Posts Tagged ‘robe’

Finale « Mariage » Partie 1
Les demoiselle d’honneur seront le sujet du jour. Il n’y aura pas d’élimination. Pour la finale, lors de chaque épreuve, une gagnante sera désignée et celle qui aura le plus de « points » deviendra la Meilleure Couturière de France.

Alerte SPOIL, cet article contient les résultats et les images des réalisations de l’émission.

RÉALISATION

Coudre une robe de demoiselle d’honneur sans patron, en utilisant la technique du flou avec un minimum de 3 pans de tissu (1,40 x 1,40m) en 3h.

Les spécificités de cette technique sont:

  • moulage sur mannequin
  • fronces
  • plissés
  • drapés

.

La robe inspiration Marilyn de Mélanie

.

La robe gréco-romaine de Cindy

.

La robe fourreau de Julie

.

Pour cette épreuve, c’est la robe de Julie qui est désignée gagnante.

CUSTOMISATION

Transformer un costume queue de pie en un vêtement féminin, en 2h.

Les 3 costumes queue de pie à disposition

.

La robe de Cindy

.

Le haut de Mélanie

.

La jupe de Julie

.

Pour cette épreuve, c’est le haut de Mélanie qui est désignée gagnant.

J’ai trouvé que lors de l’épreuve de customisation, la jupe de Julie tombait mieux que le haut de Mélanie. Mais je ne fais pas partie du jury et puis, 2 « points » d’un coup pour Julie et l’épreuve suivante n’aurait « servi » à rien.

.

La semaine prochaine, 2ème partie de la finale sur le mariage. Au programme, LA robe de mariée et un élément du costume masculin (le veston ?). Il y aura aussi une invitée: Delphine Manivet, créatrice de la marque éponyme de robes de mariée.

.
Mon premier article avec le lien des autres
.

Êtes-vous aussi tenté(e) de jouer avec des mètres de tissus pour voir quelle robe peut sortir de votre façon de mouler ?
Oseriez-vous recycler un vêtement de mariage ?
Avez-vous une préférence pour la gagnante ?

.

Enregistrer

Publicités

Read Full Post »

La collection de presqu’automne est sortie depuis quelques temps et on retrouve des tenues qui conviennent parfaitement pour la fin de l’été, la rentrée et le début de l’automne.

Qu’est-ce qui a retenu mon attention ? Presque tout. C’est vraiment une collection qui me plait. Pour simplifier les choses, je vais vous mettre les éléments qui me plaisent/déplaisent avec un Oui/Non.


M7624
Oui: robe kimono en 2 longueurs avec plusieurs types de manches, jolie ligne
Non: plissé à la taille et déjà en stock avec le patron gratuit de la robe kimono de Burda

.


M7621
Oui: seyant, le velours attire l’oeil
Non: j’ai toujours froid aux épaules, je ne supporte pas d’être trop serrée, je ne m’habille pas comme ça

.


M7626
Oui: jolie robe « fit & flare », sympathique modification en combinaison/salopette ou combi-short
Non: la pièce avant casse toute la ligne mignonne de la robe, on dirait un énorme bavoir

.


M7627
Oui: robe cache-cœur, transformable en tunique
Non: j’en ai déjà plusieurs dans mon stock, pas fan des plis formés à la taille

.


M7644
Oui: long manteau pour femme
Non: vu meilleur coupe sur une autre collection de l’automne, Yaya = mauvaise réputation

.


M7645
Oui: ça change, idées sympathiques à transposer à d’autres univers
Non: coupes extra simples, possibilités de faire pareil en modifiant à peine d’autres patrons en stock, Yaya = mauvaise qualité

.


M7642
Oui: robe de « princesse »
Non: structure non historique, sur la photo réelle, on voit le mauvais maintien de la pièce d’estomac

.


M7641
Oui: j’adore les manteau redingote ❤ ❤ ❤
Je veux en mettre une au dessus de mes robes
Non

.

Toute la collection (clic-clic)

.

.

.

Read Full Post »

Au fait, j’ai oublié de vous parler d’une de mes coutures: une robe.
Pour revenir au début, je rangeais un peu mon stock de patrons et je suis retombée sur le Simplicity 2777. C’est un patron qui permet de faire des chemises de nuit et des pyjamas « à l’ancienne ».

