Posts Tagged ‘tuto’

J’avais un super paquet de marque-pages, récupérés au fil de conventions et de festivals fantastiques. C’était parfait, toujours de quoi en mettre un dans le dernier bouquin.
Oui mais avec un déménagement, il y a des choses qu’on met du temps à retrouver. Les marque-pages en font partie.

Il m’en fallait donc alors pourquoi pas les coudre.

Mais pas un rectangle de tissu tout simple. Non, non, un truc sympa, avec des lacets. Façon corset.

Cool, non ?
Et bien, il y a un tuto, en vidéo.
D’ailleurs si vous avez de petites chutes de tissu à écouler, c’est le moment de les transformer.

Matériel spécifique:
– 26 x 18 cm de tissu
– 13 x 18 cm d’entoilage léger à moyen
– 70 cm de ruban de 5 mm de largeur
– 14 œillets de 5 mm
une pince à œillets

Voilà, voilà. A vous de remplir vos livres de marque-pages et d’en offrir à tout va.
Au fait, si vous avez pas d’idée pour les prochaines fêtes, c’est un cadeau parfait pour
– la St Valentin
– la fête des mères
– la fête des pères
– les anniversaires
– Noël
– les cadeaux à faire à la dernière minute

Bonne couture, bonne lecture !!!

Publicités

Read Full Post »

Avec ma première machine à coudre, j’ai utilisé la même aiguille durant des mois, des années.
Oui, oui, j’ai fait ça !
Jusqu’à ce que j’ai mon électronique, je n’ai pas trop cherché à savoir si mon aiguille était en bon état ou adapté à mon tissu. Donc en changer, c’était vraiment pas un point sur lequel je me suis attardée.

Si vous cousez depuis quelques temps et si vous lisez mes conseils/coups de gueule, vous savez que depuis j’ai bien appris qu’une aiguille, ce n’est pas immuable. D’ailleurs, au moindre point de travers, c’est elle qu’il faut soupçonner en premier.

Tout ça pour vous annoncer mon nouveau tutoriel vidéo: Changer une aiguille.
J’ai pensé aux débutantes qui, aussi innocente que moi au départ, ne se posent pas trop de questions et finissent par regarder la machine avec plein d’inquiétude.

 

Ce n’est pas méchant, ce n’est pas compliqué. Changer son aiguille, c’est une petite manœuvre qu’il faut faire régulièrement en fonction de ses projets ou de l’usure.

.

Et vous, avez-cousu longtemps avec votre première aiguille ?
Optimisez-vous les coutures par aiguille ou vous changez toutes les 5 min ?

.

Read Full Post »

Non, je ne vais pas vous annoncer de « grands évènements », non. Même si c’est la saison, pas de culture d’alien in vivo. Il est hors de question que je me fasse éclater la panse avec une créature baveuse.
AH ÇA NON !

onceuponatee.net

Revenons-en à nos chaussons. Oui, parce qu’il y a bien des chaussons malgré tout. Enfin, surtout le point de chausson, LE point pour des ourlets Hot Couture [oui, oui, quand on écoutes certains parisiens, ça donne ça. Mais pour plus d’immersion, je vous demande de conserver un visage figé façon botox wave et de lever le petit doigt le long de votre coupe de champagne].

Donc le point à la main pour faire des ourlets de pro. Et vous voyez pas ce que c’est ? Vous n’en avez encore jamais entendu parler ? Pas d’inquiétude, je suis là pour vous sauver [j’enfile mes collants, ma cape et ma culotte. Euh … ou dans un ordre différent pour plus de décence].

C’est un point souple qui permet de maintenir les ourlets avec le tissu de la façon la plus discrète qui soit. Il se caractérise par des entrecroisements de fils sur l’envers.

Tout d’abord, on commence par cacher le nœud de départ dans l’ourlet. On va ensuite piquer en diagonale au dessus dans le tissu. On prend le moins de tissu possible de droite à gauche, « 2 fils » selon les conseils des Grands Anciens [« Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn » à vos risques et périls].

Et puis on croise.

On vient récupérer l’ourlet (juste l’ourlet) en piquant de droite à gauche. Et ainsi font font font …

Sur l’endroit, si le fil est assorti au tissu, on ne doit rien voir. Sinon ce sont juste des petits points discrets.

