Damart fait des efforts pour se renouveler.
.

Robes 40 à 43, t42 à 46: troisième édition de la robe droite pour ce magazine, au cas où vous auriez loupé les modèles 1 à 8. Pour un peu plus d’originalité, on vous propose l’effet tiramisu avec des épaisseurs superposables. Ces robes ne sont toujours pas flatteuses, mais pour remplacer le paréo en sortant de la plage cet été, ça peut le faire.
.

Robe sans patron: issu d’un magazine allemand, on nous offre cette robe sans patron avec très peu de couture.
Je ne voudrais même pas de ce truc immonde pour sortir les poubelles !
Comment peut-on appeler ça une robe ? C’est juste un rectangle fermé dont on a cousu un galon pour le tenir au cou.
Comment peut-on appeler ça un modèle ? C’est du niveau d’une petite fille qui tient du tissu pour la première fois et qui fera ça pour habiller sa poupée. On l’a toutes fait, juste la première fois !
.

Pantalons et shorts 44 à 46, t34 à 44: ah mes yeux ! Des élastiques, des tissus qui me glacent d’effroi !
Besoin d’un truc vite fait pour vous couvrir le postérieur, c’est bon. Pour un peu plus de respect de votre look, il va falloir revoir les matières. Le short peut être une jolie pièce de lingerie en satin. Le pantalon peut devenir classe avec une matière noble si vous cacher cette ceinture avec le haut.
.

Ensemble 47 à 50, t38 à 42: un t-shirt à manches longues et une veste, 2 grands basiques à se coudre, si il faut refaire les stocks. La robe, quant à elle, me plait sur les dessins techniques. Sur la demoiselle, il semble manquer un soupçon de couvrance dans le décolleté. Les X, 8 et A sont à la fête pour mettre leur ligne en valeur.
.

Kimonos 51-52, t38 à 54: ce sont des kimonos, oui. Pas forcément les plus jolis que l’on puisse trouver. Surtout pour ceux-là, ne les ceinturez pas car c’est un effet patate informe qui en sortirait.
Pour trainer à la maison ou encore pour sortir de la plage, je les trouve acceptable. Pour le reste, choisissez une autre coupe.
.

En conclusion, comme je l’ait écrit plus haut, j’en suis fortement déçue. Comme vous l’avez vu, pas un seul cœur sur les images. A mes yeux, seuls la robe trop décolletée et les pochettes valent le coup. En plus, au niveau des tailles, c’est très mal réparti. Un magazine qui annonce des modèles de taille 34 à 54, ça fait rêver mais le résultat est un grand n’importe quoi (Fashion Style donne plus envie de ce coté là).
Si vous voulez faire des économies, c’est le moment: laissez-le chez le libraire.

.

Ces avis n’engagent que moi. Et je vous rappelle que tous les goûts sont dans la nature.
Après, il se peut que certains modèles détestés puissent trouver grâce à mes yeux selon les réalisations des unes ou des autres.

.

Enregistrer

Enregistrer

Trousse Zip-Zip

2e round !
Suite de la collection Zip-Zip :

Cette fois-ci, je vous parle de la trousse. Mais en fait, ce n’est pas une trousse mais 3, en 2 tailles chacune ! Et ouais, Sacôtin n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il s’agit de proposer des patrons.

En détail, avec un petit nom pour chacune, ça donne ceci.
Trousse 1 « unisexe »:

  • taille large L 26 cm x H 15 cm x P 10 cm
  • taille medium L 21 cm x H 12 cm x P 8 cm

Trousse 2 « masculine »:

  • taille large L 26 cm x H 10 cm x P 10 cm
  • taille medium L 21 cm x H 8 cm x P 8 cm

Trousse 3 « féminine »:

  • taille large L 26 – 21 cm x H 12 cm x P 10 cm
  • taille medium L 21 – 16 cm x H 10 cm x P 8 cm

Ma version est la trousse 1 « unisexe » en taille médium. J’ai mesuré avant de l’écrire, parce que je la trouve déjà bien grande.

Le tissu extérieur est un mélange indéfini violet et la doublure est un satin de polyester d’un autre violet. Pour tout vous dire, j’ai pioché dans mes chutes et j’avais l’embarras du choix.

