Posts Tagged ‘magazine’

Il est sorti le nouveau Tendance Couture 36 (09/01/2020).
Attendu durant un trimestre, ce numéro est très printanier. Au moins, ça laisse du temps pour se coudre une tenue pour la saison.

magazine tendance couture - blog O'Kryn Prod - couverture

.

magazine tendance couture - blog O'Kryn Prod - dessins technique

.

magazine tendance couture - blog O'Kryn Prod - dessins technique

Au vu des dessins techniques, on voit que ce numéro comporte beaucoup de hauts, d’ailleurs plutôt légers.

.

1-3: Blazer 36 à 46
Très masculin, ce blazer permet de casser un style trop féminin ou trop apprêté. La version à tissu japonais donne un bel effet pyjama, à éviter si vous ne savez pas utiliser le second degré dans votre garde-robe ou si vous ne sortez pas dans un milieu arty. TC nous dit « pièce tendance »; avec des épaulettes, c’est très revival 80’s. Si vous y avez eu votre enfance, la mode de l’époque n’est sans doute pas votre meilleur souvenir.

.

4-7: Chemisier 40 à 50
« Globe-trotter », « chemisier ethnique ». C’est certain qu’avec ses galons de croquet, ça fait plus améridien/péruvien que bien de chez nous. Sinon c’est l’éternel retour de la chemise/blouse paysanne que l’on a tous les printemps/été. Ennuyeux et soporifique, je ne vous la conseille qu’en tissu léger pour les jours de grande chaleur. Le reste du temps, ça peut servir de torchon à vaisselle.

.

8-9: Pantalon 38 à 48
Le palazzo, mon pantalon préfér… Ah non, pas celui-ci. Sous le ruban de ceinture, se cache une taille élastiquée.
Niveau confort, avec celui-ci, c’est le numéro gagnant. Niveau élégance, il y a la taille à modifier et un discret zip à insérer. Attention aux tissus. Un tissu mou (jersey et associés) donnera tout de suite un effet mémé va au marché, alors qu’un beau tissu fluide avec un peu de caractère peut vous donner des airs de Madonne [avertissement, si vous croisez l’esprit sain, n’oubliez pas votre pilule au risque de donner réalité à l’expression « avoir un petit jésus dans la crèche »].

.

10-12: Robe/Chemisier 42 à 46
L’image technique 19 me donne tellement envie mais non, c’est à partir de 42. Mais pouuuuuurrrrrrrrrquoi ?
C’est mignon tout plein et il n’y a pas une seule fronce pour gâcher l’ensemble. Je veux une taille 38 en plus pour le haut. SVP, ajoutez-le, tout de suite, rien que pour moi.

.

13-15: Combinaison/Veste 38 à 42
Ah non, pas ça. Comment tuer une combinaison en un rien de temps ? Lui mettre des fronces à la taille et rétrécir le bas façon carotte. As-t-on déjà dit aux designers que les femmes ont souvent des complexes au niveau du fessier,des hanches et du ventre ? Parce qu’en rajouter là où ça nous contrarie déjà au naturel, c’est quelque peu suicidaire.
Les boléros auraient pu être bien si ils n’avaient pas tous les 2 ces foutus fronces (ça se voit pas avec le motif du 14 mais si). Si vous êtres d’humeur charitable, vous pouvez toujours les sauver en virant la pièce du bas pour relâcher ces fronces.

.

16-18: Chemisier 38 à 48
On ne doit pas voir la même conception du chemisier ! Appelez ça une blouse et je ne balancerai pas de dictionnaire à la figure du rédacteur.
A part ça, j’aime bien. Simple, assez classique et léger pour l’été (ce devait pas être un numéro de printemps ?).

.

19-22: Robe/Chemiser 40 à 50
Il parait que c’est « un style marin » !? Où ai-je mis mon dico, moi ?
Je trouve ça pas mal mais encore trop grand pour moi. C’est un complot, une conspiration ? Tous les modèles qui me tentent seront-ils tous trop grands ?
Pour la version avec laçage, oubliez les teintes beiges/ocres/marrons ou alors portez des plumes pour jouer l’effet indien à fond. Quant aux poches sur les cuisses, je vais faire comme si je ne les avais pas vu.

.

23-24: Robe/Chemisier 34 à 44
« Rêve de volants » !? A 6 ans, je veux bien. A 26/36/46/haute sagesse, on rêve un peu moins de robe qui tourne.
« le chemiser devient apte pour le bureau » oO Mais quel bureau ? Dans quel univers ?

