Posts Tagged ‘gothique’

Regardez-vous avec envie certaines marques de vêtements ? Oui, ne niez pas.
Moi aussi, je vous l’avoue. Mais en tant que couturière, on se dit toujours que non, on résistera à la tentation et que si on les veut vraiment, ce sera fait maison, n’est-ce pas ?
Et … Et le temps passe et rien n’est fait.

Si votre style est sombre, je vais vous donner un coup de pouce. J’ai « pris » plusieurs vêtements et j’ai regardé leur construction avant de déterminer quels seraient les patrons les plus adaptés pour les reproduire. A partir de ça, j’ai aussi évalué les modifications à apporter pour se rapprocher au maximum du vêtement de départ.
D’ailleurs, si vous avez d’autres modèles en vue, transmettez-les moi, je serai peut être en mesure de vous aider.

.

Modèle de départ

Jupe Miss Muffet – HellBunny

Détails donnés par la marque:

  • Jupe de style années 50
  • Jupe noire avec des broderies blanches représentant des toiles d’araignée sur les poches
  • Broderie blanche en forme d’araignée sur le coté droit
  • Bande de coton blanc au-dessus de l’ourlet
  • Zip au dos
  • Bouton recouvert au dos, sur la ceinture
  • Passepoil blanc le long de l’ouverture des poches
  • Matière:  100% Coton.

.

Patron de couture

Jupe Veronika (gratuit) – Megan Nielsen

Modifications à apporter:

  • Version à poche, à choisir; longueur genoux
  • Tissu: coton noir, type crétonne
  • Poches à redessiner en forme 1/4 de rond
  • Passepoil blanc à ajouter au bord des poches
  • Ruban à ajouter au bas de la jupe
  • Broderies araignée et toiles d’araignées à ajouter sur les poches
  • Matériel: zip noir et 1 bouton (pression ?)

.

Pour ce premier article « Goth Vs Patron », j’ai choisi un modèle simple à réaliser. Au passage, le patron est gratuit donc accessible à toutes et tous.
Cette idée d’articles me trotte dans la tête depuis plus de 2 ans et je suis contente d’avoir enfin réussi à mettre les mots sur le blog pour partager tout ça. Dites-moi si ça vous plait.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

Depuis décembre, il y a eu beaucoup d’arrivages par chez moi mais je n’ai pas pris le temps de vous en parler. Entre les cadeaux et les soldes, j’ai des patrons et des livres à vous présenter.

Aujourd’hui, ce sera le dernier patron que j’ai reçu. Et ce ne fut pas sans mal.

Ce sont donc les robes 8510 de chez Bubu. Le patron vient d’une ancienne collection et est arrivé en rupture de stock juste avant les soldes. Évidement, c’est à ce moment-là que je l’ai découvert et voulu. J’ai cherché partout et j’ai dû le commander en Angleterre à un prix excessif pour un patron de grande marque. Mais bon, je le voulais ABSOLUMENT.

La grande nouveauté quand je me lancerai dedans, c’est qu’il faut un tissu en jersey. Ma surjeteuse, celle qui dort entre les cartons de tissus depuis son achat, aura peut être le droit à son entrée dans le monde grâce à ce modèle.

Pourquoi ce modèle m’a tapé dans l’œil ? Une coupe dont je raffole [vous commencez à le savoir], un style gothique compatible [oui, j’ai envie d’y retourner un peu] et puis, elle me rappelle les robes des persos de American Horror Story S3: Coven [inspiration, inspiration – faut que je revois aussi Dangereuse Alliance]. D’ailleurs, j’ai commencé un nouveau tableau pinterest où je regroupe les patrons qui pourraient convenir pour du gothique.

Voilà, voilà, vous savez tout. Quelle couleur me direz-vous ? Un sombre noir ténébreux !
J’ai un jersey noir et une maille milano noire qui attendent donc je choisirai au dernier moment entre les 2.

Et vous, cette robe vous tente ?

.

Read Full Post »

J’ai beaucoup aimé faire un Kocotte gothique. J’ai donc récidivé avec quelques modifs par rapport au modèle de sacôtin.

Les changements sont la bandoulière simple au lieu des 2 anses et une fermeture par 3 pressions.
Pour le tissu, ce sont des chutes de la jupe en faux-cuir ainsi qu’un satin polyester pour la doublure.

Ma petite touche de fun gothique est le motif de toile d’araignée en fil violet. Ce petit sac est parfait pour transporter mes petits en-cours tricot (gants) ou avoir juste le minimum en balade.

Maintenant que je maîtrise le concept du sac à main, il va falloir que je me remette à ma besace médiévale et que je me décide  sur le design final de celle du quotidien.

.

Read Full Post »

Aperçu

Nouveau projet, autre style. Mais toujours avec du noir.

Satin, velours, ruban et dentelle.

.

Read Full Post »

Un peu de blabla mode pendant que je vous prépare les articles sur mes nouveaux livres de tricot.

En juillet 2010, Mattel a lancé les Monster High. Des poupées mannequins de type adolescentes issus d’un univers monstrueux et bourré de second degré. En France, l’an dernier, ce n’était pas très recherché. En revanche, cette année, ces poupées au look gothico-fashion s’arrachent comme des petits pains.

.
Et puisque ça marche fort, on retrouve quelques plagias dans les magasins de produits « pas cher » et chinois tel que gifi.
.

Pour voir en plus grand, cliquez dessus.

.

.

Le style change et je sais pas vous, mais moi, je trouve ça bien et plus ouvert d’esprit (en ce moment) …

.