Comme dans l’ensemble des modèles Zip-Zip, on retrouve la double fermeture à glissière qui permet d’avoir 2 poches bien séparées. D’ailleurs, le tutoriel vidéo peut être utile à celles et ceux qui ont besoin de voir les choses pour mieux les comprendre.
[PS: abonnez-vous à la chaine pour inciter Sacôtin à nous faire plus de vidéos  😉 ]

Cette trousse peut servir à ranger les crayons pour les cours ou le maquillage pour les coquettes. A vous de voir. Qu’importe le modèle 1,2, 3 ou la taille, ces trousses sont bien grandes pour y mettre tout ce qu’on veut et la compartimentation permet de ne plus mélanger les choses. Comme souvent avec Sacôtin, c’est super pratique !

Donc, les trousses Zip-Zip, c’est un patron téléchargeable en pdf à prix ultra mini: 3,90€.
Un tutoriel vidéo regardable gratuitement,
Des zips de toutes les couleurs à la Mercerie des créateurs
Et la possibilité de choisir la collection complète Zip-Zip (Besace, sac City et trousse).

.

Alors pour vous, ce sera une trousse scolaire ou beauté ?

Enregistrer

Enregistrer

Sacôtin City Zip-Zip

En 2017, Sacôtin a décidé de taper fort. Ce n’est pas un patron, pas deux mais bien trois patrons qui sortent en ce mois de janvier. La collection Zip-Zip se compose donc de 3 patrons:

Pour commencer à vous présenter cette série, je débute le défilé avec le sac City Zip-Zip.

D’un style rétro-chic, il se porte à l’épaule comme le plus citadin des sacs à main. Avec ses 2 zips, il n’y a plus moyen de mélanger ses affaires, ce qui est vraiment un gain de temps.

Francine pose avec le City Zip-Zip taille normale

Comme souvent chez Sacôtin, les sacs sont en plusieurs tailles. Pour City, il y a le « normal » City Zip-Zip (largeur 32 cm – 42 cm, hauteur 23 cm, profondeur 8 cm) et le Petit City Zip-Zip (largeur 27 cm – 37 cm, hauteur 18 cm, profondeur 8 cm).

Les tissus utilisés pour celui-ci sont un simili cuir (karia) bordeaux et un satin froissé noir. Les zips noirs ont été fournis par la Mercerie des créateurs qui propose des kits tout prêts (zips, molleton de fond de sac et pieds de sac).

Dans mon élan, j’ai été trop vite à vouloir finir mon sac et j’ai oublié de mettre le fond et les pieds. Il faut que je prenne le temps de faire cette petite modification car c’est un vrai plus esthétique et pratique.

Le zip nous dévoile sa doublure en toute décontraction

La particularité de la collection Zip-Zip, ce sont les 2 fermetures zippées qui séparent l’intérieur. D’un coté, on retrouve une autre poche zippée pour y ranger les choses précieuses et délicates (comme un mobile). De l’autre, c’est la double poche plaquée pour les petits objets à ne pas éparpiller.

La technique spécifique des zips (d’où le nom de la collection) est très bien expliqué dans la notice. Mais pour celles et ceux qui s’inquièteraient, il y a un tuto vidéo pour cette étape.
L’autre technique que l’on apprend dans ce modèle, ce sont les anses. Plus besoin d’en acheter des toutes faites ! Avec elles, le City a toute l’élégance féminine d’un sac urbain.

Avec nonchalance, les anses s’exposent

Le Sacôtin City Zip-Zip, c’est un patron téléchargeable en pdf à petit prix: 5,50€,
Un tutoriel vidéo regardable gratuitement,
Des kits de la Mercerie des créateurs (kit petit City, kit City)
Et la possibilité de choisir la collection complète Zip-Zip (Besace, sac City et trousse).

Maintenant, à vous de le coudre !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Je veux une cape !

Oui, ça m’a pris comme un caprice. Je veux une cape !

#jecoudsmagarderobecapsule2017

C’est que je n’ai pas fait attention en sortant mais en fait, il fait sacrément froid en ce moment. Et puis bon, il parait qu’il y a la grippe qui traine alors je ne veux ni finir gelée ni laisser une porte d’entrée au vilain virus. Donc il me faut une cape !