.

25-28: Top/Chemisier 40 à 50
Basique de chez basique. Facile, rapide et dont l’utilité est seulement si vous n’en avez pas déjà une autre version. Pour éviter de mourir d’ennui, choisissez un tissu qui a besoin d’être mis en valeur avec une coupe ultra sobre.

.

29-30: Combinaison 36 à 46
Vous connaissez mon avis sur les combinaisons à taille élastiquée ? (cf modèle 13 à 18)
Le reste de la coupe semble plutôt joli.

.

31-32: Jupe portefeuille 46 à 56
Je trouve cela vraiment très bien de mettre des mannequins grande taille en avant mais pourquoi faire si peu de tailles sur un modèle si simple et si pratique.
Moi, je vous le dis, on m’en veux. Peut être à cause de mes précédentes revues de patrons qui font grincer les dents ? Bref, encore une jupe trop cool qui taille pas pour moi (heureusement que j’ai fait un tuto vidéo pour en coudre une qu’importe son tour de taille).

.

33-35: Chemisier 40 à 50
« Chic français », mais bien sûr !? Ne manque plus que la baguette et le béret, c’est ça ? Et la marinière ?
Il suffit, je vous dis ! Non, la française n’a pas un style défini. La française est libre de porter un jean/t-shirt ou une robe si ça lui chante. Bref, c’est pas parce que les volants sont soi-disant romantique que ça nous fait un style français. Et pis le romantisme à la française, c’est de l’attrape-touriste. Comme si tous les amoureux se demandaient en mariage sous la tour Eiffel et qu’on finissaient tous nos dîners au champagne.
Et j’en pense quoi ? Le 34 et 35 d’accord. Le 36 avec sa bavette cache-seins, ce devrait être interdit.

.

36-39: Jupe – Top 40 à 44
J’aurai apprécié que le haut commence en 38 mais mon frileux bidou n’est pas de cet avis. La jupe est vraiment sympathique. Des plis pour donner du style et du volume; une ceinture plate ou avec un joli nœud; une possibilité de longueur asymétrique pour laisser apparaitre les genoux. Je valide, j’acquiesce, je prends.

.

40-42: Chemisier 38 à 48
Sans avis. D’un, j’en veux pas. De deux, je reste coi. C’est peut être les motifs ou la forme mais dans ma tête, la réponse est juste: « ? ».

.

Je suis un peu déçue de ce numéro car les modèles qui me plaisent sont tous trop grand. D’ailleurs, j’ai l’impression que le nombre de tailles disponibles par patron est moins important qu’auparavant. Franchement en le feuilletant en point presse, je me suis demandée si ça valait vraiment le coup que je le prenne. C’est tout de même 6,50€ pour un magazine qui risque juste de finir dans mon stock sans réel avenir.

Je sais que les articles « revue de patrons » à ma sauce sont un petit moment de rigolade pour plusieurs d’entre vous et je suis toujours ravie de lire les commentaires qui me le confirment.
J’en suis à 2h20 pour faire un article de la sorte (quand l’inspiration est là, sinon c’est 3h30) + le prix du magazine. Même si ainsi je leur fait de la pub, je n’ai pas d’abonnement offert par l’éditeur.
Pendant ce temps-là, je ne fais pas avancer mon entreprise (bloguer ou travailler, il faut choisir et c’est pourquoi il y a de gros trous entre les publications).
Je me pose la question de poursuivre ou pas. A vous de me dire ce que vous en pensez.

.

 

Read Full Post »

Je vous ai annoncé sur les réseaux la sortie de ce magazine qui a la même présentation de couverture que Tendance Couture.
Ce sont aussi des patrons venant de Simplicity et New Look. Auparavant, le magazine se consacrait aux « grandes tailles » et là, les patrons vont des tailles 36 à 54.
Voici les modèles.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Vous en pensez quoi ? Un magazine à suivre ou pas ?

Read Full Post »

Il est sorti il y a quelques jours et je l’ai repéré.
Plein de jolis patrons du 34 au 54.

Knip Mode Français

Vous le savez, les Fashion Style sont les Knip Mode du mois précédent pour les pays néerlandais. Alors qu’y avait-il le mois dernier ?
Je vous donne mon avis, au passage et en version rapide.