Franchement, je n’ai pas de besoin de pyjama. Par contre, il me manque souvent un vêtement de dessous pour mes costumes. La chemise de nuit a une forme parfaite pour une sous-robe. En plus, j’avais du voile de coton violet qui attendait son heure.

Voilà donc plusieurs raisons qui m’ont amené à découpé le patron.
Les pièces sont immenses et pour bien les caler sur mon tissu, j’ai fait une simulation en suivant les lattes de mon parquet.

Ensuite, pour découper à hauteur, j’ai utilisé ma table à tapisser. C’était pas facile. Pour ce patron, c’est l’étape la plus compliquée.

Les 6 pièces s’assemblent facilement avec des coutures droites partout. Pour le milieu, j’ai fait des coutures rabattues plutôt qu’une couture anglaise, histoire que l’excès soit bien maintenu et ne me chatouille pas.

J’ai pris une taille 10 comme d’habitude et on voit bien que la « robe » est énorme.
Sur l’encolure, j’ai modifié en faisant une coulisse simple au lieu des finitions proposées. Sur les ourlets des manches et du bas, j’ai cousu une dentelle type crochet, comme c’est prévu sur le patron.

Et voilà, le résultat: une sous-robe violette. Elle me servira de robe de corps et/ou de jupon pour des tenues qui manquent d’épaisseurs.

Read Full Post »

La semaine dernière, le Tendance Couture de Printemps est sorti, c’est le 24.

La question, comme tous les trimestres, a été « est-ce que je le prends ? ». La réponse a été « oui, pour les blogs ». Franchement, uniquement pour moi, je ne l’aurais pas pris. Voyons ça.

Robe et veste longue 1 à 4, t 42 à 52: classique de chez classique, la coupe ultra droite n’est pas pour moi. Si on est parti pour un revival 60’s, dites-le.
Ensuite, pour les incultes de Pantone, le vert de cette année, c’est un vert pelouse.
.

Robe 5 à 8, t40 à 44: c’est la même robe que la précédente ?!? Je vous accorde qu’il y a une paire de pinces en plus mais sérieusement, c’est la MÊME ! Remboursez-moi.
.

Chemisiers 9 à 12, t40 à 50: je ne saurais réellement dire si c’est un chemisier ou une tunique. Il est de plus en plus fréquent de mixer les catégories et là, c’est bien le cas. Pour le printemps, je pense que c’est un peu léger. Entre la découpe dorsale et l’ampleur au niveau des hanches, les gelées risquent d’en refroidir plus d’une. En plein été, pourquoi pas, pour celles qui aiment le non-style de ce haut.

.

Jupes 13 à 18, t36 à 46: des jupes pratiques avec leur taille élastiquée, de diverses longueurs pour convenir à toutes. C’est un patron simple et fonctionnel. Rien à redire.
.

Combinaisons 19 à 24, t36 à 40: entre les images techniques qui annoncent des plis à tout va et le modèle de présentation au tissu psychédélique, je ne sais pas trop quoi penser de ces combinaisons. A vos risques et périls !?
.

T-shirts 25 à 30, t42 à 52: vous manquez de t-shirts, de haut de pyjama ou de haut pour faire du sport, voici un patron qui peut vous aider. Classique bien qu’il réserve des empiècements à personnaliser, ce modèle ne fait pas rêver mais il peut être utile.
.

Pochettes 31 à 34: le patron accessoire ! Pour une fois, il est plus travaillé qu’un tuto internet.  En cadeau pour les propriétaires de tablettes et liseuses, c’est une très bonne idée (par ex: la fête des mères approche).
.

Robe 35, t40 à 50: LA robe de couverture, celle qui a fait craquer beaucoup de monde sur les forums ! Et bien, moi, je dis non. Avec ce ceinturage sous la poitrine, qu’on ait des fesses, des hanches et/ou du ventre, ça fait juste un point de mire sur le relief.
J’entends au loin des « c’est trop cool, une robe réversible ». Ah ouais ? Dans quel intérêt ? Celui de la porter plus longtemps quand elle est toute tâchée d’un coté ? Beurk.
Si vous n’êtes pas un haricot vert (de taille 40 à 50 donc en plus, ultra grande), oubliez cette robe, c’est une fausse bonne idée.
.