Résultat des courses, j’ai commencé à regrouper mes envies et consulter les modèles qui existent. J’ai défini aussi des critères pour être au mieux.

¤ Je veux une cape avec un col montant. Pas envie de me prendre la tête à devoir gérer une écharpe en plus de la cape, on fait simple: on coud tout ensemble.

En exemple: cape trendy de V. Pouzet

¤ Je veux une cape assez ample. Je n’aime celles qui redescendent le long des bras et qui bloquent les épaules et le fait d’attraper le choses.

¤ Je veux une cape à capuche, parce que sans, c’est juste pas drôle ^^ Et de la fourrure aussi, parce que je suis toujours une enfant dans ma tête.

¤ Je veux une cape bien chaude. Polaire, douillette, on verra bien avec quoi je vais pouvoir la doubler.

¤ Je veux une cape noire. Me faire remarquer, pourquoi pas mais de l’autre bout du magasin, peut être pas. Je laisse donc le rouge aux porteuses de galettes.

¤ Je veux une cape qui ne s’envole pas pour un oui ou pour un non. C’est encore un point où j’hésite mais je vais peut être ajouter une ceinture pour la maintenir.

 

Pour répondre à la totalité des requêtes (et à mon hérisson de porte-monnaie), ce sera un patron maison. J’ai sorti un drap pour faire ma toile. J’ai trouvé la cachette du tissu noir, un drap de pseudo laine. Et je réfléchis à la doublure.

.

Tout ça pour vous dire que cette cape sera mon projet de janvier sur le défi cité plus haut.
Et vous, avez-vous prévu quelque chose pour les frimas de janvier ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ou pas résolution ?

Le 2 projet est français et il vient de chez CloPiano.

 

#jecoudsmagarderobecapsule2017

(Tous mes articles sur le sujet)

Elle nous invite à coudre un vêtement tous les mois de l’année pour nous constituer aussi notre garde robe capsule.
Je vous résume son idée: coudre un vêtement tous les mois, sans se prendre la tête avec les concepts de compatibilité morphologique (partir sur les coups de cœur jamais cousu), s’amuser en alternant les niveaux de difficulté et au final, coudre un élément de chaque catégorie (1 haut (chaine et trame) / 1 haut (jersey) / 1 robe / 1 pantalon / 1 short / 1 jupe / 1 chemise / 1 combinaison / 1 manteau  / 1 veste / 1 vêtement de nuit / 1 maillot de bain). Pour les moins productives, il y a la version « escargot » à 6 catégories au choix.

Au départ, ça me posait fortement problème car me lancer dans des patrons rêvés, qui ne me vont pas forcément et qui risque de ne pas s’associer, ça me pose des soucis pour avoir enfin un dressing harmonieux qui m’évite les prises de tête du matin.
Ensuite, la liste des catégories est très bien mais je ne m’équipe pas de l’ensemble de ces éléments. Je ne porte pas de short, vêtement de nuit, maillot de bain, combinaison. Ce qui fait 1/3 des éléments en moins.

Mais le défi est excellent et je compte me faire des vêtements cette année. Je pense principalement aux robes et jupes. Là est sans doute le problème, je ne pense pas au reste alors que j’aime les robes sans manches à porter sur un t-shirt, bien sur pour les jupes, c’est un peu pareil. Et quand la bise fut venue, je me suis trouvée fort dépourvue, pas un seul manteau n’allait sur mon dos.
En aménageant un peu avec par exemple, une jupe-culotte pour le short, un masque de nuit pour le pyjama, des sous-vêtements pour le maillot de bain ou une robe salopette pour la combinaison, ça pourrait rentrer au chausse pied dans mon style un brin décalé.

Bref, je ne promets rien. Que ce soit 6 ou 12, on verra bien. D’ailleurs, même si j’ai des idées, je vais garder secrets les patrons que je projette de mettre en œuvre. Ne pas émoustiller les augures et voir au fur et à mesure.

Et vous, faites-vous des défis couture pour cette nouvelle année ?

Enregistrer