Posts Tagged ‘aiguille’

Avec ma première machine à coudre, j’ai utilisé la même aiguille durant des mois, des années.
Oui, oui, j’ai fait ça !
Jusqu’à ce que j’ai mon électronique, je n’ai pas trop cherché à savoir si mon aiguille était en bon état ou adapté à mon tissu. Donc en changer, c’était vraiment pas un point sur lequel je me suis attardée.

Si vous cousez depuis quelques temps et si vous lisez mes conseils/coups de gueule, vous savez que depuis j’ai bien appris qu’une aiguille, ce n’est pas immuable. D’ailleurs, au moindre point de travers, c’est elle qu’il faut soupçonner en premier.

Tout ça pour vous annoncer mon nouveau tutoriel vidéo: Changer une aiguille.
J’ai pensé aux débutantes qui, aussi innocente que moi au départ, ne se posent pas trop de questions et finissent par regarder la machine avec plein d’inquiétude.

 

Ce n’est pas méchant, ce n’est pas compliqué. Changer son aiguille, c’est une petite manœuvre qu’il faut faire régulièrement en fonction de ses projets ou de l’usure.

.

Et vous, avez-cousu longtemps avec votre première aiguille ?
Optimisez-vous les coutures par aiguille ou vous changez toutes les 5 min ?

.

Publicités

Read Full Post »

Vous le savez, j’aime Halloween et toute l’ambiance qui va avec. D’ailleurs, il reste toujours quelques araignées en plastique sur mes murs.
Vous savez aussi que je n’aime pas les objets trop communs que tout le monde peut avoir. Ressembler au mouton d’à coté, non merci.
Donc, en suivant ces 2 logiques, c’est tout à fait normal que je me suis créée une poupée vaudou en tant que pique-épingles. C’est pas nouveau, elle date de mai de l’an dernier.

Vu que cette petite rapiécée traine sous mon nez en continu, je me suis dit que j’allais vous proposer de faire votre version. Avec des coutures décoratives comme la mienne ou mignonne comme tout, c’est à vous de voir.

Le patron se trouve ici (clic-clic).

Matériel nécessaire :
– tissu 30 x 40 cm (de préférence du coton ou du lin)
– fil assorti
– aiguille à coudre
– ciseaux à tissu
– ciseaux à papier
– machine à coudre
– de quoi décorer (feutre textile ou fils à broder)

Durée de réalisation: +/- 20 min.

.

Vous préférez les yeux en croix ou les yeux réalistes sur ce genre de personnage ?

.

.

Read Full Post »

Beaucoup d’entre vous ont suivi et suivent Cousu Main, l’émission de M6 qui met à l’honneur des couturiers amateurs. Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, vous pouvez aller voir les épisodes précédents dans le replay de M6.

 

 

L’an dernier, j’ai été dans les premières à voir le recrutement pour l’émission. Au départ, j’ai pensé à un canular puis la chaine télévisée à confirmer l’info sur son site. Le message a été relayé dans les forums de couture puis dans les médias.
J’ai suivi plusieurs blogueuses dans les étapes de sélection et je me doutais bien que Séverine avait été prise.

Depuis la diffusion, les participants ont le droit de nous donner leur avis sur l’envers du décor et ce n’est pas une partie de plaisir pour eux. Des journées de 18 à 20h d’éveil qui s’enchainent sans jour de repos. Des temps de réalisation assez étroits avec une fatigue qui s’accumule. Comme on dit « c’est le jeu ma pauvre Lucette » mais tout de même. Des conditions de travail pareilles, personne ne les accepteraient et je pense qu’être sous le feu de la caméra n’excuse pas ça.

 

 

Revenons-en à pourquoi je postulerai pas à la saison 2 (et c’était valable pour la saison 1) et ça le sera pour les suivantes.

– pas l’endurance pour survivre à ce jeu: besoin de pauses régulières et de vrai sommeil d’au moins 8h par nuit
– pas assez calme pour éviter d’envoyer bouler les caméramen
– pas assez gentille pour sourire aux marottes de Christina: « mes chéwis » « les zenfants » qui me hérissent le poil
– pas motivée pour ne voir que mes erreurs à la télé avec une voix off qui en rajoute
– pas envie de passer à la télé

Les candidats actuels disent que ce fut une bonne expérience pour eux. Je suis contente pour eux mais je laisse ma place à ceux qui rêvent plus de notoriété que moi.

.

Et puis, je n’apprécierai pas d’être interpellée par des inconnus quand je fais mes courses, juste parce que j’étais dans leur télé pendant quelques jours. Asociale ? Oui, parfaitement !

.

Read Full Post »

Retrouvez tous les tutos ici.

Et vous, vous vous êtes jamais demandé quelle aiguille choisir ?

Le chiffre derrière le # sur le tableau (situé toujours en 2e) est la référence américaine donc ne vous inquiétez pas pour lui.