20-19-18: 3 pantalons. Ce style gaucho, je ne l’aime que long donc le modèle 20 me plait beaucoup. Le 19, moins évasé, est tout à fait dans le style des pantalons simples que j’aime porter. Reste que le zip est encore dans les fesses [mais c’est quoi cette foutue mauvaise habitude !?]. Le 18, je passe mon tour.
.

17: jupe; 11: top et 16: robe. La jupe 17 est une jupe fortement évasée à larges ceinture et de longueur midi: oui, pas mal. Le top 11 avec son effet nouage au milieu, je n’aime pas du tout. La robe 16 avec son empiècement de ceinture est assez simple et j’apprécie.
.

9: robe; 8: blouse; 15:robe. La robe 9 est la version allongée de la blouse 11: non merci. La blouse 8 avec son col lavallière est un brin rétro mais je valide. La robe 15, c’est un mélange entre les manches de la blouse 8, le haut de la robe 16 et la jupe+ceinture de la 17: je prends. L’ampleur de la jupe et les manches de ce genre, je m’y vois bien.
.

10: robe; 14: jupe; 7: robe. La robe 10, c’est la robe 9 avec plus d’ampleur de jupe. Ce nouage, je ne peux toujours pas. La jupe 14 semble être prévu pour un tissu assez rigide, ce qui n’est pas du tout mon truc.  Pour la robe 7, je suis bien embêtée car j’aime les différents détails mais les autres photos rendent tellement mal sur le mannequin que ça ne me donne pas envie.
.

6: blouse; 13: legging; 12: legging. La blouse à poches façon cowboy, c’est un style qui n’est pas pour moi. Les leggings 13 et 12, avec les mêmes découpes avant que la jupe 14, me laissent de marbre.
.

5: robe; 3: veste courte; 4: blouse. C’est étrange comme la robe 5 rend bien alors que la partie haute est identique à celle de la blouse cowboy 6. La veste 3, très allemande est agréable et je sais qu’il y en a déjà plein mes Burda, ça semble une valeur récurrente dans le monde germanique. La blouse 4 ou comment changer de nom un même patron: c’est la veste 3.
.

25: veste kimono; 24: veste longue; 23: blouse. La veste 25 me conviendrait en tant que chauffe-épaules pour travailler sur l’ordinateur. Par contre, il faudra que je lui fasse une petite broderie car je la trouve bien trop simple. La veste 24 est un mélange entre ces gilets tout mous et un peignoir: sans façon. La blouse 23 est un joli chemiser avec un col à nouer. Parfait si j’oublie ce col.
.

22: robe; 2: blouson; 1: manteau. La robe 22 est la version longue de la blouse 23, je prends. Le blouson 2 en peau lainé est parfaitement hivernale mais malheureusement dans une coupe trop carrée pour moi. Le manteau 1 me laisse dubitative. Je crois que ce sont ces poches qui coupent la silhouette qui me gênent car l’ampleur est vraiment intéressante.
.

21: robe. La robe 21 qui nous appelle en couverture est excellente, juste sans les poches. Oui, les poches, je veux bien mais uniquement si elles ne sont pas visibles. Mes hanches ont tendance à être jalouses quand on leur fait de l’ombre.
.

Au final, je trouve que beaucoup de modèles me plaisent, ce qui est assez rare mais très réjouissant. Cette fois-ci, je vais acheter un magazine qui vaut vraiment le coup !

 

 

 

Read Full Post »

Il est sorti il y a peu et sera, possiblement, disponible durant les 3 prochains mois.

Nous avons droit pour commencer à une couverture un brin rétro, très 60’s avec la robe bleue et l’ensemble marron.
Cette fois-ci, je vous laisse jugée par vous-même. D’abord les images techniques puis les photos du magazine.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Read Full Post »

Modes et Travaux, nous connaissons toutes. C’est un peu une référence comme Burda. En tout cas, c’est l’un des 2 magazines que j’ai pu apercevoir chez ma grand-mère qui parlait de couture (bien plus que maintenant).

Alors que tout au long de l’année, il y a un voir 2 projets de couture par numéro (quand il ne faut pas commander le supplément spécial pour avoir le patron GRRR), cette fois-ci, c’est un hors-série uniquement couture.

Il y a donc 13 patrons provenant de DP Studio. Le style couture et asymétrique de la marque est toujours là même si  les modèles sont un peu plus adaptés à notre quotidien.

Je ne suis pas particulièrement fan des froufrous mais l’esprit de la marque me plait bien.

