Posts Tagged ‘fantastique’

Oui, oui, il m’arrive de sortir mais c’est vrai que l’an dernier, ça n’a pas été le cas.
Pour 2017, nous avons 3 sorties de prévues.

.

A la ville, à la scène

Du 8 avril au 17 septembre 2017
CNCS, Quartier Villars, Route de Montilly, 03000 Moulins
http://www.cncs.fr/

Au CNCS (Centre National du Costume de Scène), il y a 2 expositions par an sur les costumes de scène (théâtres, cinémas, concerts, …). Pour la saison printemps/été, c’est une collection dédiée aux « influences croisées entre l’histoire de la mode et celle du costume de scène, du XVIIIe siècle aux années 2000 ». Il y a toujours de très beaux costumes au CNCS et c’est toujours un régal pour les yeux.

.

Petit pillage entre amis

Du 6 au 7 mai 2017
Parc municipal d’Ancy-le-Franc (89)
Page facebook

Il semblerait qu’une fête médiévale sur le thème des vikings se trouve à une distance raisonnable de mon chez moi. Par Hugin et Munin, il faut que je voie ça de mes propres yeux.
A faire: 2 tenues vikings parce que tout de même, on va pas y aller en « civil ».

.

Les Lithaniennes

Du 1 au 2 juillet 2017
Château de Varzy, Rue Jacques Amiot, 58210 VARZY
Site

Là, c’est aussi, pas trop loin et c’est une fête médiévale fantastique. Il y a un marché médiéval, un salon du livre, des spectacles et cette année le thème est la sorcellerie. Une fête pour moi, c’est évident !
A faire: une tenue de sorcier pour mon homme. Rincevent es-tu là ?

.

Intéressé(e) ? Et de votre coté, vous participez à d’autres sorties qui tournent autour du costume/vêtement ?

.

 

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

L’été n’est pas encore visible avec le temps gris et pluvieux que les marques de patron sortent déjà leur pré-collection d’automne. Si ça continue, on pourra y piocher tout ce qu’il faut pour s’habiller pour ces fraiches vacances qui se profilent.

Et c’est Simplicity qui inaugure l’automne avec sa pré collection.L’ensemble des modèles est assez varié même si les hommes et les garçons sont encore les moins bien lotis.
Les films récents et à venir ont beaucoup influencé la catégorie costumes et cosplays. Entre l’univers DC Comics et Doctor Who, il y a de tout: du pas terrible et du génial.

Voici ma petite sélection personnelle.

S8163

Une jolie robe fourreau, +/- bustier, dans ma collection préférée: amazing fit.

.

S8167

Une robe « fit & flare », ajustée en haut et fortement évasée en bas ❤

.

S8187

Dans la catégorie cosplay, je demande la robe qui mériterait sa place dans les jolies robes de jour. Oubliez le TARDIS et les Daleks, cette robe est faite pour flatter la silhouette façon rétro.

.

S8172

Le kimono, pièce phare de l’été et peut être de l’automne. J’aime beaucoup la version D dont je verrais la partie basse en dentelle.

.

S8199

Ces versions revisitées de Link et d’Altaïr me font tiquer. Par contre, le petit serre-taille à bretelles et la robe à manches triangulaires me plaisent beaucoup pour des costumes d’un autre genre.

.

La collection complète cliquable ou sur le site de Simplicity.

.

Et vous, sur quoi allez-vous craquer ?

Enregistrer

Read Full Post »

Je vous avais proposé, samedi, de me poser toutes les questions que vous vouliez sur la couture et moi. Voici un résumé de vos questions et mes réponses.

Sibylline
Comment procèdes-tu pour mettre un patron à tes mesures si elles ne sont pas exactement les mêmes que les tailles proposées ?
Comment procèdes-tu, du patron multi-tailles entier à la coupe du « joli tissu »?