Ensemble 36 à 39, t40 à 50: le retour du style mamie, avec le soi disant coup de frais à rayures.
D’une, les rayures, on en a tous les ans, lobby breton oblige.
De deux, les coupes droites à ceinture élastiquées et la veste Chanel (ça sert à rien de tenter de nous leurrer avec une encolure qui s’ouvre), c’est parfait pour un aller simple dans la case 3e âge. Même Damart fait des efforts pour se renouveler.
.

Robes 40 à 43, t42 à 46: troisième édition de la robe droite pour ce magazine, au cas où vous auriez loupé les modèles 1 à 8. Pour un peu plus d’originalité, on vous propose l’effet tiramisu avec des épaisseurs superposables. Ces robes ne sont toujours pas flatteuses, mais pour remplacer le paréo en sortant de la plage cet été, ça peut le faire.
.

Robe sans patron: issu d’un magazine allemand, on nous offre cette robe sans patron avec très peu de couture.
Je ne voudrais même pas de ce truc immonde pour sortir les poubelles !
Comment peut-on appeler ça une robe ? C’est juste un rectangle fermé dont on a cousu un galon pour le tenir au cou.
Comment peut-on appeler ça un modèle ? C’est du niveau d’une petite fille qui tient du tissu pour la première fois et qui fera ça pour habiller sa poupée. On l’a toutes fait, juste la première fois !
.

Pantalons et shorts 44 à 46, t34 à 44: ah mes yeux ! Des élastiques, des tissus qui me glacent d’effroi !
Besoin d’un truc vite fait pour vous couvrir le postérieur, c’est bon. Pour un peu plus de respect de votre look, il va falloir revoir les matières. Le short peut être une jolie pièce de lingerie en satin. Le pantalon peut devenir classe avec une matière noble si vous cacher cette ceinture avec le haut.
.

Ensemble 47 à 50, t38 à 42: un t-shirt à manches longues et une veste, 2 grands basiques à se coudre, si il faut refaire les stocks. La robe, quant à elle, me plait sur les dessins techniques. Sur la demoiselle, il semble manquer un soupçon de couvrance dans le décolleté. Les X, 8 et A sont à la fête pour mettre leur ligne en valeur.
.

Kimonos 51-52, t38 à 54: ce sont des kimonos, oui. Pas forcément les plus jolis que l’on puisse trouver. Surtout pour ceux-là, ne les ceinturez pas car c’est un effet patate informe qui en sortirait.
Pour trainer à la maison ou encore pour sortir de la plage, je les trouve acceptable. Pour le reste, choisissez une autre coupe.
.

En conclusion, comme je l’ait écrit plus haut, j’en suis fortement déçue. Comme vous l’avez vu, pas un seul cœur sur les images. A mes yeux, seuls la robe trop décolletée et les pochettes valent le coup. En plus, au niveau des tailles, c’est très mal réparti. Un magazine qui annonce des modèles de taille 34 à 54, ça fait rêver mais le résultat est un grand n’importe quoi (Fashion Style donne plus envie de ce coté là).
Si vous voulez faire des économies, c’est le moment: laissez-le chez le libraire.

.

Ces avis n’engagent que moi. Et je vous rappelle que tous les goûts sont dans la nature.
Après, il se peut que certains modèles détestés puissent trouver grâce à mes yeux selon les réalisations des unes ou des autres.

.

Enregistrer

Enregistrer

Read Full Post »

Oui, ils ne font qu’y penser puisque la collection qui vient de sortir n’est que la pré-automne.

En tout cas, cette année, les couleurs seront de saison. De belles couleurs et matières chaleureuses qui rappellent les feuilles qui tombent et l’envie de se blottir devant la cheminée.

On y retrouve des robes pour tous les types de tissus dont une bien rétro (M7433) des années 40. Il y a aussi un manteau à péplum qui ressemble à une robe lolita.

Des hauts fluides, des gilets douillets et même un ensemble pour faire du sport, fitness ou yoga, c’est vous qui choisissez.

Des jupes et des vêtements pour enfants puisqu’ils ont aussi besoin d’une garde-robe pour la rentrée. Les hommes et les garçons sont encore malheureusement les plus mal lotis.

