Posts Tagged ‘noeud’

Les pixels, c’est mon truc du moment (pour la couture, ça doit rester secret pour le moment).
J’en ai encore fait de nouveaux: un champignon de Mario, un mini Invaders et un Iori pour mon homme.

Et au quotidien, je porte mon nœud rouge ou parfois mes 3 cœurs de Zelda.

D’ailleurs, vous pouvez retrouver des barrettes nœuds comme des barrettes cœurs dans la boutique.

Quel sera le prochain motif que je vais pouvoir adapter ? Vous avez des idées ?

.

Publicités

Read Full Post »

Dernièrement, en faisant mes nombreuses recherches sur le thème viking, j’ai découvert les petites statuettes de valkyries.

Et O surprise, je me coiffe de la même façon assez régulièrement.

La technique consiste simplement en un nœud qui maintient les cheveux en place. Pas besoin d’élastique. Pour éviter que ça glisse, une épingle à chignon peut être planté dedans mais selon les statuettes, c’est sans rien.

.

Read Full Post »

Dernièrement, je feuillette des magazines féminins très orientés mode pour voir ce qui se fait et peut être trouver des idées (genre l’influence 50’s pour ma jupe marron).

Et dans Be du 01/10, je vois ça:

https://i0.wp.com/i21.servimg.com/u/f21/14/21/73/98/dsc00120.jpg

 

Petit zoom:

https://i0.wp.com/i21.servimg.com/u/f21/14/21/73/98/image110.jpg

 

Et là ! Un cri retentit …

 

 » Lavallière … Année 70 !

Je vous en f***rai des années 70, moi ! « 

Et oui, une costume histo addict comme moi, qui a vu quasi tous les films sur Louis XIV et ses contemporains, ne peut qu’être choquée/révulsée/horrifiée par cette bêtise.

Donc reprenons, calmement, avec notre ami Wiki (histoire d’avoir une source pour ceux qui ne croient que ce qu’ils voient).

La lavallière est une cravate dérivée du nœud papillon majoritairement portée par les femmes et dont l’usage est tombé en désuétude de nos jours. Elle se constitue d’un foulard dont les dimensions varient beaucoup, de longueur pouvant atteindre 1,60 m et qui se noue de la même façon qu’un nœud papillon mais de manière à former deux coques tombantes et deux rubans libres.

 

https://i2.wp.com/i21.servimg.com/u/f21/14/21/73/98/lavall10.jpg          https://i0.wp.com/i21.servimg.com/u/f21/14/21/73/98/59115310.gif

 

La lavallière est associée au nom de Louise Françoise de La Baume Le Blanc (1644 – 1710), duchesse de La Vallière (et maîtresse de Louis XIV) depuis que les peintres ont commencé à représenter cette cravate large au nœud flottant et souple vers la fin du XIXe siècle.

 

https://i0.wp.com/i21.servimg.com/u/f21/14/21/73/98/452px-10.jpgUn petit portrait

 

Bien sûr, impossible de trouver un portrait avec la fameuse cravate vu que ce n’était pas la mode des peintures de l’époque. Oui, quand on lance une mode, elle est pas encore à la mode actuelle.

Donc comme le dit le gentil Wiki, la mode de la lavallière a été forte au XIXe. Et aussi dans les années 70, mais il provient bien du XVIIe siècle.

Et gare à celui qui me soutient le contraire.

 

—————————————————

Et petit bonus, un tuto de nouage de lavallière

https://i1.wp.com/i21.servimg.com/u/f21/14/21/73/98/noeud_10.jpg

 

Vous devinerez jamais où je l’ai trouvé. Comme quoi, tout est relié.

.

Read Full Post »

La référence internationale en patrons japonais du style gothic-lolita. 2 fois par an parait au Japon: Gosu Loli (GothLoli). En France, on peut trouver les derniers numéros à la librairie Junku, à Paris, qui les propose aussi en vente par correspondance.

Dans chaque numéro, on retrouve une vingtaine de tenues avec leurs patrons respectifs, un rappel pour réaliser des jupons simples, quelques pubs pour les marques japonaises et des tutoriels d’accessoires (bijoux, mini-chapeaux, mitaines, …). L’ensemble des styles est représenté:

  • Sweet Lolita
  • Gothic Lolita
  • Elegant Gothic Aristocrat
  • Elegant Gothic Lolita
  • Industrial/Punk Lolita
  • Classic Lolita
  • Country Lolita
  • Wa Lolita

https://i1.wp.com/i11.servimg.com/u/f11/14/21/73/98/1010.jpghttps://i2.wp.com/i11.servimg.com/u/f11/14/21/73/98/1110.jpghttps://i0.wp.com/i11.servimg.com/u/f11/14/21/73/98/1210.jpghttps://i2.wp.com/i11.servimg.com/u/f11/14/21/73/98/1310.jpghttps://i1.wp.com/i11.servimg.com/u/f11/14/21/73/98/1410.jpghttps://i1.wp.com/i11.servimg.com/u/f11/14/21/73/98/710.jpghttps://i2.wp.com/i11.servimg.com/u/f11/14/21/73/98/910.jpg

Même si le magazine est en japonais, les explications en images sont très bien détaillés et il n’est donc pas nécessaire de lire le japonais pour réussir à réaliser les tenues.

Read Full Post »