Barbie Hot Looks, 1992

.

… surtout quand on compare aux poupées des années 90.

.

Read Full Post »

Pour une fois, mon article n’aura pas la même saveur que d’habitude.
Oui, c’est une énorme déception dont je vais vous parler:

Couture Sweet : Goth Loli

https://i0.wp.com/i61.servimg.com/u/f61/14/21/73/98/51fjdz10.jpg

 

Je viens de recevoir quelques livres de couture dont celui-ci qui paraissait très prometteur sur le blog de l’éditeur. Mais les surprises ne sont pas aussi acidulées que la couverture.

Tout d’abord, le livre est extrèmement fin et n’a que 38 pages mais pourquoi pas. Il se présente dans une « pochette » cartonné // qui donne l’illusion d’épaisseur // avec ses planches de patrons. La fameuse pochette ayant tout de même souffert du transport hyper méga protégé de chez Amazon (résistance = 0).

Donc petit livre. On ouvre la bête et …
Comme toujours, un petit récapitulatif de comment coudre, comment s’occuper du patron. C’est vrai, ce livre est pour les débutantes // le point d’arrêt à la machine, c’est tout de même un peu exagéré !!! // .

Et après ces explications et de très belles photos // que l’on retrouve plus tard, faudrait pas non plus en avoir trop //, on arrive enfin à la page 18 où commence seulement les modèles.

 

https://i0.wp.com/i61.servimg.com/u/f61/14/21/73/98/dsc00225.jpg

 

Premier modèle, mon sang n’a fait qu’un tour et mes voisins l’ont entendu // je suis douce et délicate surtout quand je pousse une gueulante //.

Mais c’est quoi ce ****** de ****** de *****

de CAPELINE de mes ****** ?!?!?!

Excusez du langage mais là, c’était un cas d’extrême grossièreté indispensable. Tous ceux qui ont eu l’occasion de tchatter un minimum avec moi le savent, je suis intraitable sur le français et ce cas-là, je l’avais déjà traité (clic-clic pour ceux qui ont oublié).

Revenons-en à cette ********. Nous voyons donc une petite cape d’épaule blanche en fourrure qui est appelée comme chapeau. L’auteur ou le correcteur // je ne sais lequel des deux je veux passer au bûcher // ferait bien d’ouvrir un dictionnaire avant d’oser publier un truc pareil.

 

https://i1.wp.com/i61.servimg.com/u/f61/14/21/73/98/tf015010.jpg

 

Les modèles, donc, sont au nombre de 9 vêtements + un sac à dos + un headdress. Il est fort dommage // voir totalement idiot // de constater qu’il n’y a qu’un seul haut: un chemisier. Si vous avez bien fait le calcul, sur les 20 pages, il devrait donc y avoir 2 pages ou presque d’explications par modèle. Mais non, ils sont extrêmement simples avec des photos d’illustrations minuscules. Pour combler ce vide, il y a ces jolies photos que l’on a déjà vu mais en pleine page. Et là, ça se voit encore mieux: le modèle n’est qu’une minuscule partie de la tenue des différentes demoiselles. Le reste, on ne sait pas d’où ça vient.

Sérieusement, l’ensemble est facilement trouvable gratuitement en tutos sur divers blogs.

 

https://i1.wp.com/i61.servimg.com/u/f61/14/21/73/98/dsc00226.jpg

 

Les patrons, j’allais oublier. La CERISE sur le cupcake !

Deux beaux paquets de papiers normaux // faudrait pas être trop pro non plus // regroupent les patrons. Ils ont l’air d’être correctement dessinés.

Mais nul mention ne le précise sur aucune face de couverture, ils sont réservés à des tailles 36, 38 ou 40. Les autres, vous pouvez aller vous rhabillez. Goth Loli, ce n’est pas pour tout le monde et vous n’aurez le droit de l’apprendre qu’en dépliant les patrons.

 

https://i0.wp.com/i61.servimg.com/u/f61/14/21/73/98/dsc00224.jpg

 

On va conclure, tout de même.

– Peu de modèles
– Niveau débutante, limite on se fiche de nous
– Photos explicatives minuscules ou inexistantes
– Taille 36 à 40 mais précisé nulle part
– Une FAUTE magistrale de français

Franchement, 18€ pour ça ! C’est de l’arnaque.
Même le livre « Mon costume médiéval » (17€, sans patrons papier) est mieux fourni et pourtant, j’en suis pas fan.
Si vous avez 18€ à perdre, invitez un ami et allez manger un super gros menu fast-food chez le clown américain, ça sera plus sympathique.

 

  • Couture Sweet: Goth Loli
  • 18€
  • Broché: 38 pages
  • Editeur : Tutti Frutti Editions (21 octobre 2010)
  • Collection : COUTURE ET PATCHWORK
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 9782360090150

.

Read Full Post »

Parfois, je m’ennuie en cours. J’ai déjà fini les exercices ou j’ai laché le truc.

Au lieu de regarder les mouches voler, j’utilise ce temps à de la conception couturesque.

 

https://i0.wp.com/i21.servimg.com/u/f21/14/21/73/98/dsc00118.jpg

 

Une date de concert pour bientôt et pas envie de trainer un sac à main.

Tadam: une pochette cercueil

Idéal pour ranger la carte d’identité, le permis (si le chauffeur est ivre) et les petits bidules indispensables (boules quies, medocs, clefs).

 

Recyclable pour tout GN type Vampire et dérivés

.

Read Full Post »

Older Posts »