  • Au départ, je me fiais au tableau de mesures proposées dans chaque patron. Un peu comme tout le monde, très innocemment. Le résultat n’étant pas là, j’ai vite zappé cette technique.
    Pour les marques américaines, j’ai cherché la correspondance entre les tailles de vêtement du commerce et les européennes. Il s’est avéré que c’est ce qui tombait le plus juste. Je sais donc que j’ai besoin d’une taille 10 pour un haut et d’une taille 10 à 14 pour un bas (ça dépend si c’est ajusté ou pas). Pour Burda, je n’ai pas encore trouvé car même si je suis leur actualité de très près, j’en couds assez peu.
  • Si je veux un vêtement très ajusté, il me faut 3 tailles différentes pour tout le corps, soit 10-8-14. Comme je n’aime pas gâcher ou avoir un vêtement mal foutu, je fais TOUJOURS une toile. C’est 2 fois plus de temps mais aussi la certitude d’un vêtement quasi parfait.
    //Si je veux porter des vêtements mal coupés, mal ajustés, mal finis, y’a plein de boutiques de fast-fashion à prix ridicules. Et je ne cautionne pas les sweatshops.//
    Je fais donc ma toile avec les 3 mesures, je crée des lignes pour rejoindre les possibles bonnes mesures. Je coupe sur la plus grande des tailles et je bâtis sur mes lignes supposées. Je teste et j’ajuste si besoin.
    Je trace souvent plusieurs tailles sur la même toile pour éviter d’en recouper une deuxième et faire mes modifications dans la foulée. Une fois que tout est validé, je me sers de ma toile comme d’un patron pour couper le beau tissu. Et si il n’est pas trop moche/abimé, il peut servir de doublure.
    Le tuto d’explication des toiles avec des photos d’exemple
    .

.

Belinda
Je voulais savoir s’il t’arrivait de coudre des tenues originales dans ces styles (univers fantasy) ?
Est-ce que tu les portes pour des occasions spéciales ou bien est-ce vraiment ton style de tous les jours ?

  • Oui, il m’arrive de coudre des tenues de style fantasy. Tu peux en retrouver plusieurs sur le blog.

Dont certaines qui ne sont pas finies.

  • Généralement, je les porte lors de marchés fantastiques ou pour des rencontres/expos sur ces thèmes.
    Pour tous les jours, je porte des vêtements assez standards à mon grand regret. J’ai du mal à coudre des patrons de costumes assez sobres pour les rendre portables au quotidien. Mais c’est un projet qui me tient à cœur depuis longtemps.

.

hermine123
Lorsque je couds Burda, en suivant le tableau de mensurations, je me retrouve avec un vêtement trop grand. Est-ce que cela t’arrive aussi ? As-tu une explications à ce problème ?
Couds-tu tes vêtements burda dans la taille en dessous de celle qui te correspondrait sur le tableau ?

  • Oui, cela m’arrive aussi. Mon explication: les stylistes Burda ne tiennent pas compte du tableau de mensurations standards de la marque lorsqu’ils dessinent un modèle. Mais ce n’est que mon avis, je ne sais pas si ils se rendent réellement compte du problème que nous subissons tous/tes.
  • Non, je ne prends pas juste la taille en dessous. En fait, j’applique ce que j’ai expliqué à Sibylline, je fais une toile multi-taille et je teste en bâtissant chacune (je commence par celle qui me semble la plus proche de mon gabarit).

.

soleildoctobre
Quel est ton patron préféré, celui avec lequel tu peux partir sur une île déserte ?
Pour quel genre d’événement préfères tu coudre ?
Quel univers fantasy préfères tu?

  • Mon patron préféré est l’un des derniers que j’ai pu réaliser en vêtement, le Style 2485.

Avec un lainage, ça fait une robe merveilleuse à coudre et à porter. Par contre, je ne suis pas certaine que ce soit la tenue la plus adaptée pour une île déserte. En plus, il faudrait que je patronne des manches correctes parce que celles d’origine ne sont pas terribles au niveau de l’emmanchure.
Et, sur une île déserte, un patron prendrait les intempéries et ce ne serait pas top.

