Posts Tagged ‘facile’

C’est ce que me dit la petite voix dans ma tête « S’il vous plaît, tricotes-moi un châle ».

J’ai des envies de matières naturelles et de superpositions. Donc en voyant ce châle (Free Spirit – Drops) dans la liste des modèles gratuits de DROPS, je me suis sentie prête à passer à un gros projet en tricot.
Bien sûr, il n’est pas simple vu que 2m de long, ce n’est pas rien.

Free Spirit – Drops

Mais le défi ne s’arrêtait pas là quand j’ai craqué dessus. La laine qui est conseillée n’est plus disponible et celle proposée en remplacement, non plus.
Il m’aura fallu beaucoup de temps pour trouver une alternative. En fait, c’est plutôt une variation puisque je n’ai pas trouvé d’équivalent, j’ai opté pour la modification totale de la laine: la Drops Paris noir (5mm).


J’ai fait des tests avec plusieurs tailles d’aiguilles. Au final, j’ai pris des 5mm. Alors oui, l’effet mailles larges ne sera pas présent, tant pis. Essai après essai, j’ai choisi de faire du jersey au lieu du point mousse, encore un changement !

Donc j’ai monté 6 mailles, tricotées en endroit sur la ligne suivante. Ensuite, c’est

  • * rang en maille envers
  • 1 maille endroit, augmentation d’une maille, reste du rang en maille endroit *

Et ça, jusqu’à ce que j’atteigne 1 mètre de large (j’ai encore le temps). Ensuite, ce sera l’inverse.
A la fin, je verrai si j’ajoute les franges en fonction de la laine qui me restera.

Kit d’aiguilles circulaires

D’ailleurs, il faudra peut être que je me trouve des aiguilles circulaires démontables pour « allonger » mes aiguilles jusqu’à ce fameux mètre de large. Peut être celles-là (ci-dessus) ? Si vous avez des conseils, je suis preneuse.

En gros plan, l’effet dentelé de mes augmentations. J’ai essayé plusieurs méthodes et c’est la seule qui me donnait un rendu appréciable.
Si vous en avez d’autre, expliquez-les moi pour que je teste pour d’autres projets.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

Regardez-vous avec envie certaines marques de vêtements ? Oui, ne niez pas.
Moi aussi, je vous l’avoue. Mais en tant que couturière, on se dit toujours que non, on résistera à la tentation et que si on les veut vraiment, ce sera fait maison, n’est-ce pas ?
Et … Et le temps passe et rien n’est fait.

Si votre style est sombre, je vais vous donner un coup de pouce. J’ai « pris » plusieurs vêtements et j’ai regardé leur construction avant de déterminer quels seraient les patrons les plus adaptés pour les reproduire. A partir de ça, j’ai aussi évalué les modifications à apporter pour se rapprocher au maximum du vêtement de départ.
D’ailleurs, si vous avez d’autres modèles en vue, transmettez-les moi, je serai peut être en mesure de vous aider.

.

Modèle de départ

Jupe Miss Muffet – HellBunny

Détails donnés par la marque:

  • Jupe de style années 50
  • Jupe noire avec des broderies blanches représentant des toiles d’araignée sur les poches
  • Broderie blanche en forme d’araignée sur le coté droit
  • Bande de coton blanc au-dessus de l’ourlet
  • Zip au dos
  • Bouton recouvert au dos, sur la ceinture
  • Passepoil blanc le long de l’ouverture des poches
  • Matière:  100% Coton.

.

Patron de couture

Jupe Veronika (gratuit) – Megan Nielsen

Modifications à apporter:

  • Version à poche, à choisir; longueur genoux
  • Tissu: coton noir, type crétonne
  • Poches à redessiner en forme 1/4 de rond
  • Passepoil blanc à ajouter au bord des poches
  • Ruban à ajouter au bas de la jupe
  • Broderies araignée et toiles d’araignées à ajouter sur les poches
  • Matériel: zip noir et 1 bouton (pression ?)

.

Pour ce premier article « Goth Vs Patron », j’ai choisi un modèle simple à réaliser. Au passage, le patron est gratuit donc accessible à toutes et tous.
Cette idée d’articles me trotte dans la tête depuis plus de 2 ans et je suis contente d’avoir enfin réussi à mettre les mots sur le blog pour partager tout ça. Dites-moi si ça vous plait.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

Entendez-vous le chant des corbeaux ?
Voyez-vous le vent s’immiscer dans les feuilles mortes ?
Sentez-vous le froid qui s’invite ?

L’automne est là et il annonce la grande fête des êtres de la nuit.
Les araignées refont leurs toiles et les rats s’agitent.
Le chaudron bouillonne et le grimoire s’ouvre.

Halloween

Quoi de mieux pour cette occasion que de porter le chapeau pointu ? Celui qui inquiète les enfants et fait froncer les sourcils des bigots. N’ayez pas peur et entrez dans le cercle.