Donc Modes et Travaux sort un Hors-Série. Il est en kiosque en ce moment. Vous êtes prévenu(e)s 😉

Read Full Post »

La semaine dernière, le Tendance Couture de Printemps est sorti, c’est le 24.

La question, comme tous les trimestres, a été « est-ce que je le prends ? ». La réponse a été « oui, pour les blogs ». Franchement, uniquement pour moi, je ne l’aurais pas pris. Voyons ça.

Robe et veste longue 1 à 4, t 42 à 52: classique de chez classique, la coupe ultra droite n’est pas pour moi. Si on est parti pour un revival 60’s, dites-le.
Ensuite, pour les incultes de Pantone, le vert de cette année, c’est un vert pelouse.
.

Robe 5 à 8, t40 à 44: c’est la même robe que la précédente ?!? Je vous accorde qu’il y a une paire de pinces en plus mais sérieusement, c’est la MÊME ! Remboursez-moi.
.

Chemisiers 9 à 12, t40 à 50: je ne saurais réellement dire si c’est un chemisier ou une tunique. Il est de plus en plus fréquent de mixer les catégories et là, c’est bien le cas. Pour le printemps, je pense que c’est un peu léger. Entre la découpe dorsale et l’ampleur au niveau des hanches, les gelées risquent d’en refroidir plus d’une. En plein été, pourquoi pas, pour celles qui aiment le non-style de ce haut.

.

Jupes 13 à 18, t36 à 46: des jupes pratiques avec leur taille élastiquée, de diverses longueurs pour convenir à toutes. C’est un patron simple et fonctionnel. Rien à redire.
.

Combinaisons 19 à 24, t36 à 40: entre les images techniques qui annoncent des plis à tout va et le modèle de présentation au tissu psychédélique, je ne sais pas trop quoi penser de ces combinaisons. A vos risques et périls !?
.

T-shirts 25 à 30, t42 à 52: vous manquez de t-shirts, de haut de pyjama ou de haut pour faire du sport, voici un patron qui peut vous aider. Classique bien qu’il réserve des empiècements à personnaliser, ce modèle ne fait pas rêver mais il peut être utile.
.

Pochettes 31 à 34: le patron accessoire ! Pour une fois, il est plus travaillé qu’un tuto internet.  En cadeau pour les propriétaires de tablettes et liseuses, c’est une très bonne idée (par ex: la fête des mères approche).
.

Robe 35, t40 à 50: LA robe de couverture, celle qui a fait craquer beaucoup de monde sur les forums ! Et bien, moi, je dis non. Avec ce ceinturage sous la poitrine, qu’on ait des fesses, des hanches et/ou du ventre, ça fait juste un point de mire sur le relief.
J’entends au loin des « c’est trop cool, une robe réversible ». Ah ouais ? Dans quel intérêt ? Celui de la porter plus longtemps quand elle est toute tâchée d’un coté ? Beurk.
Si vous n’êtes pas un haricot vert (de taille 40 à 50 donc en plus, ultra grande), oubliez cette robe, c’est une fausse bonne idée.
.

Ensemble 36 à 39, t40 à 50: le retour du style mamie, avec le soi disant coup de frais à rayures.
D’une, les rayures, on en a tous les ans, lobby breton oblige.
De deux, les coupes droites à ceinture élastiquées et la veste Chanel (ça sert à rien de tenter de nous leurrer avec une encolure qui s’ouvre), c’est parfait pour un aller simple dans la case 3e âge. Même Damart fait des efforts pour se renouveler.
.

Robes 40 à 43, t42 à 46: troisième édition de la robe droite pour ce magazine, au cas où vous auriez loupé les modèles 1 à 8. Pour un peu plus d’originalité, on vous propose l’effet tiramisu avec des épaisseurs superposables. Ces robes ne sont toujours pas flatteuses, mais pour remplacer le paréo en sortant de la plage cet été, ça peut le faire.
.

Robe sans patron: issu d’un magazine allemand, on nous offre cette robe sans patron avec très peu de couture.
Je ne voudrais même pas de ce truc immonde pour sortir les poubelles !
Comment peut-on appeler ça une robe ? C’est juste un rectangle fermé dont on a cousu un galon pour le tenir au cou.
Comment peut-on appeler ça un modèle ? C’est du niveau d’une petite fille qui tient du tissu pour la première fois et qui fera ça pour habiller sa poupée. On l’a toutes fait, juste la première fois !
.