  • Je préfère coudre pour des évènements où l’originalité et la complexité de ma tenue seront remarquées/appréciées mais sans y être la seule à m’habiller non classique. Donc ce serait tout ce qui est marchés, expos, rencontres histo ou fantastiques. Les GNs pourraient rentrer dans cette catégorie si j’étais en mesure d’y participer. Les conventions de cosplay, par contre, ne me conviennent pas car je n’aime pas trop suivre un modèle hyper strict.
  • Si je prends les styles de fantasy (médiéval-fantastique  fantasy historique,  fantasy arthurienne,  fantasy urbaine,  fantasy orientale,  fantasy animalière,  fantasy mythique,  science fantasy,  space fantasy), je peux dire qu’il me plaise tous sauf l’arthurien (parce que ça me barbe de voir aussi souvent Arthur et à toutes les sauces, trop c’est trop).
    J’aimerai bien coudre pour de la fantasy animalière mais je ne connais pas les techniques de réalisation d’un furry.

.

Anna
Comment t’es-tu lancée dans la couture ?
Et comment progresses-tu ? Plutôt en cherchant en autodidacte, en farfouillant sur ce que font les autres, ou en te lançant des nouveaux défis ?
A moins bien sûr que tu ne préfères te reposer sur tes lauriers !

  • Je me suis lancée dans la couture parce que je voulais une tenue médiévale pour aller au marché de Pontoise. La première fois, j’y avais vu des filles avec des costumes fait-main et je me suis dit que moi aussi, je pourrais en faire autant. De là, j’ai mis les mains sur la machine à coudre qui devaient servir pour faire des ourlets et j’ai été contaminé.
  • Et bien oui, en autodidacte. Avec des livres, depuis peu avec des tutos vidéos, en essayant des choses différentes, je progresse chaque jour. Parfois ça rate et je découds pour recommencer jusqu’à obtenir le résultat que je veux. En fait, quand un truc nouveau se présente et que j’ai envie de le faire, j’ai 2 choses en tête: « Personne ne m’a dit que c’était impossible donc je peux le faire » ou « Si d’autres y arrivent, pourquoi pas moi ? ».
  • Alors, les lauriers ? Non, je ne me repose pas dessus. D’un, ça les froisse, de deux, c’est pas très confortable.
    Je préfère vraiment les porter ou alors les poser sur mon buste et m’admirer: Maximus Caesar. Classe, non ? ^^

.

J’espère que toutes ces réponses vous ont plu. J’ai beaucoup apprécié découvrir et répondre à vos questions.

Read Full Post »

Entre les projets commencés et ceux annulés, il y en a eu un petit qui s’est fini mais n’a pas eu ses photos. Pour la fin du printemps, je devais aller aux Féeries du Bocage ayant pour thème: la métamorphose.

Comme je ne comptais pas refaire une tenue complète, je devais remettre l’ensemble Fantasy du Bocage qui été fini pour ce festival l’an d’avant. Mais métamorphose oblige, il en fallait un peu plus.
Ni une, ni deux, un petit plongeon dans mon stock de coupons et autres bricoles. J’en suis ressorti avec 2 serre-têtes, de la fourrure grise, du polaire noir.

Après quelques essais en carton et en chutes de fourrure, la forme convenait. Une petite astuce pour y glisser le serre-tête et ce sont des oreilles de renard qui métamorphosent le costume de méchante.
Voici ce que ça donne de près sur un volontaire.

Et sur moi dans une photo moins appliquée.

Il y a deux paires d’oreilles pour faire un joli couple de démons renards lors d’un prochain festival fantastique.

.