Matériel nécessaire:
– feutrine  (1m50 x 50 cm)
– entoilage épais (1m50 x 50 cm)
– biais large (déplié 8cm)
– fil assorti
– fil métallique (1m70) (aluminium, cuivre ou électrique), de diamètre 2mm ou +
– pince coupante

Temps de réalisation: 2 à 3h


A noter à proximité:
– tour de tête + 3cm (ou même 5cm)
– diamètre de la tête = (tour de tête + 3cm) / 3,14
– largeur du bord du chapeau = 15cm
– hauteur du chapeau = 45cm

Pour les enfants, hauteur de chapeau = 35 cm et largeur du bord = 10 cm

Les citrouilles s’éclairent et les bonbons se répandent.
Tremblez pauvres mortels, les sorcières ont pris leur balai et elles s’invitent au Grand Sabbat de Samain.

.

Enregistrer

Read Full Post »

Hein, mais quoi ? C’est ce qu’on dit la première fois. Oui, c’est quoi ces mots barbares ?
En fait, ce sont 2 éléments tissés qui peuvent être très utiles en couture. Certain(e)s me diront que c’est la même chose mais pas tout à fait. Oui, les vilains raccourcis de langage font que l’on utilise souvent que l’on mélange l’un avec l’autre.

Et comment ça marche ton truc ?
C’est pas compliqué, je vous montre ?

J’ai pensé aux débutantes, celles qui débutent de zéro et qui ne comprennent pas toujours les mots techniques. C’est donc la nouvelle playlist « Vocabulaire Couture » qui débute avec cette vidéo. Vous en retrouverez de temps en temps parmi les autres types de tutos vidéos.

Bientôt, vous pourrez décrypter Burda sans sourciller et devenir le nouveau Champollion de la couture allemande.

Read Full Post »

Ne pestez plus. Ne balancez pas votre machine.
Les épaisseurs ne sont pas impossibles, il y a moyen de s’en sortir.

Je vous explique, je vous montre et je vous laisse la gloire de les vaincre  😉

Maintenant, que ce soit un jeans ou un manteau, vous pourrez tout réussir.

.

Quel est votre futur projet contenant des épaisseurs ?

.

Read Full Post »

Depuis quelques temps, les interdictions pour les sacs en plastique tombent et se repoussent les unes après les autres. En juillet, ce devait être la fin des sacs distribués dans le commerce. Pourtant, on en trouve toujours. L’excuse, parfois, c’est qu’ils seraient oxodégradable (une vaste supercherie).

Bref, entre ces mesures qui ne fonctionnent pas et ma poubelle qui déborde, j’ai choisi de lutter. Je passe au durable (qui doit être compostable d’ailleurs). Je me crée des sacs dits « à vrac ».
Ce sont de petits sacs pour les fruits, les légumes, les céréales, tous les trucs que l’on achète non emballés. Mais comme il faut les peser, ces sacs doivent être légers comme une plume.

J’ai donc choisi de les faire en voile de coton, avec le lien le plus fin et léger que j’ai pu trouver. Pour me suivre dans cette démarche, je vous propose le tuto pour coudre le votre.

Maintenant, il ne reste plus qu’à convaincre gentiment mes commerçants que ce sera avec ces sacs ou alors sans moi. Et oui, le zéro déchet voir la simple réduction, ce n’est pas encore acquis pour tous.
C’est pourtant tellement plus joli.

.

Read Full Post »

Welcome to O’Kryn Prod
I hope you are well
and don’t be afraid … of the seam ripper

Non, promis, je m’arrête là.
Pourtant, on va parler tout de même de couture anglaise. Oui, vous savez … ce truc qui parait-il est si génial mais totalement illogique. Mais bon, on le sait bien les anglais* font tout à l’envers ^^

Alors, la couture anglaise, c’est commencer par coudre ses pièces envers contre envers.
Oui oui, tout l’inverse de d’habitude ! Donc on commence ainsi avec juste un petit morceau de la marge de couture, disons 0,5cm.
Une fois que c’est fait, on retourne les pièces pour qu’elles soient endroit contre endroit. Le sens normal mais avec déjà le bord cousu. Et là, on recoud avec le reste de la marge de couture soit 1cm.

Ouais, c’est zarb’. On se retrouve donc avec la première couture prise en sandwich (ah, ces anglais !) dans la 2e. Mais au final, aucun bord ne dépasse, le travail est plus propre et c’est … wonderful sweetness** !

What ? Vous n’avez rien compris. My dear, c’est not possible.

Alors convaincu(e) ?
Je vous remets un petit nuage de lait dans votre thé ?

.

*Sachant qu’en anglais, ça s’appelle « french seams », c’est à se demander qui des 2 à inventer la chose. En tout cas, de chaque coté de la Manche, chacun trouve que c’est suffisamment tordu pour venir de ceux d’en face.

**d’une douceur merveilleuse.

PS: je les aime bien les anglais, surtout avec leur fish&chips. N’allez pas croire le contraire.

Read Full Post »

Older Posts »