La référence 130/705 indique que c’est pour une machine familiale. Pas de soucis avec lui, vous devriez ne trouver que ce type d’aiguilles en mercerie (sauf mention spéciale machine industrielle ou surjeteuse).

Il existe aussi des aiguilles spéciales broderies, quilting.

.

.

Read Full Post »

Après une attente beaucoup trop longue à mon goût, j’ai enfin reçu mon colis de « produits » viking.

Il y a donc le super livre sur les costumes vikings de Nille Glaesel qui comprend des explications en anglais et des patrons taille réelle. Ensuite, le livret de nalbindning* de Nusse Mellgren comprenant de nombreuses photos avec des explications en anglais.

Et puis, niveau accessoires, je me suis pris une aiguille en os pour le nalbindning et une paire de forces (ciseaux) avec sa protection en cuir.

.

* ancêtre du tricot qui se pratique à l’aiguille, de technique assez proche du crochet

.

Read Full Post »

  • Relié: 304 pages
  • Editeur : Modus Vivendi (1 novembre 2012)
  • Collection : ULTIME GUIDE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2895237484
  • ISBN-13: 978-2895237488
  • environ 30€

Vous avez pu remarquer que dernièrement, je me suis mise au tricot. Et comme souvent, j’aime avoir un livre de référence pour savoir comment progresser et m’améliorer. Il est vrai que j’en avait un petit avec quelques modèles mais rien d’assez détaillé à mon goût.

Pour trouver mon bonheur, impossible de choisir directement sur le net. J’ai besoin de feuilleter pour voir si je trouve tout ce dont il me faut. C’est donc au milieu d’un mauvais rayon de loisirs créatifs d’une grande enseigne culturelle que je l’ai déniché. Sur internet, vous retrouverez la version précédente de 2009 car celle-ci de 2012 semble peu disponible chez les revendeurs français.

Et oui, ce n’est pas un livre d’origine certifiée française mais canadien, traduit pour nos cousins québecois. C’est d’ailleurs assez drôle car certains termes font vraiment désuets.

Alors qu’est-ce qu’il y a dedans ?
– Le commencement
– Les bases
– Structurer et façonner
– Types de tricots
– En couleurs
– Décorations
– Finitions professionnelles
– Dépannage
– Concevoir et adapter un patron
– Crochet pour tricots
– Tables de conversions

Là-dedans, on retrouve des informations et des astuces souvent absentes dans les livres français. Comment choisir son fil, décrypter les informations sur les bandes des pelotes, comment obtenir une tension adéquate (un échantillon aux bonnes mesures), tricoter avec un autre fil que celui du modèle et mélanger les laines.

Tous les points sont expliqués étape par étape avec des schémas claires et précis. Et pour une bonne partie, il y a même une photo du résultat obtenu sur un tricot.

Le livre est malgré tout très complet. Il y a les points de base, comme des techniques plus compliquées. On y apprend comment insérer des fils de différentes couleurs (rayures, jacquard, intarsia, …). Les différentes méthodes de décorations d’un tricot (perles, paillettes, franges, …).

Il y a bien sur toutes les techniques de montage des pièces d’un tricot entre elles. Et utile au débutantes comme aux aguerries, les solutions pour rattraper tous les ratés qui peuvent survenir. Un chapitre entier est consacré à la création de son propre patron, c’est tellement rare et pourtant si pratique.

Enfin, les bases du crochet pour décorer et finir un tricot avec cette méthode. Parfait pour celles qui voudraient, par la suite, se lancer dans un nouveau type d’aiguille.

Je le trouve très complet mais je ne peux pas tout vous détailler car il fait tout de même 300 pages.
Pour débuter, réviser ses techniques ou avoir une liste des réparations possibles, c’est véritablement l’ultime guide à avoir.

Si vous cherchez vraiment un point négatif, je peux en trouver un pour celles qui ne voudraient qu’un seul livre pour tout: il ne contient aucun modèle à réaliser. Et pour les collectionneuses de points, celui-ci en contient beaucoup mais pourtant ce n’est pas une encyclopédie de points.

Read Full Post »

Des trucs qui m’angoissent tellement que je les fais pas:

– les pantalons et leur entre-jambe maudite. D’ailleurs, j’aurais besoin de m’en faire quelques-uns. J’ai les tissus mais ils prennent la poussière.

– les t-shirts et leur jersey infernal. Vous imaginez un tissu qui fait exprès de rouler avant de passer sous l’aiguille ?
Moi, jamais !

– les doublures et leur montage démoniaque. Je rédige actuellement le sortilège pour neutraliser ce mauvais sort.

 

 

https://i2.wp.com/www.zombiemanor.com/images/zombie_manor__mag01.jpg

 

Oui, j’avoue. Je regarde les rediffusions de Charmed et c’est dangereux pour la santé.

Read Full Post »

Older Posts »