Read Full Post »

D’ici quelques semaines, une nouvelle collection Simplicity de patrons va sortir pour l’automne et pour proposer des modèles supplémentaires pour halloween. C’est le cas tous les ans et j’ai déjà eu un aperçu d’une partie. Je peux vous dire qu’il y aura principalement des costumes de superhéros mais je vous en reparlerai plus tard.

Oui, parce que là, je vais vous parler d’un costume medfan. Joli et bien foutu pourtant il me semblait l’avoir déjà vu. Deux-trois clics dans l’ordi et j’avais trouvé.

Voici ce patron. Superbe, non ?

Et voici la version précédente, le Simplicity 9891.

Rééditer ce patron, c’est une très bonne idée pour tout ceux qui ne l’ont pas. Avoir changé les tissus, c’est très réussi => j’adore la robe en rouge alors que sa version turquoise ne m’inspirait pas du tout.

Maintenant, si ce patron vous plait, il ne restera plus qu’à harceler votre mercerie pour qu’elle commande les nouveaux modèles ou à passer par les sites américains pour le recevoir encore plus vite.

Dites-moi, vous craquez aussi sur cette nouvelle pochette ?

Read Full Post »

Voici la suite des aventures.

Tout d’abord, on va commencer par une présentation.
Je vous présente Alfred, mon mannequin de couture format homme.

Alfred

Vu que je couds pour mon homme, que j’apprécie ça et que j’aimerai le faire plus souvent, Alfred était un investissement appréciable. Je ne l’ai pas encore réglé aux bonnes mesures mais il me permet déjà de voir comment tombent les vêtements et c’est plus réaliste que sur Emmy ou Francine.

Sa véritable couleur est, à mes yeux, une teinte proche du pantone 5135. Avec le revêtement légèrement gaufrée et selon la lumière, il a tendance à paraitre un peu plus foncé et à tirer vers un gris violet.

Maintenant que vous avez découvert le mannequin, voici le manteau.

C’est toujours le S1552 en taille M. Sur Alfred, ça parait trop grand au niveau des épaules et sur mon homme … aussi. Le rabat de (future) fourrure n’est fait que d’un coté mais le rendu est bon.
Je n’en ai donc pas fini avec celui-ci puisque je vais le retailler en taille S pour voir ce que ça donne pour mon homme. Et possiblement en XS pour moi //ça me fatigue rien que d’y penser//.

.

Avec toutes ces toiles en cours, je consomme une grosse quantité de draps //heureusement que j’en ai en stock// mais je jette aussi beaucoup de chutes donc je ne peux rien faire car bien trop petites.
Savez-vous où on peut trouver des broyeuses à tissus, celles qui font des isolants en textile recyclé ?

.

 

Read Full Post »

Alors que la première partie de la quête des atours nains féminins avance doucement mais surement, celle des atours nains masculins vient de prendre une raclée monumentale.

J’étais en train de préparer la veste intérieure, sur le patron, la partie bleue ou blanche.
Traçage, découpage et couture de toile en taille M (taille habituelle de mon homme). Et là, le drame arriva.

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc hideux et sans forme ? Comme ça, ça pourrait paraitre correct mais sur mon homme, ça ressemble bien à une vieille blouse de chimie voir à un tablier de boucher quand on tente de resserrer le tout. Pour la photo, c’est Alfred (d’ailleurs faudra que je vous le présente) qui pose puisque mon homme n’est pas en état pour faire le mannequin dehors.

Donc, c’est trop grand d’au moins 2 tailles et ça n’est pas seyant du tout. Je veux bien que les nains paraissent rustauds mais il me semble pourtant que Thorin n’avait pas l’air d’un plouc.
bref, cette pièce va passer à la trappe et ce sera le pourpoint renaissance qui prendra sa place. Celui-là est validé depuis longtemps.

Prochain étape pour le nain masculin: le manteau.

.

Et vous, que faites-vous quand vous comprenez qu’un patron en cours de réalisation est en fait importable ?

.

Read Full Post »

Older Posts »