Pour réaliser le point de chausson, il faut:
– votre projet à ourler
– une aiguille
– un fil assorti
– un crayon pour marquer (optionnel)
– une règle (optionnel)
– beaucoup de patience (INDISPENSABLE)

.

Alors, prêt/e à entrer dans les hot sphères de la couture ? Prêt/e à ourler à l’ancienne ?
Et sinon, ça vous arrive aussi de digresser au moindre mot qui vous passe dans le clavier ?

.

Enregistrer

Read Full Post »

Deuxième point: le point arrière. Celui-ci, c’est le point indispensable pour faire une couture solide.
Une fois qu’il est là, pas moyen de le défaire.

C’est donc du solide et là, on peut commencer à attaquer sérieusement les grandes coutures de maintien des pièces.

L’endroit ressemble fortement au point avant mais l’arrière se différencie par un entrecroisement de grands points.

Avec ce point, vous êtes paré(e)s pour les coutures historiques et le raccommodage des bouts usés de couture.

Enregistrer

Read Full Post »

Comme l’an dernier, pour le mois d’août, je me suis dit qu’une série de vidéos sur le même thème pourrait être sympa pour celles et ceux qui les regardent avec les pieds dans le sable (ou pas).

Cette année, ce sera donc une petite revue des points de couture à la main.
C’est vrai que c’est assez rare d’en avoir l’utilité mais le jour où on en a besoin, on se souvient rarement comment on fait.

C’est parti pour un tour des basiques.

Le point avant, c’est donc une succession de petits points qui passent devant puis derrière, dans le même sens.

On peut les enchainer pour aller plus vite.

En début et/ou fin de couture au point avant, vous pouvez mettre un nœud, un point arrière ou un point d’arrêt.

Read Full Post »

Oui, il est de retour et même que c’est en vidéo.

Il s’est senti poussé des coutures anglaises à l’approche de l’été et des possibles vacances. Il a surgi sur la table entre la machine à coudre et la caméra. Ne pouvant résister à l’appel du sac de voyage, il m’a obligé à le coudre dans sa version originale: Caution BioHazard !

C’est un petit malin qui a pris la pose pour s’exposer sous toutes les coutures. Menaçant mais pas trop, il a prolongé l’exposition afin que l’on comprenne bien ses intentions:

c’est lui le Maître … le Maître du linge sale !

Il dévore le repoussant, le puant, le sali et toutes les autres horreurs inavouables. Et il sait se faire entendre le bougre. Rien ne passera dans le joli sac de voyage, il rafle tout. Un véritable hold-up du sous-vêtement de la journée, la rapine nocturne de toute chaussette sale. Attention à vos orteils, sa gourmandise pourrait se zipper sur vos orteils.

Après tout ceci, je suis contrainte sous la menace de vous montrer l’enregistrement. Certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus novices.

Je vous en prie, ne résistez pas, ça n’en serait que plus douloureux.
Suivez bien les instructions et peut être … nous survivrons tous.

Read Full Post »

Parce que moi, le moindre petit rayon et c’est fini !
Donc le dodo, c’est noir complet ou masque de nuit.

Mais comme je ne veux pas que vous alliez acheter un truc pourri fabriqué par des enfants à l’autre bout du monde, je vous propose de tester un patron gratuit (Sacôtin ❤ ). Et même que je vous montre comment le coudre, l’améliorer et le porter  😉

 

Matériel nécessaire:
– patron gratuit Incognito de Sacôtin http://sacotin.com/boutique/incognito…
– popeline de coton
– micro-éponge
– élastique pour lingerie
– fil
– ruban 6cm
– anneau et boucle coulissante de soutien-gorge
– 2 épingles à nourrice

ça en fait du matos ! Mieux que Batou ^^

.

Terrible, dans cet épisode, je trucide un soutif ^^

.

Je fais des gros plans de ouf !

.

Je me prends pour Superman en retirant mes lunettes !

.

Starring Mr Voodoo (himself) !!!

.

Maxou SuperStar

.

Et là, je combats le crime, en version masquée ^^

.

Et oui, un masque et d’un seul coup, j’ai l’impression d’être dans un film de superhéros.
Que voulez-vous, je suis geek ^^

Prêt à en découdre !?!

Enregistrer

Read Full Post »

Older Posts »