Pantalons et shorts 44 à 46, t34 à 44: ah mes yeux ! Des élastiques, des tissus qui me glacent d’effroi !
Besoin d’un truc vite fait pour vous couvrir le postérieur, c’est bon. Pour un peu plus de respect de votre look, il va falloir revoir les matières. Le short peut être une jolie pièce de lingerie en satin. Le pantalon peut devenir classe avec une matière noble si vous cacher cette ceinture avec le haut.
.

Ensemble 47 à 50, t38 à 42: un t-shirt à manches longues et une veste, 2 grands basiques à se coudre, si il faut refaire les stocks. La robe, quant à elle, me plait sur les dessins techniques. Sur la demoiselle, il semble manquer un soupçon de couvrance dans le décolleté. Les X, 8 et A sont à la fête pour mettre leur ligne en valeur.
.

Kimonos 51-52, t38 à 54: ce sont des kimonos, oui. Pas forcément les plus jolis que l’on puisse trouver. Surtout pour ceux-là, ne les ceinturez pas car c’est un effet patate informe qui en sortirait.
Pour trainer à la maison ou encore pour sortir de la plage, je les trouve acceptable. Pour le reste, choisissez une autre coupe.
.

En conclusion, comme je l’ait écrit plus haut, j’en suis fortement déçue. Comme vous l’avez vu, pas un seul cœur sur les images. A mes yeux, seuls la robe trop décolletée et les pochettes valent le coup. En plus, au niveau des tailles, c’est très mal réparti. Un magazine qui annonce des modèles de taille 34 à 54, ça fait rêver mais le résultat est un grand n’importe quoi (Fashion Style donne plus envie de ce coté là).
Si vous voulez faire des économies, c’est le moment: laissez-le chez le libraire.

.

Ces avis n’engagent que moi. Et je vous rappelle que tous les goûts sont dans la nature.
Après, il se peut que certains modèles détestés puissent trouver grâce à mes yeux selon les réalisations des unes ou des autres.

.

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

Il est sorti !!!
Le Tendance Couture de l’été 2016 est là et je vous le présente … à ma sauce.

Le récapitulatif des modèles.

.

.

Top 1 à 3: Le 1, je veux bien. Un devant assez simple et un dos bénitier pour parader sur la plage.
Par contre les 2 et 3 avec un dos façon blouse de ménagère japonaise, c’est d’un anti-sexy. Et ces superpositions de tissus, qui tentent de cacher le ventre, effacent surtout la taille. Après le gilet pour sortir les poubelles, voici la tunique pour faire le ménage.
T36 à 46.
.

Robe 4 à 7: Joli ! Ce décolleté croisé appelle tous les regards. La version col rond, bien que sérieuse, est des plus féminines avec la partie jupe ajustée. Si vous souhaitez vous faire repérer, je crois que c’est le modèle parfait. Et en rouge, tous les loups vont en perdre leur langue.
T 42 à 46.
.

8 à 11 (pantalon, jupe, haut): On nous parle de vacances, celles des stylistes ? Non, parce que là, c’est d’un ennui. Le pantalon droit, déjà vu. La jupe à double pince, affreuse. Le haut, d’accord. Il n’y a que ce haut, d’ailleurs, qui mettent les grandes tailles proposées en valeur. Eh oh les stylistes, faites des efforts !
T48 à 52.
.

Jupe 12 à 14: Argh, je m’étouffe, je meurs. Mais c’est quoi ce motif qui tue le plissé de cette jupe immonde. On se croirait avec un invité du JT qui n’a rien compris aux codes couleurs de la télé.
Et puis sérieusement, c’est quoi cette coupe ? Je fais pareil avec mon paréo, pas besoin d’un patron pour reproduire un couvre-fesses de plage !
Haut à basque 15 à 18: Oui, ouiii, ou..ps. Est-ce la transparence du col ou la résille technique qui font passer facilement la pilule de la basque redondante ? Qu’importe, j’adore. Et mon homme valide \o/
Bref, ce petit haut a un innocent pouvoir de séduction dont il faut profiter avec des couleurs foncées pour bien affiner le tour de taille.
T 38 à 42.
.

Pantalon 21 et haut 20: tou tou bidoup Ce soir chez Boris, c’est soirée disco. Top délire méga groove, c’est beau, c’est chaud, c’est disco. On avait pas DÉJÀ dit que l’ambiance boules à facettes, c’était has-been ? Non mais allo quoi ! Sinon la différence avec le pantalon 10, c’est que c’est pas fendu en bas. Et le haut, c’est juste la robe en plus courte. Y’a du level chez les designers.
Robe 19 et gilet 22: Color-block ou Mondrian du pauvre, c’est à vous de choisir pour cette robe quasi droite. Elle est basique mais comme tout élément de ce genre, il en faut un dans le placard. La veste courte sans fermeture semble être le hit mode de cet été donc si ça vous plait, foncez.
T40 à 44.
.