Des sacs, des jouets et des costumes pour l’Halloween qui arrive. Les petites filles pourront choisir des classiques comme la sorcière et la princesse ou en pus original, la vampire ou le petit chaperon rouge.

Les adultes ne sont pas en reste. Yaya Han propose un justaucorps façon magical girl. Sinon ce sera un bel ensemble moulant de Volturi (Twilight) pour les dames et un uniforme militaire pour les messieurs.

.

De mon coté, je n’ai retenu qu’un patron qui me semble idéal pour progresser dans le jersey et se lover dans son confort: M7432. Et c’est encore une robe  😉

Toute la collection McCall’s pré automne 2016 (clic-clic).

Et vous, qu’est-ce qui vous fait envie dans cette collection ?
A l’automne, vous êtes plutôt saut dans les flaques ou blotti devant la cheminée ?

.

Enregistrer

Read Full Post »

La grande mode des podcasts créatifs est arrivée en France, il y a plusieurs mois. Elle vient tout droit du Québec où elle est présente depuis des lustres, d’abord sous forme audio puis vidéo. Comme toujours, je ne vois les nouveautés que bien après les autres.

Mais en quoi ça consiste ? Et bien, c’est un peu une sorte de journal de ses créations. On y raconte ce que l’on a créé/cousu depuis la fois précédente et ce que l’on prévoit de faire jusqu’à la suivante. On y parle des difficultés rencontrées et des modifications que l’on a choisi de faire.
C’est un peu comme mes articles « news » mais en vidéo, avec la personne qui présente ses réalisations, les porte et donne ses anecdotes au fur et à mesure.

Donc voilà, après tout le monde, je m’y lance aussi pour faire des compte-rendus plus agréables, plus vivants. Ce premier devrait couvrir l’été puisque je suis encore en « rodage » pour planifier mes vidéos du mercredi et que je ne serais pas toujours disponible pour coudre vu que c’est « les vacances ».

Comme je le dis dans la vidéo, ce podcast fait partie des vidéos « exceptionnelles » qui viendront s’ajouter de temps en temps le dimanche sur la chaîne. [Abonnez-vous pour ne pas les louper car les articles sortent plusieurs heures après].

Voici les patrons cités:
serre-taille S996
sac Limbo de Sacôtin
renard/Noctali de TeacupLion
tunique de McCall’s 7357
infinity dress de Simplicity 1154
haut bleu de Butterick 4988

Sur ce, je retourne à ma MAC, j’ai un tutoriel de la Mort-qui-tue mijotant dans le chaudron. Encore quelques incantations et il devrait être prêt à ensorceler le monde dans quelques jours.

Et vous, que prévoyez-vous de coudre durant l’été ?

.

Enregistrer

Read Full Post »

L’été n’est pas encore visible avec le temps gris et pluvieux que les marques de patron sortent déjà leur pré-collection d’automne. Si ça continue, on pourra y piocher tout ce qu’il faut pour s’habiller pour ces fraiches vacances qui se profilent.

Et c’est Simplicity qui inaugure l’automne avec sa pré collection.L’ensemble des modèles est assez varié même si les hommes et les garçons sont encore les moins bien lotis.
Les films récents et à venir ont beaucoup influencé la catégorie costumes et cosplays. Entre l’univers DC Comics et Doctor Who, il y a de tout: du pas terrible et du génial.

Voici ma petite sélection personnelle.

S8163

Une jolie robe fourreau, +/- bustier, dans ma collection préférée: amazing fit.

.

S8167

Une robe « fit & flare », ajustée en haut et fortement évasée en bas ❤

.

S8187

Dans la catégorie cosplay, je demande la robe qui mériterait sa place dans les jolies robes de jour. Oubliez le TARDIS et les Daleks, cette robe est faite pour flatter la silhouette façon rétro.

.

S8172

Le kimono, pièce phare de l’été et peut être de l’automne. J’aime beaucoup la version D dont je verrais la partie basse en dentelle.

.

S8199

Ces versions revisitées de Link et d’Altaïr me font tiquer. Par contre, le petit serre-taille à bretelles et la robe à manches triangulaires me plaisent beaucoup pour des costumes d’un autre genre.

.

La collection complète cliquable ou sur le site de Simplicity.

.

Et vous, sur quoi allez-vous craquer ?

Enregistrer

Read Full Post »

Older Posts »