Robe 23, haut 24 et gilet 25: Entre le gilet à fanfreluches, la robe sans formes et la tunique élastiquée à la taille, on atteint les sommets de la tenue de vieille fille à chats. Il ne manque plus que les pantoufles roses à pompons. Allez, je fais un effort et j’arrive à imaginer du potentiel sur la robe SI et seulement si elle est ceinturée.
T 38 à 48.
.

Robe 26 à 31: Une robe ajustée en haut, avec des pinces creuses en bas. Alleluia ! Les différentes possibilités pour l’encolure et le dos offrent une personnalisation plus que plaisante. Élégante, féminine, estivale, décontractée comme sophistiquée, ces robes ont tout bon.
T 36 à 40.
.

 

T-shirt 32 à 36: Vous avez toujours rêvé de mettre des froufrous sur vos t-shirts pour ressembler à … Luna Lovegood. Et bien, votre vœu de mauvais goût a été exaucé. N’oubliez pas de porter des radis orangés sur vos oreilles sous peine de vous faire attaquer par un ronflak cornu durant votre sommeil.
Robe 37 à 39: Vous manquez de robe façon 60’s, vous avez gagnez la possibilité d’en faire une de plus. Cette robe sans formes, peu flatteuse pour la plupart, est conseillée aux demoiselles avec une taille de cintre mannequin.
T 38 à 48.
.

Sacs 40 à 43, foulard 44: Pour une fois que le patron bouche-trou est utile, pratique et offre de la variété, c’est un MIRACLE. Jouez hautbois, résonnez musettes ! Chantons tous son avènement !
Des sacs de toutes tailles pour porter votre portable ou vos petites affaires d’été. Le foulard n’a rien d’extraordinaire mais si une petite brise se lève, vous saurez quoi mettre.
Taille unique.
.

Robe 45 à 48: Qui a dit que les filles rondes devaient porter de gros motifs flashys ? Qu’il se dénonce. Non, non, non et re non. Ce mythe est une catastrophe pour toutes les rondeurs. Et la coulisse en taille haute pour donner à ce rectangle un semblant de jupe, c’est une infamie ! Entre l’effet push-up inutile et le sac fourreau, c’est le suicide stylistique. Surtout ne touchez pas à ce patron, on risquerait de perdre Christina Magnifaïque au passage.
T42 à 54.
.

Tunique 49: même sentence que la robe précédente.
Pantalon 50: Oh un pantalon à taille élastiquée pour les demoiselles pulpeuses ! C’est juste pour me faire rager ? Avouez.
T46 à 54.
.

Robe 51, haut 52: un autre modèle en coupe droite. C’était un numéro spécial dédié à ces robes ?
Veste/kimono 53 et 54: J’avais souvenir que les kimonos étaient de larges vestes négligées que l’on portait de façon vaporeuse pour se couvrir légèrement. Ajusté et fermé comme ça, on dirait plutôt la veste de Mamie qui se pelotonne avant de regarder son petit Derrick du soir. La solution ? Choisir 2 tailles de plus que la sienne et privilégier un tissu ultra léger conne une dentelle ou un satin de soie.
T 42 à 46.
.

T-shirt 55/56: Soit excessivement simple et basique, soit féminin avec sa touche de dentelle, ce t-shirt est une valeur sûre.
Pantalon 57: bis repetitam, c’est le même que le 21. C’est pas moi qui le dit, c’est la page des modèles. Pourquoi nous l’ajouter en numéro supplémentaire ? C’est une bonne question !
T 40 à 44.
.

Au final, je trouve beaucoup de répétition dans ce magazine. N’y a t-il plu assez de patrons en attente pour faire varier les modèles dans un même numéro ? Entre les modèles douteux et les robes tuyaux, on retrouve quelques perles comme la robe cache-cœur, la robe à plis creux et le t-shirt à dentelle.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

.

Ces avis n’engagent que moi. Et je vous rappelle que tous les goûts sont dans la nature.
Après, il se peut que certains modèles détestés puissent trouver grâce à mes yeux selon les réalisations des unes ou des autres.

.

Read Full Post »

Older Posts »